Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
  • batterie dite la Grosse Tour ou Tour Royale
    batterie dite la Grosse Tour ou Tour Royale Toulon - Pointe de la Mître
    Description :
    appliquées tant à l’architecture religieuse qu’à l’architecture militaire par des artistes-ingénieurs
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Observation :
    Chef d’œuvre d’architecture militaire de la première Renaissance, dont l’état mutilé mais peu
    Illustration :
    Atlas des bâtiments militaires, place de Toulon. Plan des souterrains de la Grosse Tour. 1837
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Della Porta Giovanni Antonio [ingénieur militaire] Gombert François
    Texte libre :
    les plans centrés appliquées tant à l’architecture religieuse qu’à l’architecture militaire par des de siège lors de la campagne militaire conduite en Provence par le connétable Charles de Bourbon pour lors de la nouvelle campagne militaire des impériaux en Provence l’été 1536 la flotte conduite par
    Historique :
    arsenal par la ville, est assiégée l’année même lors de la campagne militaire conduite en Provence par le
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires, place de Toulon. Plan des souterrains de la Grosse Tour. 1837 P. 10-12 ; pp. 52-53 CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire
  • batterie du Cap Blanc
    batterie du Cap Blanc Bormes-les-Mimosas - Cap Blanc
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Pichon
    Texte libre :
    limitrophes, malgré l’impact sur une partie de ces terrains. La redéfinition du périmètre du terrain militaire , cette dernière étant un ouvrage du même type 1841-1846. La route littorale, ancienne route militaire (actuellement privatisée), qui relie les deux caps, passe immédiatement à la gorge du terrain militaire de la
  • caserne du Pas de la Masque
    caserne du Pas de la Masque Toulon - Mont Faron
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Dautheville [ingénieur militaire] Corrèze Joseph [ingénieur militaire] Séré de Rivières Raymond Adolphe
    Texte libre :
    l’architecture militaire du XVIIe siècle (échauguettes d’angle, cordon), signe, sans doute, de la culture de son près le tracé du chemin, puis route militaire amorcé vers 1766, achevée dans les années 1840, et
    Référence documentaire :
    P. 89-90. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • arsenal
    arsenal Toulon
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Plan de repérage des restes conservés de l'enceinte urbaine, des bâtiments militaires de la ville
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Bonnefons Raymond de [ingénieur militaire] Le Prestre de Vauban Sébastien [ingénieur militaire] Niquet Antoine [ingénieur, ingénieur militaire] Verguin Jean-Joseph
    Texte libre :
    subsister quelques bâtiments militaires importants et patrimoniaux, notamment les témoins monumentaux les militaire, mais aussi de l’architecture portuaire, voire de l’architecture industrielle (forges, ateliers militaire. D’autre part, la fonction même de l’arsenal de la marine induit le fait que ses bâtiments militaires sont au service de la flotte de guerre et de son artillerie, mais pas à celle des fortifications militaires, plutôt pré-industriels ou civils, indirectement seulement au service de l’armement de la flotte de figure catégoriels difficiles à trancher sont comparables à celui des hôpitaux militaires qui l’architecture hospitalière au sens large, et non de celle de l’architecture militaire. Tel, près de Toulon dans le cadre d’une approche thématique de l’arsenal et de ses bâtiments militaires, mais dans celle de l’ensemble des fortifications du corps de place, y compris les bâtiments militaires qui y sont intégrés catégorie des bâtiments militaires de l’arsenal, malgré leur lien intime avec l’enceinte des darses. Encore
  • ouvrage fortifié dit retranchement du Pas de Leydet ; poudrière actuellement chapelle Notre Dame du Faron
    ouvrage fortifié dit retranchement du Pas de Leydet ; poudrière actuellement chapelle Notre Dame du Faron Toulon - Mont Faron
    Description :
    militaire, longe à droite (au sud) la petite éminence rocheuse bien dégagée à 509 m d’'altitude que couronne
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    explicitement, avec une zone de servitude militaire associée, sur son tracé linéaire complet suivant du Pas de la Masque. D’après la légende d’un plan du domaine militaire dressé en 1855 pour synthétiser des recherches sur l’origine des propriétés militaires sur le Faron, « L’extrémité nord du le nouveau tracé direct de la route militaire du Faron créé en 1875 entre la tour Beaumont et la Beaumont, sur un « Plan du terrain militaire des ouvrages du Faron » datable du début du XXe siècle. La , ancien aumônier militaire, qui avait choisi le vocable de Notre-Dame de préférence à celui de Jeanne de ceux qui tombèrent pour la libération de la France ; hommes et femmes, civils et militaires branche ouest la « route du Faron », ancienne route militaire, après la desserte du fort du Grand Saint Beaumont. C’est l’ancien tracé de la route militaire. La route du Faron (tracé de 1875) se continue à l’est batteries annexes indiquées au début du XXe siècle, l’ancienne route militaire se continue sur le plateau
    Historique :
    , attenante au retranchement. A cette date est créé un nouveau tracé de la route militaire du Faron passant
  • fort Faron
    fort Faron Toulon - Mont Faron
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    général Daullé dans son ordre d’inspection de 1844. Il répondait à un mémoire militaire dans lequel le
    Référence documentaire :
    Mémoire militaire sur le port de la Montagne ci-devant Toulon, 20 nivôse 2e année républicaine...[9 P. 93. CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • ensemble fortifié des îles d'Hyères
    ensemble fortifié des îles d'Hyères Hyères
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    îles, a été réalisée en 1989-1990. La programmation de la thématique sur l'architecture militaire de la d'incompatibilité entre l'enclave militaire du C.E.M. et la partie civile, les opérations sur le terrain se sont du Petit Langoustier Divers mémoires militaires du XVIIIe et XIXe siècle considèrent la presqu'île du envisagée en octobre 1811 et dont le bornage du terrain militaire a gardé la trace) Le versant nord de la ingénieur militaire (ou assimilé) très compétent. Ces huit ouvrages se raccrochent au continent, en croisant
    Historique :
    Des ouvrages militaires existent déjà dans les îles d'Hyères au Moyen Age. Les îles sont soumises d'appui et d'action combinée. Divers mémoires militaires du 18e et 19e siècle considèrent la presqu'île du
1