Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 61 à 80 sur 156 - triés par pertinence
  • arsenal
    arsenal Toulon
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Plan de repérage des restes conservés de l'enceinte urbaine, des bâtiments militaires de la ville
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Bonnefons Raymond de [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien [ingénieur militaire] Niquet Antoine [ingénieur, ingénieur militaire] Verguin Jean-Joseph
    Texte libre :
    subsister quelques bâtiments militaires importants et patrimoniaux, notamment les témoins monumentaux les militaire, mais aussi de l’architecture portuaire, voire de l’architecture industrielle (forges, ateliers militaire. D’autre part, la fonction même de l’arsenal de la marine induit le fait que ses bâtiments militaires sont au service de la flotte de guerre et de son artillerie, mais pas à celle des fortifications militaires, plutôt pré-industriels ou civils, indirectement seulement au service de l’armement de la flotte de figure catégoriels difficiles à trancher sont comparables à celui des hôpitaux militaires qui l’architecture hospitalière au sens large, et non de celle de l’architecture militaire. Tel, près de Toulon dans le cadre d’une approche thématique de l’arsenal et de ses bâtiments militaires, mais dans celle de l’ensemble des fortifications du corps de place, y compris les bâtiments militaires qui y sont intégrés catégorie des bâtiments militaires de l’arsenal, malgré leur lien intime avec l’enceinte des darses. Encore
  • batterie du Lazaret
    batterie du Lazaret Saint-Mandrier-sur-Mer - le Lazaret haut
    Description :
    militaire, est niché dans un repli du terrain entre les deux batteries principale, à 97m d'altitude. La
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    militaire maritime italien en France, qui entreprend la remise en état des batteries. Dans ce cadre, quatre batterie, composé du réduit-caserne et du magasin à poudre, jadis traversé par la route militaire, est de 325m. L'accès se fait par l'ancienne route militaire, rebaptisée "route de la Renardière", qui militaire, la transition étant marquée par deux portails (à chaque extrémité de la cour) encadrées de
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires, feuille n° 50. Batterie du Lazaret, plan d'ensemble de l'état des P. 128. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • batterie basse de Lamalgue ou batterie dite de la Basse-Malgue
    batterie basse de Lamalgue ou batterie dite de la Basse-Malgue Toulon - la Basse-Malgue
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Niquet Antoine [ingénieur militaire] Milet de Monville Nicolas François
    Texte libre :
    militaire de l’ouvrage, après 1870. La batterie basse a été conçue initialement par l’auteur du projet
    Référence documentaire :
    P. 66. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • citadelle de Saint-Tropez
    citadelle de Saint-Tropez Saint-Tropez - Cadastre : 1981 AL 15
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Bonnefons Raymond de [ingénieur militaire] Bonnefons Jean de [ingénieur militaire] Milet de Monville Nicolas François [ingénieur militaire] Aumale Charles François Marie d' [ingénieur militaire] Clerici Charles-Joseph
    Texte libre :
    encore jeune ingénieur militaire de la Marine. L’enceinte de la citadelle, y compris la partie militaires : deux corps de casernes complétant ceux existants (non exprimés par Blondel) et un corps de garde militaires. A la suite du rapport de du Cayron, Vauban aurait proposé de faire détruire la citadelle : « On tours de flanquement du donjon, absence des bâtiments militaires les plus récemment construits et du stratégique de la citadelle de Saint-Tropez fut réévaluée en 1746, lors des opérations militaires en Provence
    Référence documentaire :
    bâtiments militaires. Projets de 1819 pour 1820. / Dessin, 1819, visé par le directeur général des CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en-Provence P. 136-142. DALLEMAGNE, F., MOULY, J. Patrimoine militaire. Paris , 2002.
