Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 22 - triés par pertinence
  • Cinéma dit Rialto
    Cinéma dit Rialto Nice - Rue de France - 4 rue de Rivoli - Cadastre : 2019 KV 0207
    Titre courant :
    Cinéma dit Rialto
    Description :
    ouverture en 1926, une décoration plus traditionnelle, proche de celle des théâtres et cinémas de la "belle salles de cinéma de l'époque. En 1958, à l'occasion de l'édification des appartements au-dessus du cinéma, le Rialto ré-ouvre avec une décoration nouvelle du vestibule-foyer (prenant place en rez-de extérieurs. Après sa dernière transformation en 1978, le cinéma se présente aujourd'hui comme suit : quatre
    Illustration :
    gauche, l'entrée du cinéma. En définitive, les étages ne seront pas édifiés au dessus de l'entrée du cinéma. IVR93_20190600886NUC1A Propriété de M. Torrès, projet d'immeuble de rapport, [Nice, coupe avec bâtiment du cinéma dans la . Détail sur l'entrée du cinéma. IVR93_20190601148NUC1A [Le cinéma Rialto à Nice en 1926, façade]. IVR93_20190601134NUC1A [Le cinéma Rialto à Nice en 1926, vestibule]. IVR93_20190601135NUC1A [Le cinéma Rialto à Nice en 1926, foyer]. IVR93_20190601136NUC1A [Le cinéma Rialto à Nice en 1926, vue vers l'écran]. IVR93_20190601137NUC1A [Le cinéma Rialto à Nice en 1926, vue vers le fond de la salle]. IVR93_20190601138NUC1A [Le cinéma Rialto à Nice en 1958, vue vers l'écran occulté]. IVR93_20190601140NUC1A
    Dénominations :
    cinéma
    Historique :
    Le cinéma ouvre en juin 1927 sous le nom de Rialto (salle de 585 places). Il fait partie du projet d'un ensemble immobilier comprenant immeuble de rapport (palais Alphonse XIII) et salle de cinéma dans cinéma (Immeuble Le Rialto), la salle et les foyers étant complétement transformés à cette occasion. Il (classé Art et essai) et constitue ainsi le plus ancien cinéma en fonctionnement de la ville de Nice. Ce cinéma (nommé dans la demande de permis de construire de janvier 1926 cinéma et attractions Masséna ampleur. Il a été par ailleurs le premier cinéma à projeter du parlant en 1929 et le seul de la ville
    Référence documentaire :
    Nice,demande de permis de construire du cinéma le Rialto par l'architecte Albert Galli, janvier Propriété de M. Torrès, projet d'immeuble de rapport, [Nice, coupe avec bâtiment du cinéma dans la [Le cinéma Rialto à Nice en 1926, façade]. / Photogr. pos. anonyme. Non datée [circa 1926 ]. archives privées de la société Aubert, société exploitant les cinémas Rialto et Variétés à Nice. [Le cinéma Rialto à Nice en 1926, vestibule]. / Photogr. pos. anonyme. Non datée [circa 1926 ]. archives privées de la société Aubert, société exploitant les cinémas Rialto et Variétés à Nice. [Le cinéma Rialto à Nice en 1926, foyer]. / Photogr. pos. anonyme. Non datée [circa 1926 ]. archives privées de la société Aubert, société exploitant les cinémas Rialto et Variétés à Nice. [Le cinéma Rialto à Nice en 1926, vue vers l'écran]. / Photogr. pos. anonyme. Non datée [circa 1926]. archives privées de la société Aubert, société exploitant les cinémas Rialto et Variétés à Nice.
  • Cinéma dit Le central actuellement loge maçonnique
    Cinéma dit Le central actuellement loge maçonnique Nice - Port - 27 rue Bonaparte - Cadastre : 2019 KO 0076 L'entrée du cinéma se faisait par la parcelle KO 0075
    Titre courant :
    Cinéma dit Le central actuellement loge maçonnique
    Description :
    sortie. On retrouve cette disposition au cinéma Paris Palace, rue de Paris à Nice. Elle possède en son centre un oriel dont la partie correspondant au 1er étage (balcon de la salle de cinéma) est aveugle car . L'entrée du cinéma était prévue dès l'origine au rez-de-chaussée d'un immeuble existant en bordure Est de passante, alors même que le cinéma possède un développement de façade sur une voirie parallèle ou perpendiculaire important. Dans le cas du cinéma Le central, une entrée avec marquise était prévue sur la place du
    Illustration :
