Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 31 - triés par pertinence
  • batterie de côte de Fabrégas ou de La Verne
    batterie de côte de Fabrégas ou de La Verne La Seyne-sur-Mer - près de Fabrégas La Verne Mar Vivo - bâti lâche
    Statut :
    propriété publique (?) terrain militaire
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    l'ancienne redoute retranchée dans laquelle sont intégrés les bâtiments militaires. En 1811, Napoléon valide périmètre orthogonal de l'ancien terrain militaire, dont les trois côtés à angle droit, déterminent une aire de desserte locale dans une zone résidentielle, où l’on ne reconnaît plus d’ancienne route militaire
  • batterie dite tour Beaumont actuellement mémorial
    batterie dite tour Beaumont actuellement mémorial Toulon - Mont Faron
    Description :
    la fin de la montée en lacets par l’'ouest de la « route du Faron », ancienne route militaire. Le
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Atlas des bâtiments militaires. Casernement de la Tour Beaumont (pour l'Infanterie). 1875
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Dautheville [ingénieur militaire] Noël [ingénieur militaire] Boulangé
    Texte libre :
    « tour » dans les mémoires militaires, n’est effectivement ni une petite redoute, ni un corps de garde seize pièces dans le même secteur. Une planche d’Atlas des bâtiments Militaires de la place de Toulon militaire issu d’acquisitions remontant à 1833, et empiète sur une parcelle de terrain que la ville de Toulon a accepté de céder à l’administration militaire par délibération du 22 aout 1874. La tour devenait « route du Faron », ancienne route militaire qui dessert successivement les ouvrages du flanc ouest du
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires. Casernement de la Tour Beaumont (pour l'Infanterie). 1875. Service P. 89. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • batteries ouvertes du Coudon
    batteries ouvertes du Coudon La Valette-du-Var - le Coudon - isolé
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    route d'accès militaire, dont le tracé est approuvé en mars 1876, après qu'une surface totale cumulée de militaire en lacets traversant le massif rocheux dans son grand axe est-ouest, construite en 1878-1879, dite d'abord sur 1,3 km route de Tourris, cette ancienne route militaire ou D.446 fait une bifurcation entre la
    Historique :
    éloignée jusqu'à 6 à 9km par des tirs à longue portée. La route d'accès militaire fait l'objet
    Référence documentaire :
    P. 120-121. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix
  • fort du Cap Brun
    fort du Cap Brun Toulon - le Cap Brun
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Observation :
    Fort bastionné très homogène représentatif de l’architecture militaire de la décennie 1840, bien
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Louis A. [ingénieur militaire] Dautheville [ingénieur militaire] Devaufleury [ingénieur militaire] Long Antoine [ingénieur militaire] Séré de Rivières Raymond Adolphe [ingénieur militaire] Corrèze Joseph
    Texte libre :
    des ingénieurs militaires et des officiers du génie jusqu’au XIXe siècle. Les premiers efforts pour
    Référence documentaire :
    p. 93-95 CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • batterie de la Badine
    batterie de la Badine Hyères - Presqu'île de Giens
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Marinier
    Référence documentaire :
    P. 136. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • batterie de la Piastre
    batterie de la Piastre Saint-Mandrier-sur-Mer - Pointe de la Piastre - isolé
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Picot Edouard [ingénieur militaire] Long Antoine [ingénieur militaire] Meynot
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires n° 102, batteries du Lazaret, de la Coudoulière, du Puits et de
  • fort dit fortin du Bau Pointu
    fort dit fortin du Bau Pointu La Valette-du-Var - le Bau Pointu - isolé
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    , l'appropriation du site commence par la création d'une route d'accès militaire, dont le tracé est approuvé en mars militaire en lacets traversant le massif rocheux dans son grand axe est-ouest, construite en 1878-1879, dite d'abord sur 1,3 km route de Tourris, cette ancienne route militaire ou D.446 fait une bifurcation entre la
    Historique :
    d'accès militaire fait l'objet d'un projet approuvé en mars 1876, précédé de l'expropriation de plus de 11
    Référence documentaire :
    Plan du fortin du Bau Pointu : feuille n° 5 du Petit Atlas des Bâtiments Militaires. Non daté
  • arsenal, parc d'artillerie dit arsenal de terre
    arsenal, parc d'artillerie dit arsenal de terre Toulon - 168 boulevard Commandant Nicolas
