Logo ={0} - Retour à l'accueil

usine textile dite draperie Derbez puis Trotabas

Dossier IA04000428 réalisé en 2006

Fiche

  • Vue d'ensemble.
    Vue d'ensemble.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • atelier de fabrication

Dossiers de synthèse

Appellationsdite draperie Derbez puisTrotabas
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication
Dénominationsusine textile
Aire d'étude et cantonPays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Allos-Colmars
Hydrographiesle Verdon
AdresseCommune : Beauvezer
Cadastre : 1827 D 140 ; 2005 D 255

En octobre 1857, Jean-Baptiste Derbez, apprêteur de drap à Beauvezer, demande l'autorisation de construire une usine pour la fabrication de drap sur un terrain qu'il possède entre le village de Beauvezer et le Verdon, quartier où se trouvent déjà plusieurs draperies. Le bâtiment, qui doit abriter une habitation, un atelier de fabrication et un foulon, est achevé en 1858. Il appartient alors à Désiré Derbez et François Martin Derbez. En 1865 - si on en croit les matrices cadastrales - le foulon est déplacé. Il est aménagé dans un nouveau bâtiment, à une dizaine de mètres à l'est du bâtiment principal. A cette date, Martin François Derbez est seul propriétaire de la draperie. Vers 1889, la fabrique est rachetée par Joseph Louis Trotabas, fabricant à métier. Restée dans la même famille jusqu'à nos jours, cette draperie sera la dernière en activité dans toute la vallée du Verdon. La production cessa définitivement dans les années 1960. Depuis, la draperie n'a subi aucune transformation. Il semble que la grande roue n'ait été remplacée par une turbine hydraulique qu'au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. En 1979, le Syndicat intercommunal du Haut-Verdon a commandé une étude pour savoir s'il était envisageable de relancer les machines, mais le matériel a alors été jugé obsolète et ce projet n'a pas abouti.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1857, daté par source

La draperie Derbez se compose de deux bâtiments rectangulaires, distants d'une dizaine de mètres et implantés sous le village de Beauvezer, à la rupture de pente où naissent les grands espaces plans qui encadrent le lit du Verdon. A l'ouest se trouve le plus récent des deux, le foulon, avec son rez-de-chaussée surélevé et son unique étage, élevé en moellons calcaires. Il a été agrandi récemment d'une adjonction en parpaings de ciment. A l'est se trouve le bâtiment principal, construit en blocage de moellons calcaires, qui comporte, lui, un rez-de-chaussée, deux étages carrés et un étage de comble. Seule sa façade principale, orientée au sud, est percée de douze fenêtres composant quatre travées serrées. La turbine hydraulique est enterrée au pied du mur-pignon est. La draperie, qui a conservé toutes ses machines, abrite en rez-de-chaussée les deux métiers à tisser mécaniques, le foulon, le loup, la laineuse et le régulateur de la turbine ; au premier étage, la mule-jenny et les quatre cardes ; au deuxième étage, des ourdissoirs, des échantillons de tissus, les retordeuses et la tondeuse. Les deux bâtiments ont un toit à deux pans couverts de tôles de fer.

Murscalcaire
moellon
Toittôle ondulée
Étages2 étages carrés, étage de comble
Couverturestoit à deux pans
Énergiesénergie hydraulique
turbine hydraulique
État de conservationétablissement industriel désaffecté
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Éléments remarquablesmachine de production (étudiée dans la base Palissy)

Références documentaires

Documents figurés
  • Réglement de la frabrique de draps projetée par le Sr Derbez Jn Bte sur une dérivation du Verdon dans la commune de Beauvezer. Plan. / Dessin sur papier calque, 22 décembre 1858. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : S 943.

  • La carde repasseuse. / Photographie, 1942. Collection particulière.

  • La carde à matelas (première carde). / Photographie, 1942. Collection particulière.

  • Joseph Trotabas devant un métier à tisser. / Photographie, 1942. Collection particulière.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Buffa Géraud