    Projet de cinéma [cinéma Le central, Nice], étude de façade. L'élévation à droite concerne la porte Projet de cinéma [cinéma Le central, Nice], coupe longitudinale face galerie, face écran Projet de cinéma [cinéma Le central, Nice], plan du parterre. IVR93_20190601074NUC2A Projet de cinéma [cinéma Le central, Nice], plan de la galerie [balcon]. IVR93_20190601073NUC2A Projet de cinéma, propriété de M. Aiglin [cinéma Le central, Nice], façade rue Bonaparte. Il s'agit Projet de cinéma, propriété de M. Aiglin [cinéma Le central, Nice], coupe. IVR93_20190601075NUC2A Cinéma Le central, façade antérieure sur la rue Bonaparte en 2019 IVR93_20190601067NUC2A Cinéma Le central, façade antérieure sur la rue Bonaparte en 2019. L'actuelle baie centrale du rez Cinéma Le central. Entrée sur la place du pin. L'entrée du cinéma se faisait par les deux portes Cinéma Le central. Façade postérieure (correspondant à l'écran de la salle) sur la rue Passeroni
    Dénominations :
    cinéma
    Historique :
    édifier une salle de cinéma surmontée d'un immeuble de rapport. Le permis rectificatif de 1923 concerne la salle de cinéma. Le cinéma Le central constitue le premier cas à Nice de complexe associant un cinéma et un immeuble de rapport, annonciateur des grands ensembles des années 1930 (cinéma Forum, cinéma L'Escurial, cinéma L'esplanade). Le cinéma fonctionne de 1923 à 1973 et ouvre avec une capacité de 1078
    Localisation :
    Nice - Port - 27 rue Bonaparte - Cadastre : 2019 KO 0076 L'entrée du cinéma se faisait par la
    Référence documentaire :
    Nice, demande de permis de construire pour le cinéma le Central par l'architecte Albert Galli, 1922 Nice, demande de permis de construire rectificatif pour le cinéma le Central par l'architecte Projet de cinéma [cinéma Le central, Nice], étude de façade. / Albert Galli. 1922. Tirage de plan Projet de cinéma [cinéma Le central, Nice], coupe longitudinale face galerie, face écran. / Albert Projet de cinéma [cinéma Le central, Nice], plan du parterre. / Albert Galli. 1922. Tirage de plan Projet de cinéma [cinéma Le central, Nice], plan de la galerie [balcon]. / Albert Galli. 1922 Projet de cinéma, propriété de M. Aiglin [cinéma Le central, Nice], façade rue Bonaparte. / Albert Projet de cinéma, propriété de M. Aiglin [cinéma Le central, Nice], coupe. / Albert Galli. 1923 p. 143 PREDAL, René, Les cinémas à Nice des années 30 à nos jours. Nice : Revue de la cinémathèque p. 26 NICOLI, Laurence. Nice et ses cinémas : histoire et architecture : 1920-1941. Mémoire de
  • Cinéma dit Victoria Palace puis successivement Cinéma de Paris, Paris palace, Actual Paris palace, Pathé Paris, actuellement édifice commercial
    Cinéma dit Victoria Palace puis successivement Cinéma de Paris, Paris palace, Actual Paris palace, Pathé Paris, actuellement édifice commercial Nice - Médecin - 54 avenue Jean-Médecin 33 rue de Paris - Cadastre : 2019 LB 0436 Le cinéma correspond à trois parcelles : LB 0436 / LB 0438 / LB 0312
    Titre courant :
    Cinéma dit Victoria Palace puis successivement Cinéma de Paris, Paris palace, Actual Paris palace
    Description :
    A son inauguration le cinéma déployait une architecture néo-classique. L'entrée, ne permettant que portant le nom du cinéma et des glyphes sur les piédroits. La façade sur la rue de Paris déployait une spectacles autres que des projections cinématographiques (même s'il semble qu'il soit resté un cinéma de plein exercice). Le toit était en partie ouvrant comme souvent à Nice, par exemple au cinéma Variétés ou au cinéma central. Les transformations de 1936 firent disparaître la totalité du décor au moment de son court passage dans le circuit des cinémas d'actualités de la société Actual. Adrienne Gorska et prônaient une architecture neutre pour les salles de cinéma afin de ne pas distraire du spectacle
    Appellations :
    Cinéma de Paris
    Illustration :
    S.A.P.E.C. Cinéma-palace de Nice, plan de situation. IVR93_20190601085NUC1A S.A.P.E.C. Cinéma-palace de Nice, entrée sur l'avenue. Le cinéma ouvrira sous le nom de "Victoria S.A.P.E.C. Cinéma-palace de Nice, façade principale sur rue de Paris. IVR93_20190601084NUC1A S.A.P.E.C. Cinéma-palace de Nice, plan du rez-de-chaussée. Il s'agit du parterre S.A.P.E.C. Cinéma-palace de Nice, plan du 1er étage et galerie. Il s'agit du balcon CS.A.P.E.C. Cinéma-palace de Nice, coupe principale. IVR93_20190601088NUC1A [Cinéma Paris palace, Nice], façade [sur avenue Jean-Médecin]. IVR93_20190601090NUC1A [Cinéma Paris palace, Nice], coupe fond de salle. IVR93_20190601091NUC1A [Cinéma Paris palace, Nice], coupe côté écran. IVR93_20190601092NUC1A [Cinéma Paris palace, Nice], coupe longitudinale. Il s'agit du couloir d'accès menant de l'entrée
    Dénominations :
    cinéma
    Historique :
