Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 21 à 40 sur 81 - triés par pertinence
  • orgue
    orgue Le Monêtier-les-Bains - en village
    Historique :
    Cet instrument acquis en 1969 proviendrait de l'Ecole militaire de Paris. Selon une tradition
  • position de l'Infernet
    position de l'Infernet Briançon - Fort de l'Infernet - isolé
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Fort de l'Infernet et baraquements de la Cochette vus de l'est, depuis la route militaire du col du
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Bourcet Pierre-Joseph
    Texte libre :
    relie à la route militaire Briançon-La Seyte, au pied de la zone d'éboulis du fort et se trouve prolongé -Infernet (100 kg). Les baraques a,b,c,d,e,h ont été construites en 1875-76 par les « ouvriers militaires route militaire Seyte-Gondran, dans le cadre de l'équipement du nouveau tronçon de front fortifié de revient au 12.12.36 : 202.200 F. Baraquements de l'Eyrette Groupe de deux baraquements militaires en Cochette (et tranchées) 1. Groupe de 18 bâtiments militaires, constituant un petit casernement de montagne suite à la démolition d'une baraque. Un peu plus haut, en suivant la route militaire, aux deux-tiers de
  • pont dit pont d'Asfeld
    pont dit pont d'Asfeld Briançon - Pont d'Asfeld - isolé - Cadastre : 1975 AO-B
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien [ingénieur militaire] Bidal marquis d'Asfeld Claude François [ingénieur, ingénieur militaire] d'Heuriance Jean-Louis
    Texte libre :
    succession d'Espagne, la situation militaire en Dauphiné amena Berwick à mettre la région en état de défense militaires ayant participé à la construction. Malheureusement ce mémoire ne s'étend pas aux chantiers de comporte très peu d'homologues dans le patrimoine militaire: il existait bien, à Briançon même, un beau (batterie de côte avancée du goulet de Brest) construit en 1859 par le génie militaire. Récemment remis en
    Historique :
    ingénieurs militaires ayant participé à la construction.
  • Pont Bailey
    Pont Bailey Aiguilles - en village - Cadastre : non cadastré
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    militaire d'invention anglaise pendant la seconde guerre mondiale et développé en grande quantité par l'apprécier) un pont triple-double donne une portance de 60 tonnes, en passage normal au sens militaire du
    Historique :
    Le pont est réalisé en matériel Baileys US M1 ou M2, matériel d'équipage de pont militaire
  • fort d'Anjou
    fort d'Anjou Briançon - Fort d'Anjou - isolé - Cadastre : 1975 C 264, 265
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Vue aérienne prise selon la capitale, d'est en ouest. Au premier plan, en bas, route militaire des Vue lointaine du flanc droit, prise de la nouvelle route militaire des Gondran. IVR93_19860500760X
    Texte libre :
    y accède par un tronçon de route s'embranchant sur la route militaire principale et aboutissant à un
    Référence documentaire :
    militaires, feuille 4.
  • Tableau commémoratif des morts de la guerre de 1914-1918
    Tableau commémoratif des morts de la guerre de 1914-1918 Val Buëch-Méouge - en village
    Représentations :
    représentent cinq hommes : trois militaires couverts d'un béret et deux civils vêtus en costume, tête nue. Le
  • fortification d'agglomération de Mont-Dauphin
    fortification d'agglomération de Mont-Dauphin Mont-Dauphin - en village
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien [ingénieur militaire] Legier du Plan [ingénieur militaire] de Larerye [ingénieur militaire] d'Heuriance Jean-Louis [ingénieur militaire] Bourcet Pierre-Joseph [ingénieur militaire] Le Michaud d'Arçon Jean Claude Eléonore
    Texte libre :
    rampants en bois, de vastes combles ont été, après 1870, aménagés en pigeonnier militaire. Au centre et à
  • fort du Randouillet
    fort du Randouillet Briançon - Fort du Randouillet - isolé - Cadastre : 1975 B 1189
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Ensemble du fort vu de l'avant depuis la route militaire près du fort d'Anjou. IVR93_19940500257ZA Ensemble du fort vu de l'avant depuis la route militaire près du fort d'Anjou. IVR93_19860500949X Vue latérale droite du fort prise de la route militaire du fort de la Croix de Bretagne. A droite Ensemble du fort vu de l'avant, sur la capitale, depuis la route militaire montant au fort d'Anjou
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Tardif
    Texte libre :
    Randouillet. Les travaux, exécutés rapidement par la main-d’œuvre militaire, grâce à la présence des d'adapter le module de Vauban à l'évolution de la société militaire. Toiture à quatre pans sur fermes en
    Référence documentaire :
    , Vincennes, atlas des bâtiments militaires, feuille 14. , Vincennes : Fonds du Génie, atlas des bâtiments militaires. , Vincennes : Fonds du Génie, atlas des bâtiments militaires.
