Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 8 sur 8 - triés par pertinence
  • fortification d'agglomération, enceinte de la ville ancienne et des darses Vieille et Neuve
    fortification d'agglomération, enceinte de la ville ancienne et des darses Vieille et Neuve Toulon - 1ère fortification d'agglomération - en ville
    Texte libre :
    Ransse ou seignor de Ransé, capitaine milanais qui avait participé à la défense de Marseille assiégée par des évêques de Marseille et de Toulon, fut nommée pour procéder au tracé sur le terrain des nouvelles , avait édifié, à la demande d’Henri IV, sur l’île de Ratonneau au large de Marseille, une forteresse en , nos galères qui sont au port de Marseille en celui de Tholon ». Ultérieurement, le revêtement des galères de France, Nicolas Arnoul se consacra alors essentiellement à Marseille, où il mit en œuvre et sculpteur dans les villes de Marseille et de Toulon dès avant 1650, pour le plan d’urbanisme des nouveaux quartiers intra-muros de Marseille. S’agissant de Toulon et du projet d’agrandissement de -Louis du Cairon (ou du Cayron), lieutenant du roi au fort Saint-Jean de Marseille, commis aux après Marseille, en fin de carrière pour des raisons de santé, s’employa a rédiger lui-même un projet , qui lui avait déjà succédé à Marseille. Arnoul fils, avait été en partie éduqué avec le futur marquis
    Référence documentaire :
    P. 191. MEYER, Adolphe. Promenade sur le chemin de fer de Marseille à Toulon. A. Gueidon, 1859.
  • fortification d'agglomération, extension nord-ouest et darse Castigneau
    fortification d'agglomération, extension nord-ouest et darse Castigneau Toulon - 2ème fortification d'agglomération
    Texte libre :
    nouvelle courtine G-H), mais décalée à l’ouest, dans la courtine E-G « assise sur la route de Marseille par la persistance du tracé coudé préexistant de la route de Marseille, qui demeurait l’itinéraire en Castigneau. L’itinéraire de la route de Marseille, pour sortir de la ville par cette porte Impériale section Marseille-Toulon de la voie de chemin de fer de Marseille à Nice. Projetée depuis 1852, cette
    Historique :
    section Marseille-Toulon de la voie de chemin de fer de Marseille à Nice, par la création de deux portes
    Référence documentaire :
    P. 186. MEYER, Adolphe. Promenade sur le chemin de fer de Marseille à Toulon. A. Gueidon, 1859.
  • fortification d'agglomération d'Entrevaux
    fortification d'agglomération d'Entrevaux Entrevaux - le Bourg - en village
    Annexe :
    . Ingénieur en chef à Marseille en 1720. En 1747 à la direction de Haute-Provence en résidence à Antibes, puis
    Texte libre :
    Marseille) s'intitule seigneur de Glandèves et Entrevaux (avec en outre les seigneuries de Montblanc, Le
  • fortification d'agglomération, extension Missiessy-Malbousquet
    fortification d'agglomération, extension Missiessy-Malbousquet Toulon - 3ème fortification d'agglomération
    Texte libre :
    route de Marseille et de créer la nouvelle porte de ville, dite Impériale, dans la courtine E-FG. De route de Marseille, à l’ouest une batterie de 4 obusiers de 16 battant les ouvrages avancés projetés à localisation dans le front nord pouvaient communiquer assez directement vers la proche route de Marseille ordinaires, des issues du chemin de fer Marseille-Nice et d’une porte d’eau terrestre par laquelle les eaux
  • Fortification d'Agglomération
    Fortification d'Agglomération Beaumont-de-Pertuis - 2e fortification d'agglomération - en village - Cadastre : non cadastré
    Référence documentaire :
    , Marseille : B 1897.
  • fortification d'agglomération de Saint-Tropez
    fortification d'agglomération de Saint-Tropez Saint-Tropez
    Texte libre :
    des rois de France (Marseille, Saint-Paul, Antibes) ou des ducs de Savoie (Villefranche, Mont-Alban de fonte qui estoient autrefois dans ces tours et qui ont été transportez à Marseille par ordre du
    Référence documentaire :
    Mémoire sur la place de Saint-Tropez. Dans "Atlas des Places et forts de la Provence, Marseille
  • fortification d'agglomération de Saint-Paul
    fortification d'agglomération de Saint-Paul Saint-Paul
    Texte libre :
    plusieurs places de Provence, au nombre desquelles sont citées Arles, Marseille, Antibes, Saint-Paul-de Marseille et à Narbonne ; auparavant, en juillet 1536, il avait été chargé de l’armement et défense des
  • fortification d'agglomération
    fortification d'agglomération Antibes
    Texte libre :
    galères et frégates à Toulon ou à Marseille… » Vauban propose aussi de supprimer le petit môle et de
1