    construire un cinéma sur une grande parcelle située derrière des immeubles de l'avenue de la Victoire, artère connaissant depuis le début du siècle la plus grande concentration de cafés, brasseries et cinémas de la ville Paris. C'est ici que sera édifiée la façade publicitaire du cinéma et sa sortie (permis 2T312 120 est la "Société Anonyme de Publicité et d'Exploitations Cinématographiques" (SAPEC). Le cinéma ouvre sous le nom de Victoria palace (1275 fauteuils). En 1925, il devient Cinéma de Paris. En 1928, il se transformation en commerce. En 1936, pendant un court temps, il devient un cinéma dit d'actualités du circuit
    Localisation :
    Nice - Médecin - 54 avenue Jean-Médecin 33 rue de Paris - Cadastre : 2019 LB 0436 Le cinéma
    Référence documentaire :
    S.A.P.E.C. Cinéma-palace de Nice, plan de situation. / Charles Bellon, Charles Bernard. avril 1920 S.A.P.E.C. Cinéma-palace de Nice, entrée sur l'avenue. / Charles Bellon, Charles Bernard. avril S.A.P.E.C. Cinéma-palace de Nice, façade principale sur rue de Paris. / Charles Bellon, Charles S.A.P.E.C. Cinéma-palace de Nice, plan du rez-de-chaussée. / Charles Bellon, Charles Bernard. avril S.A.P.E.C. Cinéma-palace de Nice, plan du 1er étage et galerie. / Charles Bellon, Charles Bernard S.A.P.E.C. Cinéma-palace de Nice, coupe principale. / Charles Bellon, Charles Bernard. avril 1920 [Cinéma Paris palace, Nice], façade [sur avenue Jean-Médecin] / Georges Peynet. 1959. Tirage de [Cinéma Paris palace, Nice], coupe fond de salle. / Georges Peynet. 1959. Tirage de plan. Archives [Cinéma Paris palace, Nice], coupe côté écran. / Georges Peynet. 1959. Tirage de plan. Archives [Cinéma Paris palace, Nice], coupe longitudinale. / Georges Peynet. 1959. Tirage de plan. Archives
  • Cinéma dit L'Esplanade, actuellement établissement de danse
    Cinéma dit L'Esplanade, actuellement établissement de danse Nice - Riquier - 3 place de l' armée du Rhin - Cadastre : 2019 IW 0338
    Titre courant :
    Cinéma dit L'Esplanade, actuellement établissement de danse
    Description :
    cinémas des années 1930. La salle possède un bar, au nord de la salle, ouvert également sur le boulevard cabine de projection repoussée alors contre la façade. La devanture du cinéma, au centre de la façade décoration ondée. Sous celui-ci, la partie de l'entresol correspondant au cinéma (bureaux de l'administration correspondant au cinéma sont les seules chanfreinées de la construction. A l'intérieur, les élévations jointes
    Illustration :
    Plan de masse de la salle de cinéma dans la cour de l'immeuble. IVR93_20190600888NUC1A Un événement place Risso [Nice] : ceux qui ont collaboré à l'édification du cinéma de L'esplanade Cinéma de L'esplanade [Nice], plan général. Il s'agit du plan du parterre. IVR93_20190601011NUC2A Cinéma de L'esplanade [Nice], plan du 1er étage. Il s'agit du plan du balcon Cinéma de L'esplanade [Nice], coupe longitudinale. IVR93_20190601014NUC1A Cinéma de L'esplanade [Nice], coupe longitudinale. Vue rapprochée de la caisse, l'accès vers le Cinéma de L'esplanade [Nice], vue vers l'entrée. IVR93_20190601016NUC1A Cinéma L'esplanade (aujourd'hui salle de spectacle), façade sur la place de l'armée du Rhin en 2019 Cinéma L'esplanade, vue de l'immeuble "Palais de l'Esplanade" IVR93_20190601005NUC1A Cinéma L'Esplanade, l'enseigne dans les années 1980. IVR93_20190601006NUC1A
    Dénominations :
    cinéma
    Historique :
    construction qu'il est décidée la construction d'une salle de cinéma de 1100 places dans la cour et d'ainsi . L'architecte du cinéma est Honoré Aubert, en charge de l'édification de l'immeuble. Le commanditaire en est Joseph Zenenski-Thaon. le cinéma L'esplanade est inauguré en septembre 1930. Il fonctionne jusqu'en 1979
    Référence documentaire :
    Nice, demande de permis de construire pour le cinéma de l'Esplanade par Honoré Aubert architecte Fonds du cinéma L'esplanade, commission de sécurité : 36 W 29 Un événement place Risso [Nice] : ceux qui ont collaboré à l'édification du cinéma de L'esplanade Cinéma de L'esplanade [Nice], plan général. / Honoré Aubert. 1929. Tirage de plan. Archives Cinéma de L'esplanade [Nice], plan du 1er étage. / Honoré Aubert. 1929. Tirage de plan. Archives Cinéma de L'esplanade [Nice], coupe longitudinale. / Honoré Aubert. 1929. Tirage de plan. Archives Cinéma de L'esplanade [Nice], vue vers l'entrée. / Honoré Aubert. 1929. Tirage de plan. Archives p. 146 PREDAL, René, Les cinémas à Nice des années 30 à nos jours. Nice : Revue de la cinémathèque p. 64 NICOLI, Laurence. Nice et ses cinémas : histoire et architecture : 1920-1941. Mémoire de