  • redoute, fort des Salettes
    redoute, fort des Salettes Briançon - Fort des Salettes - isolé - Cadastre : 1975 A 186
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien
    Texte libre :
    prolonge vers le nord-ouest et rejoint la route militaire de la Croix de Toulouse. Il existe en outre un
    Référence documentaire :
    de la Défense, Vincennes, Fonds du Génie, atlas des bâtiments militaires. militaires, feuille 4.
  • blockhaus dit ouvrage du Gondran D
    blockhaus dit ouvrage du Gondran D Cervières - le Gondran - isolé
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Ouvrage D vu de C. Dans le vallon, la route militaire passe entre l'abri à munitions C et la
  • caserne dite caserne Rochambeau, dite casemates C et K
    caserne dite caserne Rochambeau, dite casemates C et K Mont-Dauphin - 3e caserne - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Fremond de La Merveillère Pierre Antoine Jérôme [ingénieur militaire] Massillon
    Texte libre :
    d'exemplaires dans les ouvrages militaires de la frontière des Alpes), les deux autres ayant dû abriter le plan fonctionnel, un ensemble de haute qualité, un des plus importants de l'architecture militaire
  • position dite ligne des Gondrans
    position dite ligne des Gondrans Montgenèvre - le Gondran - isolé
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    montagne du 159e RIA. Au fond, le sommet de Château Jouan, la route militaire et l'ouvrage du Janus Plateau des Gondran. Vue prise du nord, depuis la route militaire de l'ouvrage du Janus. A gauche
    Texte libre :
    magasins à munitions protégés). L'ensemble est desservi par le nouveau réseau de routes militaires, des -d'oeuvre militaire, l'ouvrage d'infanterie du Gondran E comporte effectivement : - une infrastructure militaire, pour ses propres organisations d'intervalle. Aussi dut-on se rabattre sur des cloches à récupérer Gondran. D'un point de vue topographique et militaire, c'est la meilleure position intermédiaire entre la
    Référence documentaire :
    des bâtiments militaires, feuille 10.
