Logo ={0} - Retour à l'accueil

immeuble et maison, du lotissement Laugier-Crillon

Dossier IA13001432 réalisé en 2003

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

La relative petite taille des ouvertures, la proportion des pleins et des vides peuvent être des critères de datation et/ou la mesure de la rusticité de la construction. Ces caractéristiques se retrouvent également dans la construction du 61-65 rue Le-Pelletier (Référence IA13000892).

Parties constituantes non étudiéescour, logement, remise
Dénominationsimmeuble, maison
Aire d'étude et cantonGrand Projet de Ville, l'Estaque-les Riaux
AdresseCommune : Marseille 16e arrondissement
Lieu-dit : quartier de l' Estaque-Gare
Adresse : 60-62 rue
Le-Pelletier
Cadastre : 1819 Séon 736 ; 1978 Estaque H 8, 9

Joseph-Ange Puget, tuilier à l'Estaque acquiert en juillet 1852 un emplacement à bâtir de cent soixante mètres carrés de Jean-Joseph Ollive, maître-maçon. Ce dernier avait acquis le terrain quatre mois plus tôt sous seing-privé de Crillon. Faut-il voir, au-delà de la simple transaction foncière, un contrat tacite de construction ? Cependant immeuble et maison n'apparaissent sur les matrices cadastrales qu'en 1863 et 1865 sur la parcelle F 736 comme construction nouvelle. Peut-être faut-il considérer que la construction nouvelle reportée en 1857 pour Joseph-Ange Puget sur la parcelle F 734 concerne aussi ces constructions.

Joseph-Ange Puget apparaît sur le cadastre comme charretier à Saint-Henri. Un autre Joseph Puget, également charretier, a fait construire l'immeuble avec passage couvert situé au 61-65 rue Le-Pelletier (Référence IA13000892), mais il s'agit de Joseph-Michel Puget.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : Ollive Jean-Joseph maître maçon (?), attribution par source
Personnalité : Puget Joseph-Ange promoteur attribution par source

Ce petit ensemble est constitué sur rue d'un petit immeuble à deux travées et deux étages et d'une maison de ville à deux travées et un étage. La façade de l'immeuble est percée d'un passage couvert donnant accès à la cour. En fond de cour, un bâtiment à deux niveaux abrite au rez-de-chaussée des remises, côté nord, un logement côté sud. L'étage est occupé par deux logements, chacun étant accessible par un escalier extérieur qui longe les murs latéraux de la cour.

Mursenduit
moellon
Toittuile creuse
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré, 2 étages carrés
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
pignon couvert
Escaliersescalier dans-oeuvre
escalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
Typologiesensemble à maison de fond ; petit immeuble urbain ; maison de ville
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Vente d'une parcelle à l'Estaque (Marseille) par Jean Joseph Ollive à Joseph-Ange Puget, 1852. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 3538.

    transcription n° 27
  • Vente d'une parcelle à l'Estaque (Marseille) par Crillon à Joseph Olive, 1852. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 3538

    transcription n°28
  • Cadastre napoléonien de la ville de Marseille. 6e section F Séon (Saint Henri). Matrice des propriétés bâties et non bâties. 1827-1914. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : P4 1841-1843

    folio 6038
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Brunet Marceline - Fuzibet Agnès - Gontier Claudie