Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 20 sur 27 - triés par pertinence
  • fort du Grand-Saint-Antoine
    fort du Grand-Saint-Antoine Toulon - Mont Faron
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Louis A. [ingénieur militaire] Dautheville
    Texte libre :
    entreprises militaires terrestres du duc de Savoie et du prince Eugène, écrivait au roi, dans une lettre Saint-Antoine . Cette même année 1764, le domaine militaire sur le site du futur fort s’accroît à la Faron, les bâtiments militaires sont d’une part « adossés au revêtements, voûtés à l’épreuve, avec plate 1810 montre aussi un bâtiment militaire à l’extérieur du fort, à droite de l’extrémité du chemin possible que si elle est imputée au chapitre des bâtiments militaires, non à celui des fortifications. Le
    Référence documentaire :
    P. 90-92. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • fort du Cap Brun
    fort du Cap Brun Toulon - le Cap Brun
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Observation :
    Fort bastionné très homogène représentatif de l’architecture militaire de la décennie 1840, bien
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Louis A. [ingénieur militaire] Dautheville [ingénieur militaire] Devaufleury [ingénieur militaire] Long Antoine [ingénieur militaire] Séré de Rivières Raymond Adolphe [ingénieur militaire] Corrèze Joseph
    Texte libre :
    des ingénieurs militaires et des officiers du génie jusqu’au XIXe siècle. Les premiers efforts pour
    Référence documentaire :
    p. 93-95 CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • fort dit fortin du Bau Pointu
    fort dit fortin du Bau Pointu La Valette-du-Var - le Bau Pointu - isolé
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    , l'appropriation du site commence par la création d'une route d'accès militaire, dont le tracé est approuvé en mars militaire en lacets traversant le massif rocheux dans son grand axe est-ouest, construite en 1878-1879, dite d'abord sur 1,3 km route de Tourris, cette ancienne route militaire ou D.446 fait une bifurcation entre la
    Historique :
    d'accès militaire fait l'objet d'un projet approuvé en mars 1876, précédé de l'expropriation de plus de 11
    Référence documentaire :
    Plan du fortin du Bau Pointu : feuille n° 5 du Petit Atlas des Bâtiments Militaires. Non daté
  • fort Lamalgue
    fort Lamalgue Toulon - Lamalgue
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Atlas des bâtiments militaires. Logements du Fort la Malgue : plan du rez-de-chaussée ; profil en Atlas des bâtiments militaires. Logemens du Fort la Malgue : plan du rez-de-chaussée, plan de Atlas des bâtiments militaires. [Fort Lamalgue]. Plan des souterrains. Coupes, 1827 Atlas des bâtiments militaires. Logemens du Fort la Malgue : plan des souterrains. Plan de l'étage Atlas des bâtiments militaires. Casemates de la double demi-lune 6 du Fort Lamalgue et hangars de
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Niquet Antoine [ingénieur militaire] Antibes de Bertaud Honoré [ingénieur militaire] Milet de Monville Nicolas François [ingénieur militaire] Corrèze Joseph [ingénieur militaire] Picot Edouard
    Texte libre :
    , la Hollande et la Savoie, en 1707. Après le dénouement de cette opération militaire d’une ampleur figure de catalogue d’architecture militaire, avec flancs bas, tenaille, demi-lune avec contregarde trouvent ici, ainsi que tous les chefs de corps militaires, le commissaire ordonnateur du port et Mrs les
    Historique :
    fort sont en partie affectés à une prison militaire permanente. En 1846, est projetée et réalisée une
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires. Logements du Fort la Malgue : plan du rez-de-chaussée ; profil en Atlas des bâtiments militaires. Logemens du Fort la Malgue : plan du rez-de-chaussée, plan de Atlas des bâtiments militaires. [Fort Lamalgue]. Plan des souterrains. Coupes, 1827. / Dessin plume Atlas des bâtiments militaires. Logemens du Fort la Malgue : plan des souterrains. Plan de l'étage Atlas des bâtiments militaires. Casemates de la double demi-lune 6 du Fort Lamalgue et hangars de Pp. 64-67 CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • fort Malbousquet
    fort Malbousquet Toulon
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Plan de repérage des restes conservés de l'enceinte urbaine, des bâtiments militaires de la ville
