Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 21 à 40 sur 169 - triés par pertinence
  • batterie dite tour de l'Hubac
    batterie dite tour de l'Hubac Toulon - Mont Faron
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Atlas des bâtiments militaires. Casernement de la Tour de l'Hubac pour l'Infanterie. [Plans, coupe
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Quiot
    Texte libre :
    lors des recherches sur l’origine des propriétés militaires sur le Faron effectuées en 1855, la militaire qu’en 1881), daterait de 1744 . Cependant, il semble plutôt correspondre à un retranchement en ouvrages de la route militaire du Faron » dessiné le 31 mai 1843 sous la direction du lieutenant colonel Bau de Midi. En ce dernier point, situé en marge à l’est des lacets de la route militaire du Faron amorce de restauration. L’atlas des bâtiments militaires de 1875 comporte une planche de plans sur le haut sur un coude de la route militaire du Faron a été aménagé sur le flanc incurvé du versant ouest l’Hubac. Ce point de la route militaire du Faron, dans ce secteur de montée en lacets constante, est
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires. Casernement de la Tour de l'Hubac pour l'Infanterie. [Plans, coupe P. 92-93. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • Batterie de côte de Portissol
    Batterie de côte de Portissol Sanary-sur-Mer - près de Portissol Pointe du Bau Rouge - en écart
    Description :
    l'histoire militaire du site, l'avant et l'après de la batterie. Les infrastructures des deux épaulements tronconique, construite en blocage de pierres de tout venant, n'est pas un bâtiment militaire à l'origine
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Niquet Antoine [ingénieur militaire] Dianous de la Perrotine Alexandre de [ingénieur militaire] Geoffroy [ingénieur militaire] Riouffe-Lombard [ingénieur militaire] Corrèze Joseph [ingénieur militaire] Millot
    Texte libre :
    à 28m d'altitude, et celle de l'épaulement de la batterie de 1847 à 22m. L'ancien terrain militaire l'histoire militaire du site, l'avant et l'après de la batterie. Néanmoins, les infrastructures des , construite en blocage de pierres de tout venant revêtue d'un enduit couvrant, n'est pas un bâtiment militaire
  • batteries ouvertes du Coudon
    batteries ouvertes du Coudon La Valette-du-Var - le Coudon - isolé
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    route d'accès militaire, dont le tracé est approuvé en mars 1876, après qu'une surface totale cumulée de militaire en lacets traversant le massif rocheux dans son grand axe est-ouest, construite en 1878-1879, dite d'abord sur 1,3 km route de Tourris, cette ancienne route militaire ou D.446 fait une bifurcation entre la
    Historique :
    éloignée jusqu'à 6 à 9km par des tirs à longue portée. La route d'accès militaire fait l'objet
    Référence documentaire :
    P. 120-121. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix
  • ouvrage fortifié dit crémaillère du Faron
    ouvrage fortifié dit crémaillère du Faron Toulon - Mont Faron
    Description :
    '’occupe ce fort. A la gorge de la partie rampante du retranchement, la route militaire du Mont-Faron
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Dautheville
    Texte libre :
    sur l’achèvement de la tour de la Croix-Faron : (60.000 f) et de la route militaire du Faron (40.000 actuelle du Mont Faron reprend à peu près le tracé du chemin, puis route militaire amorcé vers 1766 . L’ensemble de l’ouvrage est desservi à la gorge par les lacets quelque peu irréguliers de la route militaire
    Référence documentaire :
    P. 121. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • fortification d'agglomération, enceinte de la ville ancienne et des darses Vieille et Neuve
    fortification d'agglomération, enceinte de la ville ancienne et des darses Vieille et Neuve Toulon - 1ère fortification d'agglomération - en ville
    Description :
    intégrée au bastion. La porte d'Italie, à la fois ouvrage de défense avec demi-lune et bâtiment militaire
    Annexe :
    démolition n’en fut conduite que de juillet 1859 à avril 1860. Les établissements et bâtiments militaires et l’hôpital militaire,devaient être conservés et réintégrés au nouveau parcellaire, formant des prévu en 1859 dans le nouveau quartier militaire intra-muros au nord du chemin de fer. Le bastion Saint fluidité des axes viaires, sont nettement antérieures au déclassement militaire, et postérieurs de moins de
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Plan de repérage des restes conservés de l'enceinte urbaine, des bâtiments militaires de la ville
