Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 121 - triés par pertinence
  • statue (figure grandeur naturelle) du Poilu au drapeau
    statue (figure grandeur naturelle) du Poilu au drapeau Nans-les-Pins - Général-de-Gaulle
    Historique :
    -Arts de Marseille, est l'auteur des monuments aux morts de Martigues, de Cuges-les-Pins, de Saint -Barnabé et de Saint-Julien à Marseille. La statue a été installée au sommet d'une ancienne fontaine en
  • buste de la République ou Marianne (N° 2)
    buste de la République ou Marianne (N° 2) Tourves - République
    Historique :
    Le buste actuel a été réalisé en 1963 par Raoul Rebuffat. Ce dernier, né à Marseille mais issu
  • Maison de villégiature (villa balnéaire) dite La Nartelle, puis Françoise, actuellement Fontanellato
    Maison de villégiature (villa balnéaire) dite La Nartelle, puis Françoise, actuellement Fontanellato Sainte-Maxime - la Nartelle-nord - 4 avenue de la Nartelle - Cadastre : 2007 AF 1159
    Annexe :
    . Misson au Domaine de la Nartelle). - Fers forgés : ferronnier d'art Louis TRICHARD (Marseille) et (Cannes) - Parquets de chêne : Parqueterie du Midi (Marseille) - Menuiserie et ébénisterie : maison Frédéric GEMY (Marseille) - Carrelages, grès, faïences : Etablissements BOULANGER (Marseille) - Peinture , décoration : A. FERRAT (Marseille) - Stores et volets roulants : HAENSLER (Belfort) - Tentures en toile de
    Référence documentaire :
    le Var. Le patrimoine protégé et labellisé, dir. Jean-Lucien Bonillo, Marseille : Editions Imbernon
  • Ports et aménagements portuaires de la commune de Bandol
    Ports et aménagements portuaires de la commune de Bandol Bandol - Cadastre : non cadastré
    Texte libre :
    Le site Au Moyen-Age la baie de Bandol, entre Marseille et Toulon, est un abri naturel qui offre un vers Marseille ou Toulon (bois, sel, vin, huile, céréales). L'exportation de vin vers Marseille par
    Historique :
    marins font le petit cabotage vers Marseille ou Toulon, et plus tard la navigation au long cours sur des bricks qui partent pour les Antilles. Le transport du vin par voie maritime est autorisé vers Marseille à
  • château-fort, puis fort de Brégançon
    château-fort, puis fort de Brégançon Bormes-les-Mimosas - Brégançon - isolé
    Texte libre :
    foncier lié à la seigneurie justifie l'intérêt que lui porta la commune de Marseille. La valeur de défense . Le château médiéval, possession seigneuriale, puis de la ville de Marseille, puis château des comtes d'Arles, auquel il avait accordé en gratification, à titre héréditaire, la vicomté de Marseille et la Fos, vicomtes de Marseille, tenaient en fief les châteaux concernés, à charge de foi et hommage au recteurs de la communauté de Marseille. Ceux-ci durent doubler leur prix d'achat pour désintéresser Amiel seigneurs d'Hyères, la ville de Marseille fit approuver ses droits sur Brégançon par le comte de Provence et les seigneurs de Solliès, mais confirma à nouveau la ville de Marseille dans ses droits en 1243 . Marseille voyait surtout en Brégançon un domaine foncier de rapport, cependant que les châtelains qu'elle y ville de Marseille aurait fait hisser sa bannière le jour même de la prise de possession , mais les ville de Marseille finit par accepter le 2 Juin 1257 un traité de composition avec le comte capétien
    Historique :
    lié au château explique l'intérêt que lui porta la commune de Marseille, qui le posséda de 1218 à 1257 dans une politique de pression qui lui fit obtenir d' importantes rançons des villes de Marseille et
    Référence documentaire :
    . Marseille : Institut historique de Provence, 1928.
  • Coopérative Vinicole dite Coopérative l'Amicale
    Coopérative Vinicole dite Coopérative l'Amicale Cuers - Gambetta - en ville - Cadastre : 1989 D 443
    Texte libre :
    (Marseille) 1988 : MALGA (Cuers) DESCRIPTION Situation : la cave est située à la sortie
    Historique :
    l'entrepreneur Poileux de Marseille ; depuis trois agrandissements dont un en 1988 concernant l'adjonction du
  • plaque commémorative de la guerre de 1914-1918
    plaque commémorative de la guerre de 1914-1918 Tavernes - Eglise - en village
    Historique :
    France de la guerre de 1914-1918. Elle a été réalisée par Félix Henganini, graveur à Marseille.
  • groupe scolaire
    groupe scolaire Pourrières - Jean-Aicard - en village - Cadastre : 2014 AM 235
    Description :
    près de Marseille.