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Louis A. [ingénieur militaire] Dautheville [ingénieur militaire] Long Antoine [ingénieur militaire] Corrèze Joseph
    Texte libre :
    atlas militaire de Toulon : « …redoute en pierres sèches commencée en 1770 qu’on eut quelque crainte de
  • fort de la Croix Faron
    fort de la Croix Faron Toulon - Mont Faron
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Louis A. [ingénieur militaire] Le Masson
    Texte libre :
    militaire de la génération antérieure (fronts bastionnés), mais la caserne casematée, d’une capacité de 350 la branche est, reprend à peu près le tracé du chemin, puis route militaire amorcée vers 1766 et
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires. Ouvrages du fort de la Croix Faron. / Dessin, lavis, 1880. Service P. 88-89, 120-121. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire
  • fort de la Gavaresse
    fort de la Gavaresse Carqueiranne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    ceux des façades sur cour des bâtiments militaires et des traverses-abri, sont réalisés à l’économie
    Référence documentaire :
    P. 128. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • fort Est du Coudon, dit fort Lieutenant Girardon
    fort Est du Coudon, dit fort Lieutenant Girardon La Valette-du-Var - le Coudon le Gros Rocher - isolé
    Description :
    accède par la longue route militaire en lacets traversant le massif rocheux de grand axe est-ouest
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    , sont logiquement précédés par la création d'une route d'accès militaire, dont le tracé est approuvé en parcelles de terrain de la batterie Nord et batterie Sud, de part et d'autre de la route militaire, sont par la longue route militaire en lacets traversant le massif rocheux du grand axe est-ouest mi-distance du Revest. Nommé d'abord sur 1,3 km route de Tourris, cette ancienne route militaire ou D
    Historique :
    les forts déjà réalisés selon ces normes à la Croix-Faron et à Six-Fours. La route d'accès militaire
    Référence documentaire :
    CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en-Provence
  • fort de la Croix des Signaux
    fort de la Croix des Signaux Saint-Mandrier-sur-Mer - la Croix des Signaux - isolé
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Dianous de la Perrotine Alexandre de [ingénieur militaire] Picot Edouard [ingénieur militaire] Tournadre Jean-Joseph-Amable [ingénieur militaire] Corrèze Joseph [ingénieur militaire] Graillet [ingénieur militaire] Séré de Rivières Raymond Adolphe [ingénieur militaire] Pingault [ingénieur militaire] Ramet
  • fort des Pomets
    fort des Pomets Toulon
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Antibes de Bertaud Honoré [ingénieur militaire] Verrier Auguste-Aimé
    Texte libre :
    Alpes, chargé de contrer les entreprises militaires terrestres du duc de Savoie et du prince Eugène de ouest du Faron et les hauteurs proches du Bau de Quatre Aures. La situation militaire prit une tournure militaire de Toulon, rebaptisé Port La Montagne, au lendemain de la reprise de la place, le chef du génie , désormais dépourvu de tout rôle militaire, mais, ne constituant pas une menace, il ne fut pas rasé mais
    Référence documentaire :
    Mémoire militaire sur le port de la Montagne ci-devant Toulon, 20 nivôse 2e année républicaine...[9
  • fort Saint-Louis dit fort des Vignettes
    fort Saint-Louis dit fort des Vignettes Toulon - les Vignettes
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien [ingénieur militaire] Niquet Antoine [ingénieur militaire] Cauchy de Chaumont Jean
    Texte libre :
    militaire royal non daté mais établi vers 1708 au plus tôt, voire 1710 montre le fort au niveau de la
    Référence documentaire :
    P. 51-53. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • fort de l'Etoile
    fort de l'Etoile Hyères - Ile de Porquerolles le Grand Langoustier - 1er fort - isolé - Cadastre : 1983 J2 147
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Appellations :
    des ouvrages militaires des îles d'Hyères
  • fort de la Colle Noire
    fort de la Colle Noire Carqueiranne - Colle Noire (La)
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    aussi relié au central militaire. Le lieutenant-colonel Payonne, chef du génie de Toulon propose en
    Référence documentaire :
    P. 120-120 ; 128. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise
  • fort Sainte-Catherine, actuellement ensemble de trois tours-immeubles.
