Service de l’Inventaire général du Patrimoine Culturel en Région SUD
L’Inventaire général étudie tous les objets d’un territoire « de la petite cuillère à la cathédrale ».

Ce portail met progressivement en ligne la plus importante documentation historique sur le patrimoine, réunie en plus de 50 années d'inventaire en Région Provence Alpes-Côtes d'Azur. Elle constitue un outil exceptionnel de connaissance du territoire. Plus de 21 000 dossiers sont consultables sur ce portail, reflétant la diversité des études examinées.

Nous vous souhaitons de belles découvertes.

Focus sur

La villégiature à MentonHyères et Sainte-Maxime (Le Var), La villa Kérylos et son mobilier (Beaulieu - Alpes-Maritimes)

Le patrimoine industriel de GrasseLa ligne des Chemins de Fer de Provence  (Le Train des Pignes)

Le Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var  (Alpes-de-Haute-Provence)

Le patrimoine portuaire en Région Provence-Alpes-Côte d'Azur et les ponts du Rhône  (Bouches-du-Rhône et Vaucluse)

L'Estaque  et  Port-Saint-Louis-du-Rhône   (Bouches-du-Rhône)

Le patrimoine militaire des Hautes-Alpes

Voir nos études
Image du jour
Vue d'ensemble.
Lumière sur

Puits donnant accès à la citerne.Puits donnant accès à la citerne.Le terrain où se trouve le Riviera Palace n'occupe plus à présent qu'une superficie de 14 680 mètres carrés. C'est une parcelle de plan allongé s'étirant du nord au sud. Les bâtiments de l'hôtel occupent la partie centrale, le nord est dévolu à des espaces et aménagement de service, le jardin d'agrément se trouve au sud.

A l'arrière de l'hôtel, surélevé par rapport à l'édifice et accessible par des escaliers se trouve un terrain accidenté en partie occupé par des aménagements hydrauliques. Un système de récupération de l'eau d'une source présente sur le site et vraisemblablement aussi d'eau de ruissellement alimentait plusieurs citernes de vastes contenances. Des vestiges de canaux couverts, souterrains ou non, sont des indices de la circulation et de la collecte de l'eau. Des pompes redistribuaient l'eau vers l'hôtel et vers les jardins. Une partie de ces pompes est abritée dans un petit édifice en béton aux murs revêtus d'un décor de rocaille imitant une cabane en planches. La buanderie se trouvait à proximité tirant partie de la présence de l'eau accessible par un puits. Des séchoirs à linge étaient un peu plus haut. A l'est le terrain était occupé par un jardin potager avec des serres pour les semis.

En lisière nord de la parcelle, une bambouseraie assure la séparation avec la propriété voisine. S'y mêlent quelques palmiers, figuiers et lauriers.

Rampe d'accès reliant le portail piéton au sud à l'hôtel. Vue prise en direction du sud.Rampe d'accès reliant le portail piéton au sud à l'hôtel. Vue prise en direction du sud.Le jardin d'agrément, au sud, est de plan rectangulaire. A partir de l'hôtel on y accède par un pont au dessus de la voie carrossable, suivi d'une volée d'escalier encadrée de deux palmiers qui descend à une grande terrasse en terre-plein dominant le jardin et bordée d'un garde-corps aux balustres en terre cuite, jalonné de vases également en terre cuite. Le jardin, en pente, est structuré par différentes voies de circulation ou de promenade. Une rampe d'accès bordée de piliers formant une pergola relie le portail piéton au sud à la terrasse. La différence de niveau entre l'avenue et le jardin est rachetée par un escalier dont le palier supérieur forme belvédère. A l'opposé de la rampe rectiligne, sur le côté ouest, c'est une allée sinueuse en partie en escalier qui descend de la terrasse. Le jardin est traversé dans la partie centrale par une allée perpendiculaire est-ouest bordée de palmiers et de bancs en rocaille. Cette allée sépare l'ensemble en deux espaces. La partie sud est en partie occupée par un espace libre taluté, en demie-lune, entouré de bancs et planté en son centre d'un grand cèdre. Les palmiers occupent tous les abords de d'allée sinueuse, les côtés de l'allée centrale et de petits cabinets de verdure au nord-est et au sud-est. La partie nord est un verger d'agrumes, l'allée sud est bordée d'agapanthes sur toutes sa longueur. D'autres espèces sont disséminées dans le jardin, mimosas, goyaviers du Brésil, lauriers-roses ...

De l'autre côté de l'avenue Riviera, à l'ouest, sur une parcelle à présent détachée se trouvait un aménagement de cascades réalisées en rocaille.

Vue du jardin d'agrément prise du toit terrasse.