Logo ={0} - Retour à l'accueil

moulin à farine puis moulin à huile de noix actuellement maison

Dossier IA04002100 inclus dans écart d'Ondres réalisé en 2011

Fiche

Précision dénominationmoulin à huile de noix
Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéesfenil
Dénominationsmoulin à farine, moulin à huile
Aire d'étude et cantonPays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Allos-Colmars
Hydrographiesle Riou
AdresseCommune : Thorame-Haute
Lieu-dit : Ondres
Cadastre : 2011 000B2 551

Un moulin à farine d'Ondres se trouvait autrefois en amont du bâtiment actuel. Son origine pouvait être très ancienne et il figure sur le relevé du cadastre napoléonien de 1827 (RA04000059, parcelle 875). Il appartenait alors à François Arnaud. Le moulin actuel, qui a sans doute été lui aussi un moulin à farine dans un premier temps, a ensuite été transformé en moulin à huile de noix. Depuis, l'ensemble des mécanismes a été démonté, et le bâtiment n'abrite plus qu'un logis avec un fenil à l'étage de comble.

Période(s)Principale : milieu 19e siècle

L'ancien moulin est en ruine mais il a conservé des parties en élévation, sa chambre hydraulique et une meule de 138 cm de diamètre et de 26 cm de hauteur. Le bâtiment actuel, situé environ 200 m en aval du premier, à une quinzaine de mètre du lit du Riou et à la rupture de la pente du ravin, a un plan rectangulaire et son axe dans la longueur est perpendiculaire à la pente. Il comprend un étage de soubassement dans lequel se trouve une chambre hydraulique voûtée en berceau et perpendiculaire au bâtiment ainsi que ce qui pourrait avoir été une seconde et vaste chambre hydraulique ressemblant aujourd'hui à une cave voûtée d'arêtes. Le rez-de-chaussée surélevé est accessible par une porte charretière percée dans le mur pignon sud-est. L'entrée du premier étage se fait par une porte piétonne située au-dessus de la porte charretière. On y accède soit par un escalier en pierre de 13 marches, droit et extérieur, soit de plain-pied grâce à un système de terrasses. Sur le même mur pignon, la baie fenière est elle aussi accessible par une passerelle lancée jusqu'à la terrasse supérieure. La cuve de charge du moulin est encore visible à quelques mètres du mur gouttereau nord. Son sommet, qui est approximativement à la même hauteur que le faîtage du bâtiment, soit une petite dizaine de mètres au-dessus du niveau de la roue, a été transformé en petit bassin. Longueur du canal d'amenée de l'ancien moulin : 300 m ; longueur du canal d'amenée du moulin : environ 500 m.

Mursmoellon
Toittôle ondulée
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré, étage de comble
Couvrementsvoûte en berceau
voûte d'arêtes
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
Énergiesénergie hydraulique
État de conservationmauvais état, menacé

moulins à farine

nombre de roues1
sens de la rouehorizontale
matériaux de la rouenon applicable
diamètre de la rouenon applicable
type de meulesdonnée non collectée
présence d'un fournon
présence d'une cuve de chargeoui
présence d'un resevroir CNnon applicable
présence d'une cuve de charge CNnon applicable
position sur le canal d'amenée CNnon applicable
longueur du canal d'amenée en dizaine de mètres CNnon applicable
distance séparant le moulin et le bourg dont il dépend en dizaine de mètres CNnon applicable
orientation du bâtiment CNnon applicable
plan du bâtiment CNnon applicable
date de réalisation du cadastre napoléoniennon applicable
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Buffa Géraud