Logo ={0} - Retour à l'accueil

moulin à farine

Dossier IA04000661 réalisé en 2005

Fiche

Dénominationsmoulin à farine
Aire d'étude et cantonPays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Barrême
Hydrographiesdérivation du Ravin du Gion
AdresseCommune : Clumanc
Lieu-dit : Gorge du Moulin
Cadastre : 1837 B 851 ; 2000 WE 16

Probablement l'un des moulins banaux cédés par le seigneur Nicolas d'Oraison à la communauté de Clumanc en 1540. Figuré sur les cartes militaires du 18e siècle (au pluriel), sur celle de Cassini et sur le plan cadastral de 1837 où il apparaît comme moulin à farine et foulon appartenant à la commune. Des réparations y furent faites en 1849 par le meunier Jean-Baptiste Bouquet. En 1860 la commune projeta de faire agrandir et surélever le moulin d'un étage, mais en 1863 le meunier se plaignait du mauvais état du bâtiment et des engins, incapables de supporter la concurrence d'un nouveau moulin établi dans la commune par un particulier. Le cahier des charges dressé en 1867 fait état de deux bâtiments, l'un, donné à bail au meunier, contenant le moulin à farine et un logement, l'autre, siège de l'ancien foulon, proposé à la vente. Le 12 mai 1868, mandat fut délivré au menuisier Louis Pons d'un montant de 32 francs pour une balance d'une capacité de 211 kg servant à peser le grain et la farine. Les baux de location de 1890 et 1896 continuent néanmoins à attribuer au meunier les deux bâtiments, moulin à farine et ancien foulon, avec les terres environnantes. En 1922, le conseil municipal remboursa au meunier Rippert la laveuse-trieuse installée par celui-ci et dûment expertisée pour un montant total de 1184 francs.

Période(s)Principale : Temps modernes
Principale : Epoque contemporaine

Edifice de plan rectangulaire, construit en blocage de moellons de calcaire bruts avec des chaînes d'angle en blocs non taillés de grès. La partie la plus ancienne, à l'est, enjambe le canal qui amène l'eau depuis un réservoir cylindrique construit en contre-haut au nord. Converti en habitation, le moulin a été complètement transformé dans ses étages supérieurs, desservis par un escalier extérieur en grès parallèle à l'élévation est. L'étage de soubassement, lui même construit sur une petite galerie voûtée qui traverse le bâtiment du nord au sud et qui contient la roue hydraulique horizontale, est utilisé comme remise. Il contient encore les meules en calcaire, l'une dormante et l'autre mobile, du moulin à farine, ainsi que la laveuse. Au nord-est de l'édifice, on voit un grand réservoir cylindrique et les ruines d'un bâtiment qui abritait en 1837 l'ancien foulon transformé en habitation.

Murscalcaire
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toittuile creuse
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit sur voûte
Énergiesénergie hydraulique
roue hydraulique horizontale

moulins à farine

nombre de rouesdonnée non collectée
sens de la rouehorizontale
matériaux de la rouedonnée non collectée
diamètre de la rouedonnée non collectée
type de meulescomposite
présence d'un fournon
présence d'une cuve de chargeoui
présence d'un resevroir CNnon
présence d'une cuve de charge CNnon
position sur le canal d'amenée CN2eme place
longueur du canal d'amenée en dizaine de mètres CN60
distance séparant le moulin et le bourg dont il dépend en dizaine de mètres CN200
orientation du bâtiment CNparallèle
plan du bâtiment CNrectangulaire
date de réalisation du cadastre napoléonien1837
Statut de la propriétépropriété privée, []

Références documentaires

Documents d'archives
  • Clumanc. Relevé d'une transaction du 21 janvier 1540 qui délimite les droits des universités, syndics, manants et habitants de Clumanc et de St Honnorat par rapport à Noble Seigneur Nicolas d'Oraison, seigneurs des dits lieux. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 130

    Il s'agit d'une copie d'un acte du 16e siècle. Convention entre le seigneur Nicolas d'Oraison et les habitants de Clumanc au sujet du moulin.
  • Lettre du maire de Clumanc au préfet des Basses-Alpes. Objet : envoi d'un devis et d'un procès-verbal d'adjudication (sic). Concerne le moulin à farine et la mairie. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 130

    mairie.Le 20 février 1850 le maire de Clumanc écrit au préfet du département une lettre à laquelle il joint : "... le devis estimatif avec l'adjudication pour les réparations à faire au foulon et moulin à farine, ainsi qu'à la maison commune, les travaux ayant été adjugés le 1er novembre 1848 au sieur Bousquet Jean Baptiste meunier à farine domicilié sur cette commune. Dont les travaux ont été achevés dans le courant de l'année 1849, ... le procès-verbal de réception le 19 novembre 1849, ..."
  • Réclamations du fermier du moulin communal de Clumanc, 1863. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 130