  • fort Saint-Louis dit fort des Vignettes
    fort Saint-Louis dit fort des Vignettes Toulon - les Vignettes
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien [ingénieur militaire] Niquet Antoine [ingénieur militaire] Cauchy de Chaumont Jean
    Texte libre :
    militaire royal non daté mais établi vers 1708 au plus tôt, voire 1710 montre le fort au niveau de la
    Référence documentaire :
    P. 51-53. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • autel, gradin, tabernacle (autel secondaire de la Vierge)
    autel, gradin, tabernacle (autel secondaire de la Vierge) Hyères - Ile de Porquerolles Village de Porquerolles - place d' Armes - en écart
    Historique :
    Sur un projet du génie militaire d'achèvement des détails intérieurs de l'église, daté de 1868-1869
  • fort de l'Etoile
    fort de l'Etoile Hyères - Ile de Porquerolles le Grand Langoustier - 1er fort - isolé - Cadastre : 1983 J2 147
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Appellations :
    des ouvrages militaires des îles d'Hyères
  • statue (figure grandeur naturelle) du Poilu au drapeau
    statue (figure grandeur naturelle) du Poilu au drapeau Nans-les-Pins - Général-de-Gaulle
    Représentations :
    militaire, avec son casque, mais n'est pas armé. Il tient d'une main un drapeau et s'appuie de l'autre sur
  • batterie basse du Cap Brun, actuellement centre de loisirs de la Marine Nationale
    batterie basse du Cap Brun, actuellement centre de loisirs de la Marine Nationale Toulon - le Cap Brun bas
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Niquet Antoine [ingénieur militaire] Corrèze Joseph
    Texte libre :
    d’atlas militaire de janvier 1903 confirme ces dispositions, dont elle fournit le plan détaillé. Outre les
    Référence documentaire :
    Défense des côtes du 5e arrondissement maritime. Renseignements maritimes et militaires, 1898 P. 107-108. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix
  • fort de la Colle Noire
    fort de la Colle Noire Carqueiranne - Colle Noire (La)
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    aussi relié au central militaire. Le lieutenant-colonel Payonne, chef du génie de Toulon propose en
    Référence documentaire :
    P. 120-120 ; 128. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise
  • porte de ville dite porte Saint-Lazare, puis porte d'Italie
    porte de ville dite porte Saint-Lazare, puis porte d'Italie Toulon
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Plan de repérage des restes conservés de l'enceinte urbaine, des bâtiments militaires de la ville
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Aumale Charles François Marie d' [ingénieur militaire] Vialis Michel-Joseph de
    Texte libre :
    militaires de la porte. En 1889, une issue en tunnel est percée à gauche (nord) de la porte d’Italie, aux
  • fort Sainte-Catherine, actuellement ensemble de trois tours-immeubles.
    fort Sainte-Catherine, actuellement ensemble de trois tours-immeubles. Toulon - Sainte-Catherine - isolé
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Aguillon Louis d' [ingénieur militaire] Collar
    Texte libre :
    Alpes, chargé de contrer les entreprises militaires terrestres du duc de Savoie et du prince Eugène de militaires, sans aucun ouvrage défensif, dont une chapelle au vocable de laquelle cette position doit son nom
    Historique :
    militaire, le fort est entretenu jusqu’à sa cession à la Marine en 1962. Il est alors démantelé pour y
    Référence documentaire :
    ROZIERES. Questions militaires sur Toulon, 5 octobre 1781. Service Historique de la Défense p. 67-68 CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • batterie de Léoube
    batterie de Léoube Bormes-les-Mimosas - Cap de Léoube
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Référence documentaire :
    P. 114. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • ouvrage fortifié dit retranchement du Pas de Leydet ; poudrière actuellement chapelle Notre Dame du Faron
    ouvrage fortifié dit retranchement du Pas de Leydet ; poudrière actuellement chapelle Notre Dame du Faron Toulon - Mont Faron
    Description :