  • Cinéma dit Idéal puis Studio 34, actuellement boutique
    Cinéma dit Idéal puis Studio 34, actuellement boutique Nice - Médecin - 6 rue Maréchal-Joffre 9 rue Longchamp - Cadastre : 2019 KT 0011
    Titre courant :
    Cinéma dit Idéal puis Studio 34, actuellement boutique
    Description :
    La salle de cinéma remplissait la quasi-totalité de l'édifice en triangle ainsi qu'une partie de la des vitrines actuelles de la boutique). Le cinéma, très contraint par l'exiguïté de l'espace, la . Ces retours latéraux, très fréquents dans les plans de cinémas de cette époque, permettaient de des corbeaux) comprend un fronton courbe portant l'inscription "idéal cinéma-théâtre" avec décoration mur de scène. En réalité cet ensemble décoratif est décalé par rapport à la salle de cinéma, afin de commerçante. Enfin, il n'est pas impossible aussi, dans cette période où le cinéma est encore vu comme une bourgeoise. D'ailleurs la façade n'arborait-elle pas la dénomination de "cinéma-théâtre" alors que la salle
    Illustration :
    Salle de cinéma rue Longchamp [cinéma idéal, Nice], plan du rez-de-chaussée. IVR93_20190601046NUC1A Salle de cinéma rue Longchamp [cinéma idéal, Nice], plan du 1er étage. IVR93_20190601047NUC1A Salle de cinéma rue Longchamp [cinéma idéal, Nice], coupe. IVR93_20190601048NUC1A Ancien cinéma Ideal, façade sur la rue du Maréchal-Joffre en 2019 IVR93_20190601040NUC1A Le cinéma Idéal, devenu Studio 34, dans les années 1980 IVR93_20190601043NUC1A Ancien cinéma Idéal, façades sud (rue Maréchal-Joffre) et Est (rue Longchamp) en 2019 Ancien cinéma Idéal, façade sur la rue Maréchal-Joffre en 2019, détail IVR93_20190601042NUC1A Ancien cinéma Idéal, vue du balcon depuis le parterre, cliché 2019 IVR93_20190601049NUC1A Ancien cinéma Idéal, vue du balcon depuis le parterre, cliché 2019 IVR93_20190601050NUC1A Ancien cinéma Idéal, vue depuis le balcon, cliché 2019 IVR93_20190601051NUC1A
    Dénominations :
    cinéma
    Historique :
    -joffre. Le permis ne mentionne pas la création d'un cinéma et le dessin de l'élévation de la future établissement de loisirs. Ce sera pourtant un cinéma qui sera édifié puisque un cinéma Ideal ouvre à cette de la Côte d'Azur, un permis de transformation du cinéma (permis 2T271 353). Les plans de la salle années 1930) car les illustrations manquent. En 1934, le cinéma Idéal devient Studio 34 en référence au films "de qualité" et de V.O. (ancêtre des cinémas classés "art et essai"). Le Studio 34 se spécialise en cinéma pornographique dans les années 1970 et ferme en 2000. Il est aujourd'hui transformé en
    Référence documentaire :
    Nice, demande de permis de transformation du cinéma par Jules Febvre architecte, 1912. Archives Salle de cinéma rue Longchamp [cinéma idéal, Nice], plan du rez-de-chaussée. / Jules Febvre. 1912 Salle de cinéma rue Longchamp [cinéma idéal, Nice], plan du 1er étage. / Jules Febvre. 1912. Tirage Salle de cinéma rue Longchamp [cinéma idéal, Nice], coupe. / Jules Febvre. 1912. Tirage de plan p. 126 PREDAL, René, Les cinémas à Nice des années 30 à nos jours. Nice : Revue de la cinémathèque
  • Cinéma dit Rex, puis salle de spectacle dite Théâtre de la cité
    Cinéma dit Rex, puis salle de spectacle dite Théâtre de la cité Nice - Thiers - 3 rue Paganini - Cadastre : 2019 LA 0066
    Titre courant :
    Cinéma dit Rex, puis salle de spectacle dite Théâtre de la cité
    Description :
    Le cinéma se caractérise par une devanture aux larges ouvertures (le permis de construire fait état
    Illustration :
    [Cinéma Rex, Nice, coupe longitudinale]. A gauche, l'entrée du cinéma sous l'immeuble existant de La façade du cinéma Rex (aujourd'hui Théâtre de la cité) au 3 rue Paganini IVR93_20190600896NUC2A Cinéma Rex, détail de la façade IVR93_20190600897NUC2A Cinéma Rex (aujourd'hui Théâtre de la cité), vue de la salle en 2019 IVR93_20190600898NUC1A
    Dénominations :
    cinéma
    Historique :
    Paganini, un cinéma et un immeuble qui prend place sur celui-ci. Le rez-de-chaussée et le premier étage de l'immeuble sur rue, existant préalablement, sont réaménagés afin de faire bénéficier le cinéma d'une ouverture sur rue avec une importante longueur de façade. La salle de cinéma prenant place dans la totalité travers une galerie couverte prenant place sur le toit-terrasse de la salle de cinéma. Le cinéma, nommé Rex, fonctionne de 1934 à 1986 avec, pour les dernières années, une exploitation en cinéma l'ouverture de la prestigieuse salle de cinéma de l'Escurial (ouvert en 1933), distante de quelques mètres seulement. Proche de cet établissement de luxe emblématique, le cinéma Rex gagne ainsi en visibilité
