Logo ={0} - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
  • Port dit port abri de l'Avis
    Port dit port abri de l'Avis Hyères - île du Levant - - isolé - Cadastre : 2015 J 1593
    Description :
    Le deuxième port de l'île du Levant est le port de l'Avis. Il appartient à la base militaire du
    Historique :
    camp militaire.
  • fort du Cap Brun
    fort du Cap Brun Toulon - le Cap Brun
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Observation :
    Fort bastionné très homogène représentatif de l’architecture militaire de la décennie 1840, bien
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Louis A. [ingénieur militaire] Dautheville [ingénieur militaire] Devaufleury [ingénieur militaire] Long Antoine [ingénieur militaire] Séré de Rivières Raymond Adolphe [ingénieur militaire] Corrèze Joseph
    Texte libre :
    des ingénieurs militaires et des officiers du génie jusqu’au XIXe siècle. Les premiers efforts pour
    Référence documentaire :
    p. 93-95 CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • fort Lamalgue
    fort Lamalgue Toulon - Lamalgue
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Illustration :
    Atlas des bâtiments militaires. Logements du Fort la Malgue : plan du rez-de-chaussée ; profil en Atlas des bâtiments militaires. Logemens du Fort la Malgue : plan du rez-de-chaussée, plan de Atlas des bâtiments militaires. [Fort Lamalgue]. Plan des souterrains. Coupes, 1827 Atlas des bâtiments militaires. Logemens du Fort la Malgue : plan des souterrains. Plan de l'étage Atlas des bâtiments militaires. Casemates de la double demi-lune 6 du Fort Lamalgue et hangars de
    Auteur :
    [ingénieur militaire] Niquet Antoine [ingénieur militaire] Antibes de Bertaud Honoré [ingénieur militaire] Milet de Monville Nicolas François [ingénieur militaire] Corrèze Joseph [ingénieur militaire] Picot Edouard
    Texte libre :
    , la Hollande et la Savoie, en 1707. Après le dénouement de cette opération militaire d’une ampleur figure de catalogue d’architecture militaire, avec flancs bas, tenaille, demi-lune avec contregarde trouvent ici, ainsi que tous les chefs de corps militaires, le commissaire ordonnateur du port et Mrs les
    Historique :
    fort sont en partie affectés à une prison militaire permanente. En 1846, est projetée et réalisée une
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires. Logements du Fort la Malgue : plan du rez-de-chaussée ; profil en Atlas des bâtiments militaires. Logemens du Fort la Malgue : plan du rez-de-chaussée, plan de Atlas des bâtiments militaires. [Fort Lamalgue]. Plan des souterrains. Coupes, 1827. / Dessin plume Atlas des bâtiments militaires. Logemens du Fort la Malgue : plan des souterrains. Plan de l'étage Atlas des bâtiments militaires. Casemates de la double demi-lune 6 du Fort Lamalgue et hangars de Pp. 64-67 CROS, Bernard. Citadelles d'Azur, quatre siècles d'architecture militaire varoise. Aix-en
  • batterie de Sainte-Marguerite actuellement siège du CROSSMED
    batterie de Sainte-Marguerite actuellement siège du CROSSMED Toulon - Sainte-Marguerite
    Description :
    « quartier » militaire, à la gorge et en léger contrebas de la batterie qu’ils servaient, enveloppés par le
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Observation :
    L’intérêt du site tient surtout à une longue chronologie d’occupation militaire et d’usage de
    Illustration :
    Atlas des bâtiments militaires. Fort de Ste-Marguerite. 1880. IVR93_20128302864NUC1A
    Texte libre :
    flotte anglaise, opération militaire d’une ampleur sans précédent, nécessita la mise à contribution de la suite des batteries fixes permanentes de la rade, Aguillon rappelle l’épisode militaire de 1707 et de la propriété acquise en 1817. En effet, l’entrée et la limite du terrain militaire n’étaient alors de Carqueiranne. A cette époque, les bâtiments militaires préexistants que l’on souhaitait mettre des bâtiments militaires de 1880 , les anciens bâtiments du « donjon » furent dérasés pour les réduire implanté à l’extérieur et en avant du fort, hors limite du terrain militaire, à environ 90m en avant de la batterie, et incorporé avec elle dans un enclos non fortifié enveloppant la zone militaire avec porte trois bâtiments militaires non casematés car suffisamment défilés par la batterie, et peu visibles
    Référence documentaire :
    Atlas des bâtiments militaires. Fort de Ste-Marguerite. 1880. Dessin plume et lavis, 1880. Service
  • batterie de côte du Cap Negre
    batterie de côte du Cap Negre Six-Fours-les-Plages - Cap Nègre - isolé
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture militaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur
    Texte libre :
    désarmée en 1889, la batterie du Cap Nègre reste dans le domaine militaire, mais est abandonnée. Du début au Commandement militaire maritime italien en France. Les Italiens ayant capitulé en septembre 1943 zone militaire. Plan, distribution spatiale, circulations et issues, structure et mise en œuvre Le
    Référence documentaire :
    la Défense, Vincennes : EG Nice Toulon feuille d'atlas des bâtiments militaires Art. 2 / 8915.
1