L’Inventaire général étudie tous les objets d’un territoire « de la petite cuillère à la cathédrale ».

Ce portail met progressivement en ligne la plus importante documentation historique sur le patrimoine, réunie en plus de 50 années d'inventaire en Région Provence Alpes-Côtes d'Azur. Elle constitue un outil exceptionnel de connaissance du territoire. Plus de 21 000 dossiers sont consultables sur ce portail, reflétant la diversité des études examinées.

Nous vous souhaitons de belles découvertes.

Focus sur

La villégiature à MentonHyères et Sainte-Maxime (Le Var), La villa Kérylos et son mobilier (Beaulieu - Alpes-Maritimes)

Le patrimoine industriel de GrasseLa ligne des Chemins de Fer de Provence  (Le Train des Pignes)

Le Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var  (Alpes-de-Haute-Provence)

Le patrimoine portuaire en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur et les ponts du Rhône  (Bouches-du-Rhône et Vaucluse)

L'Estaque  et  Port-Saint-Louis-du-Rhône   (Bouches-du-Rhône)

Le patrimoine militaire des Hautes-Alpes

Voir nos études
Vue d'ensemble.

La salle de bal est une grande salle rectangulaire d'une surface d'environ 220 m², dans un corps de bâtiment d'un seul niveau couvert d'un toit à longs pans, situé à l'arrière de l'ensemble bâti. On y accède par deux portes à deux vantaux au sud. Une troisième porte identique, à l'ouest, donne accès à un placard. Les quatre grandes fenêtres, au nord, ont été rendues aveugles par l'ajout de bâtiments ultérieurs. Le sol est constitué d'un parquet à points-de-Hongrie. La scène à l'italienne est à l'est.

Vue prise en direction du fond de la salle.Vue prise en direction du fond de la salle.La salle se caractérise par l'abondant décor peint et sculpté des murs et du plafond. Les murs sont rythmés par une ordonnance de pilastres ioniques délimitant des panneaux revêtus de papier peint imprimé et supportant un entablement. La plinthe et le socle des pilastres sont peints faux-marbre jaune. Chaque panneau est couronné d'un décor sculpté : un rameau de chêne et un de laurier se croisant au centre d'une couronne de laurier. On retrouve un rameau de chêne et un rameau de laurier dans les écoinçons de part et d'autre de l'ouverture de scène. Sur la frise de l'entablement court une guirlande de feuilles de chêne en festons suspendue par des rubans. Les portes ont un encadrement mouluré surmonté d'une frise de rinceaux de part et d'autre d'un cartouche. Celui de la porte sud-est porte l'inscription Lucien Rhein 1903-1976, nom d'un adjoint au maire de Menton. Au centre du fronton curviligne au-dessus des portes se trouve un buste en hermès, tête féminine couronnée de lierre. Sur les vantaux ont été rapportés de petits mufles de lions. L'ensemble du décor rapporté (pilastres, moulures, sculptures, frise...) est en bois.

Le plafond est constitué d'une partie centrale plane, rectangulaire et d'un adoucissement cloisonné par des guirlandes de feuilles de laurier en gypserie. Douze groupes sculptés de deux putti ailés en ronde-bosse présentant un cartouche à cuir découpé, sont en équilibre sur la corniche débordante qui couronne les murs. Le décor sculpté du plafond est vraisemblablement en plâtre. Au centre, là où est accroché le lustre, un motif ovale ajouré (vraisemblablement en bois) sert à l'aération. La partie centrale du plafond reprend le motif du cloisonnement sculpté de l'adoucissement mais peint en trompe-l’œil. Elle est formée d'un ovale quadrilobé divisé en quatre quartiers tous différents ornés d'instruments de musique et d'un masque de théâtre sur un fond fleuri. Les tons sont clairs.

De part et d'autre de l'ovale central, les deux parties du rectangle portent un décor de grotesques combinant, sur un fond uni, des rinceaux animés d'humains et d'animaux fantastiques et des cartouches peints de cerfs et de biches sur fond rouge. Les angles sont occupés par des éventails. Le motif principal représente un enfant debout sur une vasque plantée de roseaux, tenant sur sa tête un panier garni de roses. Les corbeilles sont des éléments d'aération ajourés comme le motif central du plafond. Le décor des deux parties est identique par les motifs représentés. Il diffère par leur traitement mais cela est peut-être la conséquence de restaurations. Sur l'adoucissement, alternent les panneaux ayant comme motif central un cartouche à fond rouge ou bien deux satyres tenant des grappes de raisin, adossés à un panier fleuri d'où partent des rinceaux de pampres s'enroulant autour d'une tête de dauphin fantastique. Sur les cartouches figurent des cygnes ou des martins-pêcheurs. Des détails différent dans les représentations. Au-dessus de l'ouverture de scène, un cartouche à cuir découpé, d'où sortent des rinceaux animés d'animaux fantastiques, encadre un médaillon de saint Michel terrassant le dragon avec la devise DEFENSOR MENTONI (ajouté lors de la transformation en salle du conseil municipal). Les angles sont ornés de bouquets de fleurs sauvages.

Plafond.Plafond. Partie centrale du plafond. Masque de théâtre et instruments de musique.Partie centrale du plafond. Masque de théâtre et instruments de musique. Adoucissement du plafond. Panneau peint.Adoucissement du plafond. Panneau peint. Angle sud-est. Décor peint et sculpté.Angle sud-est. Décor peint et sculpté.

Vue prise en direction de la scène.