    Référence documentaire :
    [Cinéma Rex, Nice, coupe longitudinale]. / Louis Bivel. 1933. Tirage de plan. Archives communales p. 128 PREDAL, René, Les cinémas à Nice des années 30 à nos jours. Nice : Revue de la cinémathèque
  • Cinéma dit L'Escurial puis établissement de danse, actuellement supermarché
    Cinéma dit L'Escurial puis établissement de danse, actuellement supermarché Nice - Thiers - 29 rue Alphonse-Karr - Cadastre : 2019 LA 0293
    Titre courant :
    Cinéma dit L'Escurial puis établissement de danse, actuellement supermarché
    Description :
    Ce cinéma a fait l'objet de nombreuses descriptions dans les revues d'architecture au moment de sa construction, loué pour son luxe et sa modernité. L'immeuble L'Escurial surmontant le cinéma participait de de la Victoire, aujourd'hui Jean-Médecin), l'entrée se faisait en coin. L'entrée du cinéma était forme pour les salles de cinéma afin de bénéficier de la meilleure acoustique et visibilité. Le sol du " ouvertes sur la salle par des jalousies réglables. Il devait être destiné aux entractes, le cinéma étant installées en façade, copiées sur celles de la porte d'entrée de l'immeuble. En effet, à l'origine, le cinéma
    Illustration :
    L'Escurial [Nice], plan du rez-de-chaussée, le cinéma, la galerie, les magasins [Cinéma L'Escurial, Nice, détail des fauteuils]. IVR93_20190601159NUC1A [cinéma l'Escurial Nice, détail de la composition peinte "Les Romains"]. IVR93_20190601158NUC1A [cinéma l'Escurial Nice, galerie d'accès à la salle]. IVR93_20190601169NUC1A [cinéma l'Escurial Nice, composition peinte "Les Grecs", vue depuis le balcon [cinéma l'Escurial Nice, composition peinte "Les Romains", détail]. IVR93_20190601171NUC1A L'ancien emplacement du cinéma Escurial au croisement des rues Alphonse-Karr et Clémenceau
    Dénominations :
    cinéma
    Historique :
    Le cinéma ouvre en 1933. Il comporte 1600 places, ce qui en fait le plus important de la ville. Il
    Référence documentaire :
    L'Escurial [Nice], plan du rez-de-chaussée, le cinéma, la galerie, les magasins. / Léonard [Cinéma L'Escurial, Nice, détail des fauteuils]. / Dessin à l'encre sur papier anonyme. Non daté [cinéma l'Escurial Nice, détail de la composition peinte "Les Romains"]. / Photogr. pos. anonyme [cinéma l'Escurial Nice, galerie d'accès à la salle]. / Photogr. pos. anonyme n. et b. Non datée [cinéma l'Escurial Nice, composition peinte "Les Grecs", vue depuis le balcon]. / Photogr. pos [cinéma l'Escurial Nice, composition peinte "Les Romains", détail]. / Photogr. pos. anonyme n. et b p. 124 PREDAL, René, Les cinémas à Nice des années 30 à nos jours. Nice : Revue de la cinémathèque p.83 NICOLI, Laurence. Nice et ses cinémas : histoire et architecture : 1920-1941. Mémoire de
  • cinéma dit Forum, puis restaurant, actuellement établissement de danse
    cinéma dit Forum, puis restaurant, actuellement établissement de danse Nice - Gambetta - 45 promenade des Anglais - Cadastre : 2019 Kw 0252
    Titre courant :
    cinéma dit Forum, puis restaurant, actuellement établissement de danse
    Description :
    comporte pas de cinéma. Le projet de 1932, réalisé, de Georges Dikansky en comporte dès les plans (immeuble
    Illustration :
    cinéma avec les deux escaliers d'accès au balcon. IVR93_20190601168NUC1A Publicité d'ouverture du cinéma Forum, "Le Petit niçois" (journal), 12 janvier 1933 L'immeuble Le forum en 2017 avec l'entrée de la discothèque ayant remplacé le cinéma
    Dénominations :
    cinéma
    Historique :
    Le cinéma ouvre en janvier 1933, édifié en même temps que l'immeuble qui l'abrite Le Forum
    Référence documentaire :
    [Annonce de l'ouverture du cinéma Forum, Nice]. / Page imprimée. Dans Le petit niçois, 12 janvier p. 117 PREDAL, René, Les cinémas à Nice des années 30 à nos jours. Nice : Revue de la cinémathèque p. 75 NICOLI, Laurence. Nice et ses cinémas : histoire et architecture : 1920-1941. Mémoire de
  • Salle de spectacle dite Casino Tabarin puis Les Variétés puis Cinéma dit Variétés
    Salle de spectacle dite Casino Tabarin puis Les Variétés puis Cinéma dit Variétés Nice - Médecin - 5 boulevard Victor-Hugo - Cadastre : 2019 KT 0394
