Dossier IM04000677 | Réalisé par
statue-reliquaire (petite nature) : Vierge à l'Enfant, 2 couronnes de statue et voile de statue, église paroissiale Saint-Jacques
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Barrême
  • Commune Saint-Jacques
  • Emplacement dans l'édifice au-dessus du tabernacle de l'autel de la Vierge
  • Dénominations
    statue-reliquaire, couronne de statue, parure d'image sacrée
  • Titres
    • Vierge à l'Enfant

La statue de la sainte Vierge et deux couronnes furent acquises en 1845 (probablement offertes, puisque la fabrique ne paie que le port). Elle est probablement due au fabricant de statues marseillais Galard. Le voile de statue date de la 2e moitié 19e siècle. Il est possible que les couronnes de statue actuelles ne soient pas d'origine.

  • Période(s)
    • Principale : 2e quart 19e siècle
    • Principale : 2e moitié 19e siècle
  • Dates
    • 1845
  • Lieu d'exécution
    Édifice ou site : Provence-Alpes-Côte d'Azur, 13, Marseille
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Galard
      Galard

      Maison de fabricants de statues dont la première mention dans l'Indicateur marseillais date de 1844, la maison est alors sise 11 rue d'Aix et est tenue par Joseph Marius (1803-1868).

      On trouve une nouvelle mention en 1850 avec une orthographe différente : Gallard, qui est dit statuaire en carton, toujours à la même adresse.

      En 1852, mention de Gallard Fils, sculpteur dans la rubrique statuaire en carton et Galard dans la rubrique sculpteur, l'adresse a changé : 74 rue Bernard du Bois.

      En 1854, idem mais figure aussi dans la rubrique plâtrier.

      En 1855, Galard et Fils, statuaire, fabricant d'ornements d'église en tous genres, 11 rue d'Aix.

      1859, idem mais 27 rue de La Fare (atelier).

      1864, idem et aussi 39 rue Tapis-Vert (boutique ?).

      1870, Galard et soeur, fabricants d'ornements d'église, spécialité de statues religieuses (même adresse qu'en 1864). Il s'agit de Raymon Galard (1826-1905) et Thérèse.

      Entre 1885 et 1896, Galard Raymond, 27 rue de la Fare.

      De 1903 à 1905, Galard R., 157 bd de la Madeleine.

      1905, Galard (sans profession spécifiée).

      De 1901 à 1905 Galard (L. Ramat successeur), statuaire, 27 rue de La Fare.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      fabricant de statues (incertitude)

Statue en carton-pâte, avec yeux en verre et vêtements dorés. Haut socle-reliquaire de plan rectangulaire et d'élévation droite, avec petite cavité à reliques entourée d'un décor en demi relief en plâtre. Socle peint en vert, moulures et décor dorés. Couronnes de statues en feuilles de métal gaufré sur armature en laiton. Voile en tulle brodé de lames dorées.

  • Catégories
    sculpture
  • Matériaux
    • carton-pâte, peint, doré
    • verre
    • bois, décor rapporté, doré
    • coton, brodé
    • métal, doré
  • Précision dimensions

    h = 140 : hauteur totale de la statue. Hauteur du socle : h = 25.

  • Iconographies
    • Vierge, Enfant Jésus, bénédiction
  • État de conservation
    • mauvais état
  • Précision état de conservation

    Jambe gauche et bras droit de l'Enfant Jésus cassés. Carnations de la Vierge noircies (brûlées par la foudre). Couronnes légèrement détériorées.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Documents d'archives

  • Registre des dépenses et recettes du conseil de fabrique de la paroisse de Saint-Jacques. 1840 à 1893. Archives paroissiales, Saint-Jacques : non coté.

    1845 : "port et emballage de la Ste Vierge : 24 F / port des couronnes : 0,40 F / pour les deux couronnes de la Ste Vierge : 7 F".
Date d'enquête 2005 ; Dernière mise à jour en 2006
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général