    fort Sainte-Catherine, actuellement ensemble de trois tours-immeubles. Toulon - Sainte-Catherine - isolé
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Aguillon Louis d' [ingénieur militaire] Collar
    Texte libre :
    Alpes, chargé de contrer les entreprises militaires terrestres du duc de Savoie et du prince Eugène de militaires, sans aucun ouvrage défensif, dont une chapelle au vocable de laquelle cette position doit son nom
    Historique :
    militaire, le fort est entretenu jusqu’à sa cession à la Marine en 1962. Il est alors démantelé pour y
    Référence documentaire :
    ROZIERES. Questions militaires sur Toulon, 5 octobre 1781. Service Historique de la Défense p. 67-68 CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • fort et château fort, puis batterie de côte dite château de Bandol, batterie du château de Bandol ou batterie de Bandol
    fort et château fort, puis batterie de côte dite château de Bandol, batterie du château de Bandol ou batterie de Bandol Bandol - Le château - avenue du château - en ville
    Description :
    caractéristique de l'architecture militaire du XVIe siècle encore observable sur les élévations actuelles est le
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    HISTORIQUE ET TYPOLOGIE GÉNÉRALE Du XVIe siècle à la Révolution L'histoire militaire et . Antoine Boyer commence sa carrière militaire au service de Bernard de Nogaret de La Valette, lieutenant , sieur de Solliès, au gouvernement militaire de Toulon, qui comprend, outre la ville et le port, le fort François Ier, c'est à dire bastionné, issu de dessins d'ingénieurs militaires, tandis que l'enceinte du qui fut conçu initialement comme fort d'intérêt public, ouvrage militaire de faible valeur et militaires autrement que pour un pillage qu'il subit le 31 juillet 1707, pendant le siège de Toulon par le longtemps terrain militaire, reste vierge de toute construction autre que le corps de garde jusqu'au début donc à proprement parler, et pour employer la terminologie de l'architecture militaire moderne, du courtines attenantes. L'élément architectonique le plus caractéristique de l’architecture militaire du XVIe
    Historique :
    initialement militaire. Antoine Boyer, capitaine itinérant au service de deux gouverneurs de Provence savants d'ingénieurs militaires, comme le réduit de la citadelle de Saint-Tropez, oeuvre de l'ingénieur militaire d'intérêt public et n'est plus que la résidence seigneuriale de la famille Boyer de Foresta, avec
  • fort Sainte-Agathe dit Château de Porquerolles
    fort Sainte-Agathe dit Château de Porquerolles Hyères - Ile de Porquerolles - en écart - Cadastre : 1983 J1 1254
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Appellations :
    des ouvrages militaires des îles d'Hyères
    Texte libre :
    ingénieur militaire (Bonnefons ?) - dans le tome 2 de la Topographie du Var (publiée par Caron dans compte fait qu'un château, et le seul édifice militaire occupé en permanence dans l'île. Les so1dats sont , créneaux de fusillade. La tour est la seule partie ayant conservé un décor spécifiquement militaire
  • fort de la Vigie
    fort de la Vigie Hyères - Ile de Port-Cros - 1er fort - isolé - Cadastre : 1983 J4 1233
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    au centre. L'ouvrage, resté dans le domaine militaire, est toujours utilisé comme base de mesures du : ouvrage plus curieux qu'intéressant du point de vue de 1'architecture militaire. Pourrait constituer une
  • fort de Balaguier
    fort de Balaguier La Seyne-sur-Mer - Pointe de Balaguier
    Description :
    la batterie. Le parement ordinaire des murs du front de terre et des bâtiments militaires adossés est
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Gombert François
    Texte libre :
    1635 à mai 1637, démontrant la réalité du péril. On ignore à quel ingénieur militaire fut confiée alors
    Référence documentaire :
    militaire varoise. Aix-en-Provence : 1998, 159 p.
  • fort Saint-Elme
    fort Saint-Elme Saint-Mandrier-sur-Mer - Saint-Elme (hauteur)
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Observation :
    bastionné très homogène représentatif de l'architecture militaire de la décennie 1840, bien représentée par
    Texte libre :
    Portugal, et rétrogradé gouverneur militaire à Marseille. Établi à la hâte et l'économie par les colonels du terrain militaire, conformément aux exigences du comité. Par ailleurs, des changements de détail
    Référence documentaire :
    , feuille d'atlas des bâtiments militaires n° 63. la Défense, Vincennes : EG Nice Toulon, art. 2 / 8915, feuille d'atlas des bâtiments militaires n° 25.
  • fort Faron
    fort Faron Toulon - Mont Faron
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    général Daullé dans son ordre d’inspection de 1844. Il répondait à un mémoire militaire dans lequel le
    Référence documentaire :
    Mémoire militaire sur le port de la Montagne ci-devant Toulon, 20 nivôse 2e année républicaine...[9 P. 93. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en