  • château fort, fort dit Le Château
    château fort, fort dit Le Château Briançon - - en ville - Cadastre : 1975 AO 55-56
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Atlas des bâtiments militaires. Place de Briançon. Bâtiment coté a et masque coté b au château Atlas des bâtiments militaires. Place de Briançon. Magasin à poudre C du château, 1856 Atlas des bâtiments militaires. Château [de Briançon]. Bâtiments divers, 19e siècle
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires. Place de Briançon. Briançon. Magasin à poudre de la ville. Magasin Atlas des bâtiments militaires. Place de Briançon. Bâtiment coté a et masque coté b au château Atlas des bâtiments militaires. Place de Briançon. Magasin à poudre C du château. / Dessin, 1856 Atlas des bâtiments militaires. Château [de Briançon]. Bâtiments divers. / Dessin, sd [19e siècle
  • château fort, fort dit Le Château
    château fort, fort dit Le Château Briançon - - en ville - Cadastre : 1975 AO 55-56
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Atlas des bâtiments militaires. Place de Briançon. Bâtiment coté a et masque coté b au château Atlas des bâtiments militaires. Place de Briançon. Magasin à poudre C du château, 1856 Atlas des bâtiments militaires. Château [de Briançon]. Bâtiments divers, 19e siècle
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires. Place de Briançon. Briançon. Magasin à poudre de la ville. Magasin Atlas des bâtiments militaires. Place de Briançon. Bâtiment coté a et masque coté b au château Atlas des bâtiments militaires. Place de Briançon. Magasin à poudre C du château. / Dessin, 1856 Atlas des bâtiments militaires. Château [de Briançon]. Bâtiments divers. / Dessin, sd [19e siècle
  • Ligne fortifiée
    Ligne fortifiée Molines-en-Queyras - près de Molines-en-Queyras - isolé - Cadastre : non cadastré
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Historique :
    l'objet d'aucune réorganisation dans l'entre deux guerres ; la cinquantaine d'ouvrages militaires
  • écart
    écart Névache - les Acles - en écart
    Description :
    nord du cirque sur lequel veillent encore les forts militaires de la frontière tout proche (col de la
  • fortification d'agglomération dite enceinte de la ville de Briançon
    fortification d'agglomération dite enceinte de la ville de Briançon Briançon - avenue de la Libération - en ville - Cadastre : 1975 AO5 54, 55, 58, 59, 60
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Atlas des bâtiments militaires. Place de Briançon. Corps de garde. 1828 IVR93_19930500365XAB , K.K, hôpital militaire H (Cordeliers) et extrémité ouest du magasin à poudre D. IVR93_19940500314ZA , K.K, hôpital militaire H (Cordeliers) et extrémité ouest du magasin à poudre D. IVR93_19870500574X
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien
    Texte libre :
    après la mort du maréchal, et sous la pression d'une situation militaire défavorable. En fait rien ne . Les combles mansardés, utilisés avant 1914 comme colombier militaire, magasin du génie etc. L'ensemble
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires. Place de Briançon. Corps de garde. / Dessin, 1828. Service Atlas des bâtiments militaires. Place de Briançon. Briançon. Magasin à poudre de la ville. Magasin
  • blockhaus dit barrage rapide du Montgenèvre
    blockhaus dit barrage rapide du Montgenèvre Montgenèvre - près de Montgenèvre - isolé
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Creuzet de Richerand Guy [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien
  • poudrière dite magasin à poudre P
    poudrière dite magasin à poudre P Mont-Dauphin - 1ère poudrière - en ville
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien
    Texte libre :
    bâtiments militaires» établi vers 1850 (feuille 10) donne à ce bâtiment une capacité de 120 tonnes de poudre
  • château fort dit Fort Queyras
    château fort dit Fort Queyras Château-Ville-Vieille - Château-Queyras - en village - Cadastre : 1976 AB 279
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Place de Queyras. 1827. [Hangar, hôpital militaire, manutention des vivres...] IVR93_19940500337ZAB
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Godinot de Vilaire Jean-Baptiste Filibert ?
    Texte libre :
    allocations, mais à vrai dire modiques. D'autre part, la situation militaire et politique ne tarda pas à se (sauf l'hôpital militaire) et une boulangerie construite, le tout entre 1782 et 90. En 1791, les construits l'été par la main-d’œuvre militaire des unités alpines. Dans ce cadre, Château-Queyras gagne en d'oeuvre militaire accrue par les réservistes rappelés à l'occasion des alertes successives, puis de la décorés de la médaille militaire. · Le bilan, lorsque l'armistice intervient le 25 juin, est le suivant grands axes d'invasion, et du point de vue militaire, une zone d'opérations tout à fait secondaire : zone
    Référence documentaire :
    Place de Queyras. 1827. [Hangar, hôpital militaire, manutention des vivres...]. / Dessin, plume et militaires. , Vincennes : Fonds du Génie, atlas des bâtiments militaires. Défense, Vincennes : Fonds du Génie, atlas des bâtiments militaires. militaires.