    Titre courant :
    Salle de spectacle dite Casino Tabarin puis Les Variétés puis Cinéma dit Variétés
    Description :
    La salle de cinéma présentait une forme oblongue. L'entrée dans la salle se faisait du côté de visibilité médiocre. La décoration de la salle, au moment de la création du cinéma à part entière, était des cinémas niçois, était ouvrant. L'auvent de la façade présentait des carrés lumineux et était , servi de loges (graffitis). L'actuelle salle de cinéma n°3 conserve les trois arcades du fumoir du 1er
    Illustration :
    [Casino Tabarin, Nice], façade. La façade demeurera la même pour la transformation en cinéma de [Cinéma les Variétés, Nice, coupe longitudinale]. Il s'agit de la demande pour la transformation de la salle en cinéma de plein exercice. IVR93_20190600894NUC1A [Cinéma les Variétés, Nice], rez-de-chaussée. Ce plan de 1953 correspond à la totalité de l'îlot . On remarque la présence du cinéma Edouard VII, accolé au cinéma Variétés, mais ouvrant sur la rue [Le cinéma Variétés à Nice, façade]. Il s'agit d'une vue de 1954. IVR93_20190601063NUC1A [Le cinéma Variétés à Nice, 1960, vue vers écran]. IVR93_20190601060NUC1A [Le cinéma Variétés à Nice, 1960, vue vers écran depuis le 1er rang du balcon [Le cinéma Variétés à Nice, 1960, vue vers le fond de la salle]. IVR93_20190601062NUC1A [cinéma Variétés, Nice, 1971, vue vers l'écran]. IVR93_20190601056NUC1A
    Dénominations :
    cinéma
    Historique :
    compter de 1943 que la salle devient cinéma de plein exercice (transformations par les architectes A. et cinéma devient multiplexe en 1982 (sept salles). Il est toujours en activité. Un autre cinéma s'installera dans une petite partie de l'édifice rectangulaire de la cour, le cinéma Edouard VII, en activité
    Référence documentaire :
    Fonds du cinéma Variétés de Nice, 1947-1985, commission de sécurité : 36 W 25 [Cinéma les Variétés, Nice, coupe longitudinale]. / Paul et A. Trachel. 1943. Tirage de plan [Cinéma les Variétés, Nice], rez-de-chaussée. / Honoré Aubert. 1953. Tirage de plan. Archives , société exploitant les cinémas Rialto et Variétés à Nice [Le cinéma Variétés à Nice, façade]. / Photogr. pos. n. et b. [1954]. archives privées de la société Aubert, société exploitant les cinémas Rialto et Variétés à Nice [Le cinéma Variétés à Nice, 1960, vue vers écran]. / Photogr. pos. n. et b. archives privées de la société Aubert, société exploitant les cinémas Rialto et Variétés à Nice [Le cinéma Variétés à Nice, 1960, vue vers écran depuis le 1er rang du balcon]. / Photogr. pos. n . et b. archives privées de la société Aubert, société exploitant les cinémas Rialto et Variétés à Nice.
  • cinéma dit Majestic puis successivement Odéon, Pax, Méliès, Méliès-Rio, actuellement immeuble
    cinéma dit Majestic puis successivement Odéon, Pax, Méliès, Méliès-Rio, actuellement immeuble Nice - Port - 56 boulevard Risso 54 avenue de la République - Cadastre : 2019 KO 0016 L'entrée, avenue de la République, se fait par la parcelle KO 0017
    Titre courant :
    cinéma dit Majestic puis successivement Odéon, Pax, Méliès, Méliès-Rio, actuellement immeuble
    Description :
    Le bâtiment rectangulaire du cinéma est édifié au coeur d'un grand îlot et est invisible de la voirie. La présence de nombreuses baies, obturées à l'époque du cinéma (et réouvertes depuis pour certaines), prouveraient que le théâtre-cinéma a pris la place d'un bâtiment déjà existant (de type atelier
    Illustration :
    Plan de masse du cinéma en coeur d'îlot et de son entrée sous immeuble en direction de la rue de la Cinéma L'Odéon, 56 bd Risso et 54 rue de la République à Nice, plan d'ensemble Cinéma L'Odéon, 56 bd Risso et 54 rue de la République à Nice, projet de transformations, coupe Cinéma L'Odéon, 56 bd Risso et 54 rue de la République à Nice, projet de transformations, plan du Cinéma L'Odéon, 56 bd Risso et 54 rue de la République à Nice, projet de transformations, plan du Cinéma Pax, 54 rue de la République, Nice, plan et coupe. IVR93_20190601037NUC1A L'ancien cinéma Odéon transformé en appartements, vue depuis le sud-ouest, 2010 Ancien cinéma Odéon, vue depuis l'ouest avant transformation en appartements, vers 1990 L'ancien cinéma Odéon transformé en appartements, détail du fronton décoratif, 2010 Cinéma Odéon, ancienne entrée sur l'avenue de la République en 2019 IVR93_20190601065NUC2A
    Dénominations :
    cinéma
