Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
  • Toutes les illustrations
  • Tous les types
Résultats 1 à 11 sur 11 - triés par pertinence
  • fortification d'agglomération, enceinte de la ville ancienne et des darses Vieille et Neuve
    fortification d'agglomération, enceinte de la ville ancienne et des darses Vieille et Neuve Toulon - 1ère fortification d'agglomération - en ville
    Texte libre :
    Ransse ou seignor de Ransé, capitaine milanais qui avait participé à la défense de Marseille assiégée par des évêques de Marseille et de Toulon, fut nommée pour procéder au tracé sur le terrain des nouvelles , avait édifié, à la demande d’Henri IV, sur l’île de Ratonneau au large de Marseille, une forteresse en , nos galères qui sont au port de Marseille en celui de Tholon ». Ultérieurement, le revêtement des galères de France, Nicolas Arnoul se consacra alors essentiellement à Marseille, où il mit en œuvre et sculpteur dans les villes de Marseille et de Toulon dès avant 1650, pour le plan d’urbanisme des nouveaux quartiers intra-muros de Marseille. S’agissant de Toulon et du projet d’agrandissement de -Louis du Cairon (ou du Cayron), lieutenant du roi au fort Saint-Jean de Marseille, commis aux après Marseille, en fin de carrière pour des raisons de santé, s’employa a rédiger lui-même un projet , qui lui avait déjà succédé à Marseille. Arnoul fils, avait été en partie éduqué avec le futur marquis
    Référence documentaire :
    P. 191. MEYER, Adolphe. Promenade sur le chemin de fer de Marseille à Toulon. A. Gueidon, 1859.
  • fortification d'agglomération, extension nord-ouest et darse Castigneau
    fortification d'agglomération, extension nord-ouest et darse Castigneau Toulon - 2ème fortification d'agglomération
    Texte libre :
    nouvelle courtine G-H), mais décalée à l’ouest, dans la courtine E-G « assise sur la route de Marseille par la persistance du tracé coudé préexistant de la route de Marseille, qui demeurait l’itinéraire en Castigneau. L’itinéraire de la route de Marseille, pour sortir de la ville par cette porte Impériale section Marseille-Toulon de la voie de chemin de fer de Marseille à Nice. Projetée depuis 1852, cette
    Historique :
    section Marseille-Toulon de la voie de chemin de fer de Marseille à Nice, par la création de deux portes
    Référence documentaire :
    P. 186. MEYER, Adolphe. Promenade sur le chemin de fer de Marseille à Toulon. A. Gueidon, 1859.
  • Bassin de port dit port de commerce de Toulon ou port marchand.
    Bassin de port dit port de commerce de Toulon ou port marchand. Toulon - port de Toulon - - en ville - Cadastre : 2015 BY non cadastré, domaine public
    Historique :
    concurrence de Marseille. Au fond du port étaient plantés quelques palmiers et au delà, les bâtiments de la
  • fortification d'agglomération, extension Missiessy-Malbousquet
    fortification d'agglomération, extension Missiessy-Malbousquet Toulon - 3ème fortification d'agglomération
    Texte libre :
    route de Marseille et de créer la nouvelle porte de ville, dite Impériale, dans la courtine E-FG. De route de Marseille, à l’ouest une batterie de 4 obusiers de 16 battant les ouvrages avancés projetés à localisation dans le front nord pouvaient communiquer assez directement vers la proche route de Marseille ordinaires, des issues du chemin de fer Marseille-Nice et d’une porte d’eau terrestre par laquelle les eaux
  • batterie basse du Cap Brun, actuellement centre de loisirs de la Marine Nationale
    batterie basse du Cap Brun, actuellement centre de loisirs de la Marine Nationale Toulon - le Cap Brun bas
    Texte libre :
    maréchal de Tourville, alors en fin de carrière, d’assurer le commandement sur les côtes de Marseille à jusqu’à Marseille pour connaître les lieux qui peuvent être exposés aux insultes des ennemis, donner ordre Marseille et Savone montre que l’armement a été renouvelé : il comporte neuf pièces de 36 montées sur
    Référence documentaire :
    côtières entre Marseille et Savone. Commission du septième arrondissement des côtes comprises entre Marseille et Savone, créée par arrêté du Comité de salut public en date du 23 Brumaire an 3. [14 novembre
  • batterie dite la Grosse Tour ou Tour Royale
    batterie dite la Grosse Tour ou Tour Royale Toulon - Pointe de la Mître
    Texte libre :
    en argent qu’en fourniture d’artillerie, d’autres villes comme Salon et Marseille ; curieusement Marseille, dont trois grosses couleuvrines ; l’une d’elles, dite la Lézarde, qui avait été fournie par la Marseille assiégée par les troupes de Charles de Bourbon, Renzo da Ceri, dit le capitaine Ransse ou seignor
    Référence documentaire :
    , Marseille : B 1450.
  • Ports et aménagements portuaires de la commune de Toulon
    Ports et aménagements portuaires de la commune de Toulon Toulon - Cadastre : non cadastré
    Illustration :
    à Marseille.). IVR93_20168300995NUC2A
  • arsenal
    arsenal Toulon
    Texte libre :
    lancement en octobre 1604 en raison de l’urgence des affaires de Marseille et de la tour de Bouc, prend qui sont au port de Marseille en celui de Tholon ». Ultérieurement, les fronts maritimes tenaillés de
  • fort Saint-Louis dit fort des Vignettes
    fort Saint-Louis dit fort des Vignettes Toulon - les Vignettes
    Texte libre :
    fait ordinairement. Si l’on en avait fait une telle devant l’embouchure du port de Marseille la révolte , réduites à deux, sont sur la tour . Cette artillerie était servie par quarante-six canonniers de Marseille
  • batterie dite tour Beaumont actuellement mémorial
    batterie dite tour Beaumont actuellement mémorial Toulon - Mont Faron
    Illustration :
    Tour, casemates, détail d'une porte avec arrière-voussure ""de Marseille"". IVR93_20118300120NUC2A
  • batterie de Sainte-Marguerite actuellement siège du CROSSMED
    batterie de Sainte-Marguerite actuellement siège du CROSSMED Toulon - Sainte-Marguerite
    Texte libre :
    visiter les défenses côtières entre Marseille et Savone montre que le château, qui avait été occupé par
    Référence documentaire :
    , Sète, Fos, Marseille, Toulon. Vertou : Editions Histoire & fortifications, 2009.
1