Logo ={0} - Retour à l'accueil

pont provisoire de Saint-Gilles

Dossier IA13004501 réalisé en 2011
Dénominationspont
Aire d'étude et cantonbassin du Rhône - Arles ; Saint-Gilles
AdresseCommune : Arles
Lieu-dit : Saliers Figarès
Précisionsoeuvre située en partie sur le département 30
oeuvre située en partie sur la commune Saint-Gilles

Le pont suspendu reconstruit après la Seconde Guerre mondiale (Référence : IA13004149) fut interdit à la circulation en décembre 1984 alors qu'apparaissaient des fissures dans le tablier et que la déficience de certains câbles de suspension était observée. Afin de rétablir le trafic entre Arles et Saint-Gilles, on décida la mise en place sur le Petit Rhône (Référence : IA13004135) d'un pont du Génie militaire à caractère provisoire (sur les différentes solutions proposées, voir Annexe n° 1). Ce dernier, qui nécessita 70 jours de travaux, est ouvert à la circulation le 12 juin 1985. Au bout de dix ans, cette structure provisoire présentait des faiblesses (déformations). A l'été 1995, après une visite d'inspection, le tonnage admis sur le pont Bailey était réduit de moitié et un renforcement général fut opéré. L'ouvrage, jugé dangereux et inadapté, sera finalement démonté à partir de 1999 par Freyssinet International alors qu'était inauguré le pont de Saint-Gilles actuel (Référence : IA13004052) ; il aura perduré quatorze années.

Période(s)Principale : 4e quart 20e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates1985, daté par source
Auteur(s)Auteur : Freyssinet International entrepreneur attribution par travaux historiques

Le pont provisoire a été mis en place sur le Petit Rhône (Référence : IA13004135) parallèlement et légèrement en aval du second pont suspendu de Saint-Gilles (Référence : IA13004149). Il s'agissait d'un double-pont Bailey de type "triple-double renforcé", de plus de 166 m de long, comportant quatre travées (2 x 39,62 m et 2 x 42,67). Chaque tablier, poutre en treillis métallique en acier reposant sur trois piles dans le fleuve, était composé de panneaux de 3,05 m de long, formant deux poutres porteuses ; les panneaux étaient assemblés par broches. L'ouvrage offrait deux voies de circulation routière de 3,81 m de large, et une passerelle pour piétons sur le pont amont. Son platelage était en bois. L'ensemble pesait 800 tonnes. En 1995, la structure fut renforcée par un étage - 3e étage - et un contreventement supplémentaires ; les deux ponts de type "triple double renforcé" furent ainsi transformés en "triple triple renforcé".

Mursacier
Typologiespont en poutre en treillis ; TYPO2 pont en poutre
État de conservationdétruit
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Havard Isabelle - Decrock Bruno