    Historique :
    de la République), une programmation d'un cinéma Majestic peut-être en alternance avec des spectacles théâtraux. Dans les années 1930, il est question à cette adresse d'un cinéma Odéon. En septembre 1941, le ouvertes côté boulevard Risso (cinéma Méliès) et deux ouvertes sur la rue de la République (cinéma Rio
    Référence documentaire :
    Nice, demande de permis pour un projet de transformations, cinéma L'Odeon, par André Fabre Nice, demande de permis de transformations, cinéma L'Odeon par Barbon architecte, 1954. Archives Cinéma L'Odéon, 56 bd Risso et 54 rue de la République à Nice, plan d'ensemble. / André Fabre. 1941 Cinéma L'Odéon, 56 bd Risso et 54 rue de la République à Nice, projet de transformations, l'écran Cinéma L'Odéon, 56 bd Risso et 54 rue de la République à Nice, projet de transformations, coupe Cinéma L'Odéon, 56 bd Risso et 54 rue de la République à Nice, projet de transformations, plan du Cinéma L'Odéon, 56 bd Risso et 54 rue de la République à Nice, projet de transformations, plan du Cinéma Pax, 54 rue de la République, Nice, plan et coupe. / L. Barbon. 1954. Tirage de plan p. 139-140 PREDAL, René, Les cinémas à Nice des années 30 à nos jours. Nice : Revue de la p. 116 NICOLI, Laurence. Nice et ses cinémas : histoire et architecture : 1920-1941. Mémoire de
  • Studio de cinéma dit studio Pathé (détruit)
    Studio de cinéma dit studio Pathé (détruit) Nice - Roquebillière - 212 route de Turin - Cadastre : 2019 HY 0044 2019 HY 0046
    Titre courant :
    Studio de cinéma dit studio Pathé (détruit)
    Dénominations :
    studio de cinéma
    Historique :
    La firme "Pathé frères" est la première à créer à Nice des studios de cinéma. Elle achète en 1908 raison de l'arrivée du cinéma parlant. Les bâtiments, réutilisés et transformés par la suite, seront
    Référence documentaire :
    PREDAL, René. 80 ans de cinéma : Nice et le 7ème Art. Nice : Serre, 1981. 156 p. ISBN 2864100118
  • Studio de cinéma dit Studio Gaumont ou studio de Carras, actuellement funerarium
    Studio de cinéma dit Studio Gaumont ou studio de Carras, actuellement funerarium Nice - Caucade - 42 avenue Saint-Augustin - Cadastre : 2019 NX 0040
    Titre courant :
    Studio de cinéma dit Studio Gaumont ou studio de Carras, actuellement funerarium
    Observation :
    Studio de cinéma antérieur au studio de la Victorine. Bonne conservation extérieure de la partie
    Illustration :
    Société des établissements Gaumont [studio de cinéma, Nice], plan d'ensemble Société des établissements Gaumont [studio de cinéma, Nice], bâtiment n°2, élévations [Théâtre de Société des établissements Gaumont [studio de cinéma, Nice], bâtiment n°2, coupes [Théâtre de prise Société des établissements Gaumont [studio de cinéma, Nice], bâtiment n°2, plan [Théâtre de prise
    Dénominations :
    studio de cinéma
    Texte libre :
    florissante comme avant 1925. En fait le passage au cinéma parlant en 1930 va précipiter la fin des studios : premier studio de cinéma installé à l’Ouest de la ville, il ouvrira la voie à ceux de Saint-Augustin l’importance de la date limite de 1930, le cinéma muet a entrainé dans sa chute les studios des deux plus
    Référence documentaire :
    Société des établissements Gaumont [studio de cinéma, Nice], plan d'ensemble. / William Stoessel Société des établissements Gaumont [studio de cinéma, Nice], bâtiment n°2, élévations [Théâtre de Société des établissements Gaumont [studio de cinéma, Nice], bâtiment n°2, coupes [Théâtre de prise Société des établissements Gaumont [studio de cinéma, Nice], bâtiment n°2, plan [Théâtre de prise PREDAL, René. Le cinéma à Nice : histoire de la Victorine en 50 films. Monaco : Productions de PREDAL, René. 80 ans de cinéma : Nice et le 7ème Art. Nice : Serre, 1981. 156 p. ISBN 2864100118
  • studio de cinéma dit La Victorine, nommé un temps studio Riviera
    studio de cinéma dit La Victorine, nommé un temps studio Riviera Nice - Saint-Augustin - 16 avenue Edouard Grinda - Cadastre : 2019 NY 0219 2019 NY 0220 2019 NY 0223 2019 NY 0322 2019 NY 0323
    Titre courant :
    studio de cinéma dit La Victorine, nommé un temps studio Riviera
    Dénominations :
    studio de cinéma
    Texte libre :