    militaire, longe à droite (au sud) la petite éminence rocheuse bien dégagée à 509 m d’'altitude que couronne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    explicitement, avec une zone de servitude militaire associée, sur son tracé linéaire complet suivant du Pas de la Masque. D’après la légende d’un plan du domaine militaire dressé en 1855 pour synthétiser des recherches sur l’origine des propriétés militaires sur le Faron, « L’extrémité nord du le nouveau tracé direct de la route militaire du Faron créé en 1875 entre la tour Beaumont et la Beaumont, sur un « Plan du terrain militaire des ouvrages du Faron » datable du début du XXe siècle. La , ancien aumônier militaire, qui avait choisi le vocable de Notre-Dame de préférence à celui de Jeanne de ceux qui tombèrent pour la libération de la France ; hommes et femmes, civils et militaires branche ouest la « route du Faron », ancienne route militaire, après la desserte du fort du Grand Saint Beaumont. C’est l’ancien tracé de la route militaire. La route du Faron (tracé de 1875) se continue à l’est batteries annexes indiquées au début du XXe siècle, l’ancienne route militaire se continue sur le plateau
    Historique :
    , attenante au retranchement. A cette date est créé un nouveau tracé de la route militaire du Faron passant
  • tour du Grand Ribaud
    tour du Grand Ribaud Hyères - Ile du Grand Ribaud - isolé
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Appellations :
    des ouvrages militaires des îles d'Hyères
  • maison dite Sainte-Claire-le-Château, actuellement Castel Sainte-Claire
    maison dite Sainte-Claire-le-Château, actuellement Castel Sainte-Claire Hyères - 1ère maison rue Sainte-Claire - en ville - Cadastre : 1951 B 813
    Description :
    couronnement de créneaux imitent un édifice militaire médiéval. La façade antérieure du corps principal est en
  • batterie de Carqueiranne
    batterie de Carqueiranne Le Pradet - la Colle Noire
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Référence documentaire :
    P. 142. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • fort et château fort, puis batterie de côte dite château de Bandol, batterie du château de Bandol ou batterie de Bandol
    fort et château fort, puis batterie de côte dite château de Bandol, batterie du château de Bandol ou batterie de Bandol Bandol - Le château - avenue du château - en ville
    Description :
    caractéristique de l'architecture militaire du XVIe siècle encore observable sur les élévations actuelles est le
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    HISTORIQUE ET TYPOLOGIE GÉNÉRALE Du XVIe siècle à la Révolution L'histoire militaire et . Antoine Boyer commence sa carrière militaire au service de Bernard de Nogaret de La Valette, lieutenant , sieur de Solliès, au gouvernement militaire de Toulon, qui comprend, outre la ville et le port, le fort François Ier, c'est à dire bastionné, issu de dessins d'ingénieurs militaires, tandis que l'enceinte du qui fut conçu initialement comme fort d'intérêt public, ouvrage militaire de faible valeur et militaires autrement que pour un pillage qu'il subit le 31 juillet 1707, pendant le siège de Toulon par le longtemps terrain militaire, reste vierge de toute construction autre que le corps de garde jusqu'au début donc à proprement parler, et pour employer la terminologie de l'architecture militaire moderne, du courtines attenantes. L'élément architectonique le plus caractéristique de l’architecture militaire du XVIe
    Historique :
    initialement militaire. Antoine Boyer, capitaine itinérant au service de deux gouverneurs de Provence savants d'ingénieurs militaires, comme le réduit de la citadelle de Saint-Tropez, oeuvre de l'ingénieur militaire d'intérêt public et n'est plus que la résidence seigneuriale de la famille Boyer de Foresta, avec
  • Ports et aménagements portuaires de la commune de Saint-Mandrier-sur-Mer
    Ports et aménagements portuaires de la commune de Saint-Mandrier-sur-Mer Saint-Mandrier-sur-Mer - rades de Toulon - Cadastre :
    Texte libre :
    port de Saint-Mandrier (référence IA83001980). De nombreuses zones militaires interdites d'accès sont Nationale (ancien centre d'instruction naval) à l'est de la darse de l'hôpital militaire Saint-Louis territoire portuaire dès le 17e siècle qui donne lieu à de premières infrastructures militaires (fort
  • batterie haute du Cap Brun
    batterie haute du Cap Brun Toulon - le Haut Cap Brun
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    qui domine le Cap n’attira pas particulièrement l’attention des ingénieurs militaires et des officiers
    Référence documentaire :
    P. 128 CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en