  • tableau : Les Grands Hommes de la Grande Guerre 1914-1918
    tableau : Les Grands Hommes de la Grande Guerre 1914-1918 Saint-Antonin-du-Var - Entrecasteaux
    Historique :
    Les 24 peintures à l'huile ont été réalisées en 1916 par François Maury (Marseille 1861 - Marseille 1933). Formé à l'Ecole des Beaux-Arts de Marseille, il obtient les Premiers Prix de Peinture et de
  • coopérative agricole (coopérative oléicole, coopérative d'achat) et coopérative vinicole dites La Barjolaise
    coopérative agricole (coopérative oléicole, coopérative d'achat) et coopérative vinicole dites La Barjolaise Barjols - près de Barjols - Marseille - isolé
    Localisation :
    Barjols - près de Barjols - Marseille - isolé
  • grand orgue
    grand orgue Hyères - 14 place de la République - en ville
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Provence-Alpes-Côte d'Azur, 13, Marseille
    Annexe :
    1878, le facteur d'orgues Mader, de Marseille, leur donna naissance en utilisant des éléments d'un
    Historique :
    Marseille. En 1910, des travaux ont été exécutés par les frères Vignolo, et en 1965 par Négrel et Renévier
  • maison de villégiature (villa balnéaire) dite Beau Rivage
    maison de villégiature (villa balnéaire) dite Beau Rivage Saint-Raphaël - Beaurivage - allée des Cadéou - en ville - Cadastre : 1981 AW 450
    Historique :
    construite pour Marc-Maximin Martin, domicilié à Marseille. Dans les années 1920, elle appartient à Armand
  • fortification d'agglomération, enceinte de la ville ancienne et des darses Vieille et Neuve
    fortification d'agglomération, enceinte de la ville ancienne et des darses Vieille et Neuve Toulon - 1ère fortification d'agglomération - en ville
    Texte libre :
    Ransse ou seignor de Ransé, capitaine milanais qui avait participé à la défense de Marseille assiégée par des évêques de Marseille et de Toulon, fut nommée pour procéder au tracé sur le terrain des nouvelles , avait édifié, à la demande d’Henri IV, sur l’île de Ratonneau au large de Marseille, une forteresse en , nos galères qui sont au port de Marseille en celui de Tholon ». Ultérieurement, le revêtement des galères de France, Nicolas Arnoul se consacra alors essentiellement à Marseille, où il mit en œuvre et sculpteur dans les villes de Marseille et de Toulon dès avant 1650, pour le plan d’urbanisme des nouveaux quartiers intra-muros de Marseille. S’agissant de Toulon et du projet d’agrandissement de -Louis du Cairon (ou du Cayron), lieutenant du roi au fort Saint-Jean de Marseille, commis aux après Marseille, en fin de carrière pour des raisons de santé, s’employa a rédiger lui-même un projet , qui lui avait déjà succédé à Marseille. Arnoul fils, avait été en partie éduqué avec le futur marquis
    Référence documentaire :
    P. 191. MEYER, Adolphe. Promenade sur le chemin de fer de Marseille à Toulon. A. Gueidon, 1859.
  • Maison de villégiature (villa balnéaire) dite La Vague
    Maison de villégiature (villa balnéaire) dite La Vague Sainte-Maxime - la Batterie orientale - 57 boulevard Berthie-Albrecht avenue du Maréchal-Leclerc - en ville - Cadastre : 2012 AD 267
    Historique :
    En 1916, madame Martin, de Marseille, achète deux petites maisons de bord de mer, La Vague et Les
  • drapeau : cercle de l'Avenir de Barjols
    drapeau : cercle de l'Avenir de Barjols Barjols - 32 boulevard Grisolle Rouguière - en village
    Historique :
    décorations françaises et étrangères La maison Beynet à Marseille.
  • maison de villégiature dite Villa Marie des Lions
    maison de villégiature dite Villa Marie des Lions Hyères - 6 avenue de Toulon - en ville - Cadastre : 1983 A1 13
    Historique :
    Villa construite pour un négociant grec de Marseille, puis acquise par Moquin-Tandon, ancien
  • église Saint-Cassien
    église Saint-Cassien Tavernes - Eglise - en village - Cadastre : 1840 D 359 2014 D 257
    Historique :
    de Marseille. L'édifice, qui subit d'importants dommages au 16e siècle pendant les guerres de
  • fort et château fort, puis batterie de côte dite château de Bandol, batterie du château de Bandol ou batterie de Bandol
    fort et château fort, puis batterie de côte dite château de Bandol, batterie du château de Bandol ou batterie de Bandol Bandol - Le château - avenue du château - en ville
    Texte libre :
    Marseille, et n'a pas de peuplement aggloméré, seulement un port de pèche. La fondation d'un fort, devenu . L'année précédente, Boyer avait été nommé viguier de la ville de Marseille sur présentation du roi, qui , le 14 janvier 1609, lui donne le gouvernement du fort de Notre-Dame de la Garde à Marseille, en le système défensif du port de Marseille est un ouvrage fortifié "à la moderne" dès le règne de Marseille dans l'île de Ratonneau et à la citadelle de Saint-Tropez, mais il s'agit dans ces cas précis -Victor de Marseille, avec les îles Rousse et de Bendor. Dès lors, sous le règne de Louis XIII, ce pavillon sont ensuite démolis en 1793 sur ordre de Paul Barras, représentant de la Convention à Marseille
    Historique :
    ). L'année précédente, Boyer avait été nommé viguier de la ville de Marseille sur présentation du roi, qui , le 14 janvier 1609, lui donne le gouvernement du fort de Notre-Dame de la Garde à Marseille. Ennobli par Louis XIII en 1613, Boyer obtient deux ans plus tard de l'abbé de Saint-Victor de Marseille en 1793 sur ordre de Paul Barras, représentant de la Convention à Marseille et Toulon. Un petit
  • Maison de villégiature (villa balnéaire) dite La Safranède
    Maison de villégiature (villa balnéaire) dite La Safranède Sainte-Maxime - 10 boulevard Bellevue - en ville - Cadastre : 2011 AB 85
    Illustration :
    Marseille. IVR93_20118301006NUC2A
    Historique :
    proviendrait de la prison des Baumettes, à Marseille. La menuiserie de la porte d'entrée vient du Portugal. Le
  • tableau commémoratif des morts de la guerre de 1914-1918
    tableau commémoratif des morts de la guerre de 1914-1918 Varages - IVe-République
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Marseille
    Historique :
    expert à Marseille, et a été offert à la commune par Augustin Icard, en souvenir de son fils et de ses
1 2 3 4 7 Suivant