Logo ={0} - Retour à l'accueil

sous-lotissement de la place Malleterre, du lotissement concerté des Creux

Dossier IA13001152 réalisé en 1998

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

La ressemblance stylistique des bâtiments composant l'alignement ouest de la place Maleterre avec les maisons du lotissement Doria (Référence IA13001052) où l'on retrouve parmi les acquéreurs de terrains le fabricant tuilier Amédée Pierre et l'entrepreneur de maçonnerie Olive permet de poser l'hypothèse qu'il pourrait avoir été maître d'oeuvre.

Précision dénominationsous-lotissement
Appellationssous-lotissement de la place Malleterre
Parties constituantes non étudiéesmaison, immeuble à logements
Dénominationslotissement
Aire d'étude et cantonGrand Projet de Ville, l'Estaque-les Riaux
AdresseCommune : Marseille 16e arrondissement
Lieu-dit : quartier de l' Estaque-Eglise ou de l'Estaque-Plage
Adresse : 1 à 17 place, Malleterre, 3, 5 rue
Jumelles
Cadastre : 1978 Estaque L 91, 92, 93, 94, 204

Les terrains sont vendus en deux fois par Julien Druilhe : en 1889, la partie sud (L92 à 94) est acquise par Amédée Pierre, fabricant tuilier qui était associé initialement à Druilhe lors de l'acquisition du terrain des Creux. En 1895 la partie nord (L 91 et L 204, mitoyennes) est acquise par Gaspard et Jean-Antoine Olive (deux frères?), tous deux maçons, dont on peut supposer qu'ils ont réalisé la construction de l'ensemble. Le cadastre enregistre les constructions nouvelles dès 1897. Ces deux familles, qui se partagent l'îlot à égalité, ont probablement réalisé un investissement locatif.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Auteur(s)Auteur : Olive entrepreneur (?)
Personnalité : Pierre Amédée promoteur
Personnalité : Olive Gaspard promoteur attribution par source
Personnalité : Olive Jean-Antoine promoteur attribution par source

Le lotissement, implanté sur le côté ouest de la place Malleterre, a un plan régulier en L avec un retour sur la rue Jumelles. Il est composé d'un ensemble mitoyen de maisons de ville sans espace libre. Les maisons donnant sur la place dominent un important dénivelé sur leurs élévations arrières, ayant entraîné la création d'un ou deux étages de soubassement. Deux typologies sont utilisées : maisons simples à deux travées et porte décentrée (non visitées) et petits immeubles à quatre logements regroupant deux maisons jumelles sous une même toiture. (Chaque module présente une élévation à trois travées, les deux portes d'entrée étant accolées au centre de la façade). Au rez-de-chaussée, chaque logement possède un petit vestibule donnant accès à une pièce de séjour en façade. Cette pièce communique avec un escalier en coeur de bâti, une cuisine et une petite pièce à l'arrière. A l'étage, la surface habitable n'est pas la même suivant les logements qui peuvent compter deux ou quatre chambres.

Mursenduit
moellon
Toittuile plate mécanique, tuile creuse
Plansensemble régulier
Étages2 étages de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
croupe
pignon couvert
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour
Typologieslotissement de maisons de ville ; à un seul îlot ; îlot régulier ; homogénéité stylistique ; lotissement locatif ; maison de ville ; deux logements juxtaposés

La ressemblance stylistique des bâtiments composant l'alignement ouest de la place Maleterre avec les maisons du lotissement Doria (Référence IA13001052) où l'on retrouve parmi les acquéreurs de terrains le fabricant tuilier Amédée Pierre et l'entrepreneur de maçonnerie Olive permet de poser l'hypothèse qu'il pourrait avoir été maître d'oeuvre.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Vente d'une parcelle à l'Estaque (Marseille) par Julien Druilhe à Amédée Pierre, 1889. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 5080

    transcription hypothécaire n° 46
  • Vente d'une parcelle à l'Estaque (Marseille) par Julien Druilhe à Antoine Jean Olive, 1895. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 5388

    transcription hypothécaire n°2
  • Vente d'une parcelle à l'Estaque (Marseille) par Julien Druilhe à Gaspard Félix Olive, 1895. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 5388

    transcription hypothécaire n° 1 bis
  • Cadastre napoléonien de la ville de Marseille. 6e section F Séon (Saint Henri). Matrice des propriétés bâties. 1910- 1945. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : P4 1863 à 1867

    cases 1559, 1461, 1465
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Brunet Marceline - Fuzibet Agnès - Gontier Claudie