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Negro (Nigra) Ercole [ingénieur militaire] Bonnefons Raymond de [ingénieur militaire] Bonnefons Jean de [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien [ingénieur militaire] Niquet Antoine [ingénieur militaire] Boniface François-Hyacinthe de [ingénieur militaire] Milet de Monville Nicolas François [ingénieur militaire] Aumale Charles François Marie d' [ingénieur militaire] Vialis Michel-Joseph de
    Texte libre :
    reprises au XVIIIe siècle comme option des projets généraux des ingénieurs militaires royaux. Au mois de mentionné à partir de 1536, était alors à la fin de sa brillante carrière d’ingénieur militaire propagateur confirmation de privilèges, d’octroi de droits et d’exemptions de taxes, astreintes et services militaires , avec attribution de la charge de gouverneur au premier consul, en évitant les servitudes militaires et et ingénieur militaire piémontais Ercole Negro, ou Nigra (1541-1622), auteur de plusieurs dessins jusqu’en 1588, avait participé à des campagnes militaires durant les guerres de Religion, et produit des militaires du duc de Savoie, alter ego d’Ercole Negro, Ascanio Vitozzi. A Toulon, il eut pour mission
    Historique :
    , commissaire de l'artillerie et ingénieur militaire français pionnier du bastion, à la demande de Claude de l'ingénieur militaire piémontais Ercole Negro, qui élabore un nouveau plan avec front de terre à six bastions maintenant la porte Neuve, et, après le déclassement militaire des enceintes (1921), jusque l'après seconde
  • fort du Grand-Saint-Antoine
    fort du Grand-Saint-Antoine Toulon - Mont Faron
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Louis A. [ingénieur militaire] Dautheville
    Texte libre :
    entreprises militaires terrestres du duc de Savoie et du prince Eugène, écrivait au roi, dans une lettre Saint-Antoine . Cette même année 1764, le domaine militaire sur le site du futur fort s’accroît à la Faron, les bâtiments militaires sont d’une part « adossés au revêtements, voûtés à l’épreuve, avec plate 1810 montre aussi un bâtiment militaire à l’extérieur du fort, à droite de l’extrémité du chemin possible que si elle est imputée au chapitre des bâtiments militaires, non à celui des fortifications. Le
    Référence documentaire :
    P. 90-92. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • fort du Cap Brun
    fort du Cap Brun Toulon - le Cap Brun
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Observation :
    Fort bastionné très homogène représentatif de l’architecture militaire de la décennie 1840, bien
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Louis A. [ingénieur militaire] Dautheville [ingénieur militaire] Devaufleury [ingénieur militaire] Long Antoine [ingénieur militaire] Séré de Rivières Raymond Adolphe [ingénieur militaire] Corrèze Joseph
    Texte libre :
    des ingénieurs militaires et des officiers du génie jusqu’au XIXe siècle. Les premiers efforts pour
    Référence documentaire :
    p. 93-95 CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • Ports et aménagements portuaires de la commune de Toulon
    Ports et aménagements portuaires de la commune de Toulon Toulon - Cadastre : non cadastré
    Illustration :
    Plan de repérage des restes conservés de l'enceinte urbaine, des bâtiments militaires de la ville
    Texte libre :
    éléments d'architecture militaire, principalement les fortifications et l'arsenal qui font l'objet d'un dossier de présentation sur l'architecture militaire du Var (Référence: IA83000108). Nous renvoyons bien militaires sont présents sur le site portuaire : la corderie (référence IA83001936), le musée national de la militaire. La ville est dotée de nouveaux équipements : arsenal, caserne, magasins et la rade est sécurisée
    Référence documentaire :
    CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en-Provence
  • Monument dit mémorial du Débarquement des forces alliées à Sainte-Maxime
    Monument dit mémorial du Débarquement des forces alliées à Sainte-Maxime Sainte-Maxime - boulodrome Prince-Bertil-de-Suède - en ville - Cadastre : 2012 AI non cadastré ; domaine public
    Représentations :
    figure allégorique profane femme épée symbole militaire
  • maison
    maison Hyères - 35 bis, 37 rue Bourgneuf - en ville - Cadastre : 1951 A2 380
    Description :
    des thèmes militaires, champêtres ou galants. Il semble qu'il n'y a pas de décor au 1er étage. La
    Représentations :
    éléments symbolisent des thèmes militaires, champêtres et galants.
