Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 14 sur 14 - triés par pertinence
  • Batterie de côte de Portissol
    Batterie de côte de Portissol Sanary-sur-Mer - près de Portissol Pointe du Bau Rouge - en écart
    Description :
    l'histoire militaire du site, l'avant et l'après de la batterie. Les infrastructures des deux épaulements tronconique, construite en blocage de pierres de tout venant, n'est pas un bâtiment militaire à l'origine
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Niquet Antoine [ingénieur militaire] Dianous de la Perrotine Alexandre de [ingénieur militaire] Geoffroy [ingénieur militaire] Riouffe-Lombard [ingénieur militaire] Corrèze Joseph [ingénieur militaire] Millot
    Texte libre :
    à 28m d'altitude, et celle de l'épaulement de la batterie de 1847 à 22m. L'ancien terrain militaire l'histoire militaire du site, l'avant et l'après de la batterie. Néanmoins, les infrastructures des , construite en blocage de pierres de tout venant revêtue d'un enduit couvrant, n'est pas un bâtiment militaire
  • fortification d'agglomération, enceinte de la ville ancienne et des darses Vieille et Neuve
    fortification d'agglomération, enceinte de la ville ancienne et des darses Vieille et Neuve Toulon - 1ère fortification d'agglomération - en ville
    Description :
    intégrée au bastion. La porte d'Italie, à la fois ouvrage de défense avec demi-lune et bâtiment militaire
    Annexe :
    démolition n’en fut conduite que de juillet 1859 à avril 1860. Les établissements et bâtiments militaires et l’hôpital militaire,devaient être conservés et réintégrés au nouveau parcellaire, formant des prévu en 1859 dans le nouveau quartier militaire intra-muros au nord du chemin de fer. Le bastion Saint fluidité des axes viaires, sont nettement antérieures au déclassement militaire, et postérieurs de moins de
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Plan de repérage des restes conservés de l'enceinte urbaine, des bâtiments militaires de la ville
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Negro (Nigra) Ercole [ingénieur militaire] Bonnefons Raymond de [ingénieur militaire] Bonnefons Jean de [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien [ingénieur militaire] Niquet Antoine [ingénieur militaire] Boniface François-Hyacinthe de [ingénieur militaire] Milet de Monville Nicolas François [ingénieur militaire] Aumale Charles François Marie d' [ingénieur militaire] Vialis Michel-Joseph de
    Texte libre :
    reprises au XVIIIe siècle comme option des projets généraux des ingénieurs militaires royaux. Au mois de mentionné à partir de 1536, était alors à la fin de sa brillante carrière d’ingénieur militaire propagateur confirmation de privilèges, d’octroi de droits et d’exemptions de taxes, astreintes et services militaires , avec attribution de la charge de gouverneur au premier consul, en évitant les servitudes militaires et et ingénieur militaire piémontais Ercole Negro, ou Nigra (1541-1622), auteur de plusieurs dessins jusqu’en 1588, avait participé à des campagnes militaires durant les guerres de Religion, et produit des militaires du duc de Savoie, alter ego d’Ercole Negro, Ascanio Vitozzi. A Toulon, il eut pour mission
    Historique :
    , commissaire de l'artillerie et ingénieur militaire français pionnier du bastion, à la demande de Claude de l'ingénieur militaire piémontais Ercole Negro, qui élabore un nouveau plan avec front de terre à six bastions maintenant la porte Neuve, et, après le déclassement militaire des enceintes (1921), jusque l'après seconde
  • fort Lamalgue
    fort Lamalgue Toulon - Lamalgue
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Atlas des bâtiments militaires. Logements du Fort la Malgue : plan du rez-de-chaussée ; profil en Atlas des bâtiments militaires. Logemens du Fort la Malgue : plan du rez-de-chaussée, plan de Atlas des bâtiments militaires. [Fort Lamalgue]. Plan des souterrains. Coupes, 1827 Atlas des bâtiments militaires. Logemens du Fort la Malgue : plan des souterrains. Plan de l'étage Atlas des bâtiments militaires. Casemates de la double demi-lune 6 du Fort Lamalgue et hangars de
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Niquet Antoine [ingénieur militaire] Antibes de Bertaud Honoré [ingénieur militaire] Milet de Monville Nicolas François [ingénieur militaire] Corrèze Joseph [ingénieur militaire] Picot Edouard
    Texte libre :