    Victor Masséna est vendue et devient le 3ème studio de cinéma construit à Nice (et vite le 1er en terme concernant le cinéma et les arts du spectacle. Charles Pathé va servir de relais et les présenter l’un à l’autre. Les deux hommes partagent une même vision du cinéma. Quand Louis Nalpas est lâché par Charles deux hommes. Sandberg confie à Nalpas son projet de construction d’un grand studio de cinéma à Nice, le
    Référence documentaire :
    PREDAL, René. Le cinéma à Nice : histoire de la Victorine en 50 films. Monaco : Productions de PREDAL, René. 80 ans de cinéma : Nice et le 7ème Art. Nice : Serre, 1981. 156 p. ISBN 2864100118
  • ensemble d'édifices à cour commune (immeubles) dit Résidencial palace puis Impérator : hôtel de voyageurs, galerie marchande, casino, cinéma, actuellement immeuble et supermarché
    ensemble d'édifices à cour commune (immeubles) dit Résidencial palace puis Impérator : hôtel de voyageurs, galerie marchande, casino, cinéma, actuellement immeuble et supermarché Nice - rue de France - 6 Boulevard Gambetta 89 rue de France 87 rue de France 39 promenade des Anglais - Cadastre : 2018 KV 0332
    Titre courant :
    voyageurs, galerie marchande, casino, cinéma, actuellement immeuble et supermarché
    Illustration :
    boutiques ont été transformées en restaurant, loges d'artistes et loges en hauteur pour le public du cinéma
    Dénominations :
    cinéma
    Historique :
    essentiellement en tant que cinéma, appelé Casino de Paris, entre 1928 et 1945. Ayant ensuite longtemps hébergé
  • Immeuble dit Palais Alphonse XIII
    Immeuble dit Palais Alphonse XIII Nice - Rue de France - 48 rue de France 50 rue de France 52 rue de France 2 rue de Rivoli - Cadastre : 2019 KV 0208
    Illustration :
    Plan de masse. Sous la flèche, la parcelle comportant le cinéma, ultérieurement modifié Propriété de M. Torrès, projet d'immeuble de rapport, [Nice, coupe avec bâtiment du cinéma dans la
    Historique :
    . Il s'agit de construire un grand immeuble de rapport comprenant une salle de cinéma [référence conforme au plan, excepté la partie sur le cinéma qui n'est pas édifiée. Une fois construit, l'immeuble se
    Référence documentaire :
    Propriété de M. Torrès, projet d'immeuble de rapport, [Nice, coupe avec bâtiment du cinéma dans la
  • Immeuble dit Palais de l'esplanade
    Immeuble dit Palais de l'esplanade Nice - Riquier - 3 place de l' armée-du-Rhin 1 et 3 rue Thaon-de-Revel 2 et 4 boulevard Pierre-Sola - Cadastre : 2019 KW 0335 2019 KW 0333 2019 KW 0334 2019 KW 0335 2019 KW 0339 2019 KW 0413
    Description :
    naissance des dômes) et frises florales (accès au cinéma, corniche sous l'étage de comble...). Escaliers
    Historique :
    du chantier, une salle de cinéma (cinéma l'esplanade) viendra s'insérer dans la cour en coeur d'îlot
  • maison de villégiature (villa balnéaire) dite La Victorine
    maison de villégiature (villa balnéaire) dite La Victorine Nice - Saint-Augustin - 16 avenue Edouard Grinda - Cadastre : 2019 NY 0220
    Destinations :
    studio de cinéma
    Illustration :
    Vue de la villa conservée au sein des studios de cinéma. IVR93_20170603394NUC2A
    Historique :
    villa sont acquis en 1918 par un producteur de cinéma qui aménage sur le parc les studios
  • immeuble Garacci-Bensa
    immeuble Garacci-Bensa Nice - Médecin - 9 rue Longchamp - en ville - Cadastre : 2017 KT 0011
    Description :
    le propriétaire à destination commerciale (longtemps cinéma) contre la façade principale. La l'extension triangulaire du cinéma. L'intérêt de l'immeuble réside notamment dans le décor de ses façades identique avant l'installation du cinéma qui s'est inséré dans les deux premiers niveaux. Grand escalier
    Historique :
    partie jusqu'alors non bâtie. Cette extension est affectée à un cinéma puis à un commerce, en 2017 une
  • Immeuble dit Palais l'Escurial
    Immeuble dit Palais l'Escurial Nice - Thiers - 27 rue Alphonse-Karr 29 rue Alphonse-Karr - Cadastre : 2017 LA 0293
    Description :
    l'entrée du cinéma sont recouverts de plaque de duraluminium (alliage d'aluminium, de cuivre, de magnésium
    Historique :
    en son centre une grande salle de cinéma portant le même nom. L'ensemble est l'oeuvre de l'architecte
  • hôtel de voyageurs dit Grand Hôtel de Noailles, actuellement hôtel Le Noailles
    hôtel de voyageurs dit Grand Hôtel de Noailles, actuellement hôtel Le Noailles Nice - Médecin - 35 boulevard Raimbaldi 70 avenue Jean Médecin - en ville - Cadastre : 2017 LB 376
    Historique :
    Grand hôtel de Noailles de Marseille, ouvert en 1865. Un cinéma, appelé Marengo puis Hollywood, ouvre