  • batterie Napoléon
    batterie Napoléon La Seyne-sur-Mer - Pointe de Balaguier
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Moynot
    Texte libre :
    incluse dans le terrain militaire, aménagée en jardin potager, au nord de l’extrémité nord de la batterie
    Référence documentaire :
    P. 131. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • batterie dite ouvrage Est du Mont Caume
    batterie dite ouvrage Est du Mont Caume Le Revest-les-Eaux - Mont Caume - isolé
    Description :
    de Toulon. On accède aux deux ouvrages par une ancienne route militaire actuellement chemin bâtiments militaires annexes bâtis aussi dans des réservations au revers de ce mur d'enceinte. On accède au casematées de communication à couvert d'une plate-forme à l'autre. Les anciens bâtiments militaires non
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Petit atlas des fortifications militaires. Ouvrage du Mt Caumes Est. [Plans des bâtiments et
    Texte libre :
    d’enceinte du front de gorge, d’autres petits bâtiments militaires à usage de magasins (à projectiles, à de plan d'atlas des bâtiments militaires datable du premier tiers du XXe siècle, documentant un état Est par une ancienne route militaire actuellement chemin départemental n° 662 montant en lacets du sud bâtiments militaires annexes bâtis aussi dans des réservations du rocher au revers de ce mur d'enceinte utilisation postérieure. Les anciens bâtiments militaires non casematés, échelonnés au revers du front
    Référence documentaire :
    Petit atlas des fortifications militaires. Ouvrage du Mt Caumes Est. [Plans des bâtiments et souterrains caverne de l'ouvrage Est du Mont Caume]. Dessin, feuille d'atlas des bâtiments militaires, sd CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en-Provence
  • batterie de la Badine
    batterie de la Badine Hyères - Presqu'île de Giens
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Marinier
    Référence documentaire :
    P. 136. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • fort dit fortin du Bau Pointu
    fort dit fortin du Bau Pointu La Valette-du-Var - le Bau Pointu - isolé
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    , l'appropriation du site commence par la création d'une route d'accès militaire, dont le tracé est approuvé en mars militaire en lacets traversant le massif rocheux dans son grand axe est-ouest, construite en 1878-1879, dite d'abord sur 1,3 km route de Tourris, cette ancienne route militaire ou D.446 fait une bifurcation entre la
    Historique :
    d'accès militaire fait l'objet d'un projet approuvé en mars 1876, précédé de l'expropriation de plus de 11
    Référence documentaire :
    Plan du fortin du Bau Pointu : feuille n° 5 du Petit Atlas des Bâtiments Militaires. Non daté
  • batterie dite la Grosse Tour ou Tour Royale
    batterie dite la Grosse Tour ou Tour Royale Toulon - Pointe de la Mître
    Description :
    appliquées tant à l’architecture religieuse qu’à l’architecture militaire par des artistes-ingénieurs
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Observation :
    Chef d’œuvre d’architecture militaire de la première Renaissance, dont l’état mutilé mais peu
    Illustration :
    Atlas des bâtiments militaires, place de Toulon. Plan des souterrains de la Grosse Tour. 1837
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Della Porta Giovanni Antonio [ingénieur militaire] Gombert François
    Texte libre :
    les plans centrés appliquées tant à l’architecture religieuse qu’à l’architecture militaire par des de siège lors de la campagne militaire conduite en Provence par le connétable Charles de Bourbon pour lors de la nouvelle campagne militaire des impériaux en Provence l’été 1536 la flotte conduite par
    Historique :
    arsenal par la ville, est assiégée l’année même lors de la campagne militaire conduite en Provence par le
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires, place de Toulon. Plan des souterrains de la Grosse Tour. 1837 P. 10-12 ; pp. 52-53 CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire