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Plan de repérage des restes conservés de l'enceinte urbaine, des bâtiments militaires de la ville
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Long Antoine
    Texte libre :
    de la ville par une poterne d’usage militaire, dite Porte Sainte-Anne. L’administration de la guerre quartier militaire. L’ancien parc d’artillerie qui existait dans le retranchement Sainte-Anne avait été Antoine Long proposaient la répartition de trois établissements militaires à construire, chacun dans un d’infanterie (1858) et d’hôpital militaire (1866) n’avaient pu se concrétiser, fut réuni au parc d’artillerie
    Historique :
    accessible de l’extérieur de la ville par une poterne d’usage militaire, dite Porte Sainte-Anne, était réservé par l’administration de la guerre pour établir un quartier militaire. L’ancien parc d’artillerie pour 1859 rédigés par le chef du génie Antoine Long proposaient trois établissements militaires à
  • caserne Lamer
    caserne Lamer Toulon - rue Montebello
    Description :
    La caserne Lamer, très modeste établissement militaire, se compose d’une aire ou cour triangulaire
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Plan de repérage des restes conservés de l'enceinte urbaine, des bâtiments militaires de la ville
    Texte libre :
    Considérations historiques et topographiques générales Les bâtiments militaires aujourd’hui postérieurement à cet agrandissement. Les autres bâtiments militaires encore en place font partie intégrante de -muros, hors de l’arsenal de la Marine, pour de véritables bâtiments militaires non incorporés aux établissements militaires en ville avaient été acquis en réutilisant soit des maisons, comme c’était le cas pour l’hôpital militaire, à la gorge du bastion 10, soit des établissements religieux désaffectés dès avant la semble tous n’avoir pas été construits pour leur usage militaire, mais en récupérant des maisons, tel le des bâtiments militaires construits dans les nouveaux forts : Malbousquet, Cap Brun, Le Grand Saint militaire, dite Porte Sainte-Anne. C’est donc naturellement que l’administration de la guerre envisageait d’investir, pour en faire un quartier militaire, ce terrain anciennement inclus dans le « retranchement peu réduit en largeur à l’ouest, était désormais dévolu à un nouveau projet d’hôpital militaire
    Historique :
    accessible de l’extérieur de la ville par une poterne d’usage militaire, dite Porte Sainte-Anne, était réservé par l’administration de la guerre pour établir un quartier militaire. Le plan d’urbanisme de la projets pour 1859 rédigés par le chef du génie Antoine Long proposaient trois établissements militaires à s'orientaient vers un hôpital militaire. Finalement, en 1884, une petite caserne dite Lamer fut construite, au
  • fort de la Gavaresse
    fort de la Gavaresse Carqueiranne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    ceux des façades sur cour des bâtiments militaires et des traverses-abri, sont réalisés à l’économie
    Référence documentaire :
    P. 128. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • fort Est du Coudon, dit fort Lieutenant Girardon
    fort Est du Coudon, dit fort Lieutenant Girardon La Valette-du-Var - le Coudon le Gros Rocher - isolé
    Description :
    accède par la longue route militaire en lacets traversant le massif rocheux de grand axe est-ouest
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    , sont logiquement précédés par la création d'une route d'accès militaire, dont le tracé est approuvé en parcelles de terrain de la batterie Nord et batterie Sud, de part et d'autre de la route militaire, sont par la longue route militaire en lacets traversant le massif rocheux du grand axe est-ouest mi-distance du Revest. Nommé d'abord sur 1,3 km route de Tourris, cette ancienne route militaire ou D
    Historique :
    les forts déjà réalisés selon ces normes à la Croix-Faron et à Six-Fours. La route d'accès militaire
    Référence documentaire :
    CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en-Provence
  • batterie du Lazaret
    batterie du Lazaret Saint-Mandrier-sur-Mer - le Lazaret haut
    Description :
    militaire, est niché dans un repli du terrain entre les deux batteries principale, à 97m d'altitude. La
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    militaire maritime italien en France, qui entreprend la remise en état des batteries. Dans ce cadre, quatre batterie, composé du réduit-caserne et du magasin à poudre, jadis traversé par la route militaire, est de 325m. L'accès se fait par l'ancienne route militaire, rebaptisée "route de la Renardière", qui militaire, la transition étant marquée par deux portails (à chaque extrémité de la cour) encadrées de