    , la Hollande et la Savoie, en 1707. Après le dénouement de cette opération militaire d’une ampleur figure de catalogue d’architecture militaire, avec flancs bas, tenaille, demi-lune avec contregarde trouvent ici, ainsi que tous les chefs de corps militaires, le commissaire ordonnateur du port et Mrs les
    Historique :
    fort sont en partie affectés à une prison militaire permanente. En 1846, est projetée et réalisée une
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires. Logements du Fort la Malgue : plan du rez-de-chaussée ; profil en Atlas des bâtiments militaires. Logemens du Fort la Malgue : plan du rez-de-chaussée, plan de Atlas des bâtiments militaires. [Fort Lamalgue]. Plan des souterrains. Coupes, 1827. / Dessin plume Atlas des bâtiments militaires. Logemens du Fort la Malgue : plan des souterrains. Plan de l'étage Atlas des bâtiments militaires. Casemates de la double demi-lune 6 du Fort Lamalgue et hangars de Pp. 64-67 CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • batterie du Puits
    batterie du Puits Saint-Mandrier-sur-Mer - Pointe du Puits
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Atlas des bâtiments militaires n° 102, batteries du Lazaret, de la Coudoulière, du Puits et de
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Niquet Antoine [ingénieur militaire] Picot Edouard [ingénieur militaire] Corrèze Joseph [ingénieur militaire] Long Antoine [ingénieur militaire] Ramet [ingénieur militaire] Meunier
    Texte libre :
    d'atlas des bâtiments militaires datée de 1875 , il est vrai cadrée serré. Il est difficile de dire s'il embranchement de la route côtière militaire qui vient de la côte nord en traversant la batterie de la Carraque ; il fait partie d'un lacis de routes militaires desservant les différents bâtiments et le parc foncier
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires n° 102, batteries du Lazaret, de la Coudoulière, du Puits et de
  • Batterie de côte Saint Pierre des Embiez
    Batterie de côte Saint Pierre des Embiez Six-Fours-les-Plages - Saint-Pierre - - en écart
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Détail de l'île des Embiez sur la "carte militaire de la reconnaissance de la rade du Brusc et du Atlas des bâtiments militaires. batterie St-Pierre des Embiez. [Plans et coupes du réduit] 1879
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Dianous de la Perrotine Alexandre de [ingénieur militaire] Geoffroy [ingénieur militaire] Riouffe-Lombard [ingénieur militaire] Long Antoine [ingénieur militaire] Coste [ingénieur militaire] Niquet Antoine
    Texte libre :
    large, ce qu’elles ne font pas à présent". La carte militaire de la reconnaissance de la rade du Brusc point en rapport avec l’importance de son objet militaire. Il convient de l’améliorer en la
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires. batterie St-Pierre des Embiers. Corps de garde n°2 pour 40 H
  • batterie de Mord'huy
    batterie de Mord'huy Saint-Mandrier-sur-Mer - le Cannier
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Niquet Antoine [ingénieur militaire] Picot Edouard [ingénieur militaire] Corrèze Joseph [ingénieur militaire] Long Antoine [ingénieur militaire] Ramet [ingénieur militaire] Meunier
    Texte libre :
    fait aujourd'hui partie d'un lacis de routes militaires desservant les différents bâtiments et le parc
  • Batterie de côte du Bau Rouge
    Batterie de côte du Bau Rouge La Seyne-sur-Mer - près de Fabrégas - chemin du bord de mer - en écart
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Dianous de la Perrotine Alexandre de [ingénieur militaire] Tournadre Jean-Joseph-Amable [ingénieur militaire] La Salle de [ingénieur militaire] Niquet Antoine
    Texte libre :
    . L'ancienne batterie du Bau Rouge ne connaît une nouvelle occupation militaire -éphémère- que durant zone résidentielle, où l’on ne reconnaît plus d’ancienne route militaire. Les éléments de
    Historique :
    réhabilitée vers 1762 et son armement est indiqué sur une carte militaire en 1770, soit deux canons de 24 nouvelle occupation militaire durant l'occupation allemande, après septembre 1943, comme point d'appui
    Référence documentaire :
    Plan et profils de la batterie du Bau Rouge ainsi que des bâtiments militaires qui en dépendent
  • arsenal
    arsenal Toulon
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Plan de repérage des restes conservés de l'enceinte urbaine, des bâtiments militaires de la ville