  • fort Lamalgue
    fort Lamalgue Toulon - Lamalgue
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Atlas des bâtiments militaires. Logements du Fort la Malgue : plan du rez-de-chaussée ; profil en Atlas des bâtiments militaires. Logemens du Fort la Malgue : plan du rez-de-chaussée, plan de Atlas des bâtiments militaires. [Fort Lamalgue]. Plan des souterrains. Coupes, 1827 Atlas des bâtiments militaires. Logemens du Fort la Malgue : plan des souterrains. Plan de l'étage Atlas des bâtiments militaires. Casemates de la double demi-lune 6 du Fort Lamalgue et hangars de
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Niquet Antoine [ingénieur militaire] Antibes de Bertaud Honoré [ingénieur militaire] Milet de Monville Nicolas François [ingénieur militaire] Corrèze Joseph [ingénieur militaire] Picot Edouard
    Texte libre :
    , la Hollande et la Savoie, en 1707. Après le dénouement de cette opération militaire d’une ampleur figure de catalogue d’architecture militaire, avec flancs bas, tenaille, demi-lune avec contregarde trouvent ici, ainsi que tous les chefs de corps militaires, le commissaire ordonnateur du port et Mrs les
    Historique :
    fort sont en partie affectés à une prison militaire permanente. En 1846, est projetée et réalisée une
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires. Logements du Fort la Malgue : plan du rez-de-chaussée ; profil en Atlas des bâtiments militaires. Logemens du Fort la Malgue : plan du rez-de-chaussée, plan de Atlas des bâtiments militaires. [Fort Lamalgue]. Plan des souterrains. Coupes, 1827. / Dessin plume Atlas des bâtiments militaires. Logemens du Fort la Malgue : plan des souterrains. Plan de l'étage Atlas des bâtiments militaires. Casemates de la double demi-lune 6 du Fort Lamalgue et hangars de Pp. 64-67 CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • batterie de la Piastre
    batterie de la Piastre Saint-Mandrier-sur-Mer - Pointe de la Piastre - isolé
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Picot Edouard [ingénieur militaire] Long Antoine [ingénieur militaire] Meynot
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires n° 102, batteries du Lazaret, de la Coudoulière, du Puits et de
  • fort Malbousquet
    fort Malbousquet Toulon
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Plan de repérage des restes conservés de l'enceinte urbaine, des bâtiments militaires de la ville
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Louis A. [ingénieur militaire] Dautheville [ingénieur militaire] Long Antoine [ingénieur militaire] Corrèze Joseph
    Texte libre :
    atlas militaire de Toulon : « …redoute en pierres sèches commencée en 1770 qu’on eut quelque crainte de
  • station balnéaire Simone-Berriau Plage (ensemble résidentiel)
    station balnéaire Simone-Berriau Plage (ensemble résidentiel) Hyères - Berriau-Plage - isolé - Cadastre : 1951 E5 1199
    Description :
    Le complexe immobilier se situe près des Salins d'Hyères, sur un ancien terrain militaire à
  • batterie du Puits
    batterie du Puits Saint-Mandrier-sur-Mer - Pointe du Puits
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Atlas des bâtiments militaires n° 102, batteries du Lazaret, de la Coudoulière, du Puits et de
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Niquet Antoine [ingénieur militaire] Picot Edouard [ingénieur militaire] Corrèze Joseph [ingénieur militaire] Long Antoine [ingénieur militaire] Ramet [ingénieur militaire] Meunier
    Texte libre :
    d'atlas des bâtiments militaires datée de 1875 , il est vrai cadrée serré. Il est difficile de dire s'il embranchement de la route côtière militaire qui vient de la côte nord en traversant la batterie de la Carraque ; il fait partie d'un lacis de routes militaires desservant les différents bâtiments et le parc foncier
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires n° 102, batteries du Lazaret, de la Coudoulière, du Puits et de