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires, feuille n° 50. Batterie du Lazaret, plan d'ensemble de l'état des P. 128. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • batterie basse de Lamalgue ou batterie dite de la Basse-Malgue
    batterie basse de Lamalgue ou batterie dite de la Basse-Malgue Toulon - la Basse-Malgue
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Niquet Antoine [ingénieur militaire] Milet de Monville Nicolas François
    Texte libre :
    militaire de l’ouvrage, après 1870. La batterie basse a été conçue initialement par l’auteur du projet
    Référence documentaire :
    P. 66. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • batterie basse du Cap Brun, actuellement centre de loisirs de la Marine Nationale
    batterie basse du Cap Brun, actuellement centre de loisirs de la Marine Nationale Toulon - le Cap Brun bas
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Niquet Antoine [ingénieur militaire] Corrèze Joseph
    Texte libre :
    d’atlas militaire de janvier 1903 confirme ces dispositions, dont elle fournit le plan détaillé. Outre les
    Référence documentaire :
    Défense des côtes du 5e arrondissement maritime. Renseignements maritimes et militaires, 1898 P. 107-108. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix
  • fort de la Colle Noire
    fort de la Colle Noire Carqueiranne - Colle Noire (La)
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    aussi relié au central militaire. Le lieutenant-colonel Payonne, chef du génie de Toulon propose en
    Référence documentaire :
    P. 120-120 ; 128. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise
  • fort Sainte-Catherine, actuellement ensemble de trois tours-immeubles.
    fort Sainte-Catherine, actuellement ensemble de trois tours-immeubles. Toulon - Sainte-Catherine - isolé
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Aguillon Louis d' [ingénieur militaire] Collar
    Texte libre :
    Alpes, chargé de contrer les entreprises militaires terrestres du duc de Savoie et du prince Eugène de militaires, sans aucun ouvrage défensif, dont une chapelle au vocable de laquelle cette position doit son nom
    Historique :
    militaire, le fort est entretenu jusqu’à sa cession à la Marine en 1962. Il est alors démantelé pour y
    Référence documentaire :
    ROZIERES. Questions militaires sur Toulon, 5 octobre 1781. Service Historique de la Défense p. 67-68 CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • batterie haute du Cap Brun
    batterie haute du Cap Brun Toulon - le Haut Cap Brun
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    qui domine le Cap n’attira pas particulièrement l’attention des ingénieurs militaires et des officiers
    Référence documentaire :
    P. 128 CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • batterie et poste photo électrique de Marégau
    batterie et poste photo électrique de Marégau Saint-Mandrier-sur-Mer - Pointe de Marégau
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Tournadre Jean-Joseph-Amable
  • Batterie de côte annexe de Peyras
    Batterie de côte annexe de Peyras La Seyne-sur-Mer - Peyras - isolé
    Description :
    prolongement de la route militaire de la batterie principale. le magasin à poudres en caverne, desservi par la
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    d'oiseau, 500m par le chemin militaire crée pour sa desserte, et 15m en contrebas, à la cote d'altitude culminant, et n'était initialement accessible que par le nord, par un prolongement de la route militaire de
  • ouvrage fortifié : batterie de la Croix des Signaux
    ouvrage fortifié : batterie de la Croix des Signaux Saint-Mandrier-sur-Mer - la Croix des Signaux - en écart
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    réserve ?). Le 14 octobre 1902, l'autorité militaire décide le déplacement du mausolée Latouche-Tréville pierre par pierre, le monument est reconstruit dans le cimetière militaire de l'hôpital de Saint-Mandrier allemand au Commandement militaire maritime italien en France, occupation qui dure jusqu'au 8 septembre sont desservis, depuis l'esplanade d'entrée du fort, par un chemin militaire qui contourne le fort par l'identique dans le cimetière militaire de la marine de Saint-Mandrier. Des graffiti, parfois millésimés
    Historique :
    Signaux, 200m en contrebas à l'est / sud-est de la batterie principale. L'autorité militaire déplace en cimetière militaire de l'hôpital de Saint-Mandrier. En 1912-1913, la batterie principale est
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires. Batterie annexe de la Croix des Signaux. [Plan de situation, plan P. 128. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en