    Le 24 mars 1863, le maire de Clumanc reçoit une lettre décrivant les réclamation de Ravel fermier du moulin communal. Celui-ci se plaint qu'un autre particulier ait mis en activité un moulin détournant le travail de celui de la commune. Il expose que l'habitation et les engins de l'usine sont en piteux état, ce qui constitue un danger pour lui et les siens et rendant le service du moulin impossible. Il demande donc qu'un maçon dresse l'état des lieux et réparent les installations.
  • Cahier des charges, clauses et conditions du bail à ferme de divers objets appartenant à la commune de Clumanc. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 130

    Le maire fait transcrire le 9 février 1867 le cahier des charges, clauses et conditions du bail à ferme de divers objets appartenant à la commune de Clumanc. Il s'agit de deux immeubles : "1. Un moulin à farine, avec le logement du meunier, et des dépendances, et trente deux ares de terrain pour l'usage du meunier, situés du côté du levant et midi du dit moulin. 2. Un corps de bâtiment dénommé sous le nom de foulon, et un grenier à foin se trouvant sur le premier étage du moulin à farine communal, et quatre hectares, sept ares, quatre vingt cinq centiares de terrain en partie en friche, pour être le tout vendu en culture, située au quartier du Moulin..."
  • Bail à ferme pour six ans du moulin communal, 1890. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 130

    1890/03/06: Le 6 mars 1890, le maire de Clumanc Gustave Roux donne à titre de bail à ferme pour six ans à Louis Maurice Peyron, meunier à Clumanc "1° un moulin à farine, sis sur la commune de Clumanc, avec tous les accessoires, le tour suivant à son exploitation ; 2° un bâtiment dit foulon ; 3° et toutes les terres labourables et vagues attenantes au di (sic) moulin, confrontant dans son ensemble la route de Barrême à Tartonne, ...". Le fermier a entre autres la charge d'entretenir la prise d'eau,son parcours et les bâtiments. 1896/02/01: Le 1er février 1896, le maire de Clumanc Paul Chaspoul donne à titre de bail à ferme pour neuf ans à Louis Maurice Peyron, meunier à Clumanc "1° un moulin à farine, sis sur la commune de Clumanc, avec tous les accessoires, le tour suivant à son exploitation ; 2° un bâtiment dit foulon ; 3° et toutes les terres labourables et vagues attenantes au dit moulin, confrontant dans son ensemble la route de Barrême à Tartonne, ...". Le fermier a entre autres la charge d'entretenir la prise d'eau,son parcours et les bâtiments.
  • Procès-verbal d'expertise au moulin de Clumanc, 1922. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 130

    Le 7 juillet 1922, Paul Constantin, mécanicien domicilié à Barrême et désigné comme expert par le conseil municipal, constate et détaille le matériel que M. Rippert meunier cède au moulin de Clumanc. Le total s'élève à 1184 francs. Il inventorie entre autres des poulies en fonte, roues, courroies, crapaudine, laveuse, trieur.
  • Commune de Clumanc. Cahier des charges pour la location de l'habitation du moulin et de ses dépendances. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 130

    Ce cahier des charges est établi le 31 janvier 1932. L'adjudicataire a entre autres la charge d'entretenir le canal, la prise dans tout son parcours.
  • Extrait du registre des délibérations du conseil municipal de la commune de Clumanc, 1860. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 O 130

    1860/02/13 : Le 13 février 1860, lors de la séance du conseil municipal, "... monsieur le maire a déposé sur le bureau un plan et devis de détail estimatif pour la construction d'une cave de charge et l'exaucement (sic) du bâtiment du moulin à farine de Clumanc et a invité le conseil à délibérer sur les moyens à prendre pour l'exécution de ces travaux, ...". 1922/05/21 : Le 21 mai 1922, le conseil municipal, après exposé et débat, accepte de prendre à sa charge une laveuse trieur "installée pour l'usage du moulin" au prix de 1200 francs, somme qu'elle rembourse à M. Rippert meunier.
Documents figurés
  • Cartes des frontières Est de la France, de Colmars à Marseille. / Dessin à l'encre sur papier, par Jean Bourcet de La Saigne et Jean-Claude Eléonore Le Michaud d'Arçon, 1764-1778. Echelle 1/14000e. Cartothèque de l’Institut Géographique National, Saint-Mandé : CH 194 à 197.

    Cartes des frontières Est de la France, de Colmars à Marseille. [Détail de la feuille 195-22].
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï - Sauze Elisabeth - Buffa Géraud