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Bonnefons Raymond de [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien [ingénieur militaire] Niquet Antoine [ingénieur, ingénieur militaire] Verguin Jean-Joseph
    Texte libre :
    subsister quelques bâtiments militaires importants et patrimoniaux, notamment les témoins monumentaux les militaire, mais aussi de l’architecture portuaire, voire de l’architecture industrielle (forges, ateliers militaire. D’autre part, la fonction même de l’arsenal de la marine induit le fait que ses bâtiments militaires sont au service de la flotte de guerre et de son artillerie, mais pas à celle des fortifications militaires, plutôt pré-industriels ou civils, indirectement seulement au service de l’armement de la flotte de figure catégoriels difficiles à trancher sont comparables à celui des hôpitaux militaires qui l’architecture hospitalière au sens large, et non de celle de l’architecture militaire. Tel, près de Toulon dans le cadre d’une approche thématique de l’arsenal et de ses bâtiments militaires, mais dans celle de l’ensemble des fortifications du corps de place, y compris les bâtiments militaires qui y sont intégrés catégorie des bâtiments militaires de l’arsenal, malgré leur lien intime avec l’enceinte des darses. Encore
  • batterie basse de Lamalgue ou batterie dite de la Basse-Malgue
    batterie basse de Lamalgue ou batterie dite de la Basse-Malgue Toulon - la Basse-Malgue
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Niquet Antoine [ingénieur militaire] Milet de Monville Nicolas François
    Texte libre :
    militaire de l’ouvrage, après 1870. La batterie basse a été conçue initialement par l’auteur du projet
    Référence documentaire :
    P. 66. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • fort Saint-Louis dit fort des Vignettes
    fort Saint-Louis dit fort des Vignettes Toulon - les Vignettes
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien [ingénieur militaire] Niquet Antoine [ingénieur militaire] Cauchy de Chaumont Jean
    Texte libre :
    militaire royal non daté mais établi vers 1708 au plus tôt, voire 1710 montre le fort au niveau de la
    Référence documentaire :
    P. 51-53. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • batterie basse du Cap Brun, actuellement centre de loisirs de la Marine Nationale
    batterie basse du Cap Brun, actuellement centre de loisirs de la Marine Nationale Toulon - le Cap Brun bas
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Niquet Antoine [ingénieur militaire] Corrèze Joseph
    Texte libre :
    d’atlas militaire de janvier 1903 confirme ces dispositions, dont elle fournit le plan détaillé. Outre les
    Référence documentaire :
    Défense des côtes du 5e arrondissement maritime. Renseignements maritimes et militaires, 1898 P. 107-108. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix
  • boulangerie
    boulangerie Toulon
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Observation :
    , l'une de bel aspect, et mérite d'être sauvegardé comme témoin des dispositions de ce bâtiment militaire
    Illustration :
    Plan de repérage des restes conservés de l'enceinte urbaine, des bâtiments militaires de la ville
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Niquet Antoine
    Texte libre :
    des faces de l’ouvrage projeté. Dans le texte de l’atlas militaire de Toulon établi en 1775 par
  • poudrière de Milhaud
    poudrière de Milhaud Toulon - Milhaud
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Plan de repérage des restes conservés de l'enceinte urbaine, des bâtiments militaires de la ville
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Niquet Antoine
    Texte libre :
    les munitions revêtent une importance plus considérable dans les ports militaires que dans les places
  • batterie de côte du Cap Negre
    batterie de côte du Cap Negre Six-Fours-les-Plages - Cap Nègre - isolé
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    désarmée en 1889, la batterie du Cap Nègre reste dans le domaine militaire, mais est abandonnée. Du début au Commandement militaire maritime italien en France. Les Italiens ayant capitulé en septembre 1943 zone militaire. Plan, distribution spatiale, circulations et issues, structure et mise en œuvre Le
    Référence documentaire :
    la Défense, Vincennes : EG Nice Toulon feuille d'atlas des bâtiments militaires Art. 2 / 8915.
1