Dossier d’œuvre architecture IA00064479 | Réalisé par
Gontier Claudie (Contributeur)
Gontier Claudie

Ingénieur d'étude-chercheur au service régional de l'Inventaire général de Provence-Alpes-Côte d'Azur de 1974 à 2015.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique
Entrepôt agricole puis maison
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Dracénie Provence Verdon agglomération - Vidauban
  • Commune Vidauban
  • Adresse boulevard Carnot
  • Cadastre 1834 B 55  ; 1976 B 181 A la suite de modifications du parcellaire, les références cadastrales sont en 2022 : BA 72.
  • Dénominations
    maison, édifice agricole
  • Parties constituantes non étudiées
    étable à chevaux, grange

Le bâtiment originel a été construit au plus tard durant le premier quart du 19e siècle. Il figure sur le cadastre de 1834 (parcelle B 55) et correspondait alors selon l'état de section à une "écurie avec grenier" (une étable surmontée d'une grange) appartenant à Bernardin Manon, marchand de comestibles. Cette partie de l'îlot bâti alignait une série d'entrepôts agricoles présentant les mêmes fonctions. Une maison fut construite en remplacement en 1967 après destruction de la structure préexistante. Il semble que l'entrée de l'ancienne étable ait été transformée d'abord en garage puis en pièce d'habitation entre 1986 et 1994.

  • Dates
    • 1967, daté par source

La maison, traversante, a sa façade principale sur la rue Carnot, et la postérieure rue Droite Sous-Ville. Elle est construite en maçonnerie enduite et se déploie sur deux niveaux (étage de soubassement et rez-de-chaussée surélevé) sous un couronnement à double rang de génoise et un toit à longs pans. La maison occupe l'ensemble de l'emprise parcellaire, soit 5,6 mètres en largeur (une façade relativement étroite donc) pour une profondeur d'environ 11 mètres. La façade principale présente une travée unique avec deux larges baies à chacun des niveaux et une porte d'entrée latérale. Du fait de la déclivité de la pente, la façade postérieure ne présente qu'un seul niveau. L'entrée donne accès en façade à un escalier de distribution dans-oeuvre maçonné de forme droite qui mène au rez-de-chaussée surélevé. La distribution intérieure se présente sous la forme d'une pièce au premier niveau (un garage ouvrant rue Carnot ensuite réaménagé en pièce d'habitation) et le logement proprement dit au second niveau : un salon donnant rue la rue Carnot et une cuisine avec chambre donnant sur la rue Droite Sous-Ville.

Cette maison est un exemple de réutilisation contemporaine d'anciennes étables avec grange, transformée en habitation, comme il s'en trouve beaucoup dans les villages varois. Plus généralement, elle constitue un bon exemple de la tendance à l'accroissement des volumes habitables, au détriment des volumes agricoles. De ce point de vue, elle est à rapprocher de la maison rue Coulet et de celle avenue Pellegrin (respectivement REF=IA00064477 et IA00064489). Il est intéressant aussi de remarquer que, sur une surface supérieure à 60 mètres carrés ait été utilisée, pour l'aménagement intérieur, une distribution à partir d'une escalier en façade et que celle-ci, afin sans doute de réutiliser les anciens percements, ne compte qu'une baie au deuxième niveau. Le type de distribution intérieure et le type d'élévation se rattachent à des modèles anciens, souvent antérieurs au 18e siècle, cependant que le type d'emprise au sol se rattache au type dominant du 19e siècle.

  • Murs
    • enduit
  • Étages
    étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • Escaliers
    • escalier dans-oeuvre : escalier droit en maçonnerie
  • Statut de la propriété
    propriété privée

structure : distribution par escalier en façade latéral : IA1 ; élévation sans fenêtre au dessus de la porte, 1 travée : A1A ; surface au sol supérieure à 60 mètres carrés, 2 mitoyennetés : B2A2

Documents figurés

  • Plan cadastral de la commune de Vidauban, 1834 / Dessin à l'encre sur papier par Fouque Léandre, Granet, Henry et Sabatier père, 1834. Archives départementales du Var, Draguignan : 3PP_148 / 01 à 39.

    Feuille 07.
Date(s) d'enquête : 1986; Date(s) de rédaction : 1987
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
Gontier Claudie
Gontier Claudie

Ingénieur d'étude-chercheur au service régional de l'Inventaire général de Provence-Alpes-Côte d'Azur de 1974 à 2015.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.