Dossier IA83000292 | Réalisé par
maison (villa balnéaire) dite Calypso
Auteur
Roucaute Gérard
Roucaute Gérard

Photographe au service régional de l'Inventaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur de 1968 à 2005.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Hyères - Hyères
  • Commune Hyères
  • Lieu-dit Presqu'île de Giens, Escampobar
  • Cadastre 1983 G8 1712
  • Dénominations
    maison
  • Précision dénomination
    villa balnéaire
  • Appellations
    Calypso
  • Parties constituantes non étudiées
    garage, portail
  • Période(s)
    • Principale : 2e quart 20e siècle
  • Dates
    • 1949, daté par source
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      David Léon
      David Léon

      Léon David, né dans le Jura, s'installe à Hyères où il construit son agence en 1911. Son style diffère selon les commandes, passant de l'éclectisme 1900 à un style plus régionaliste. Il est l'auteur dans cette ville de la Banque de France en 1922. De 1923 à 1933, il assure le suivi du chantier de la villa Noailles de l'architecte Robert Mallet-Stevens. Toutefois il ne semble pas avoir été influencé par la modernité de cet édifice car toutes les villas qu'il construit à la même époque sont plutôt empreintes de régionalisme.

      Ses fils Lucien et Émile David ont été ses collaborateurs après la deuxième Guerre Mondiale.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      architecte signature
    • Auteur : entrepreneur signature

Villa balnéaire située sur une parcelle d'environ 4800 m2 occupée par un jardin méditerranéen, au sud. La façade antérieure est au nord, sur la voie d'accès ; la façade d'agrément est au sud, vers le jardin et la mer. Le plan de masse et les volumes sont réguliers. Les matériaux ne sont pas visibles sous l'enduit ; le soubassement et l'entrée du patio sont en pierre apparente. L'accès se fait au rez-de-chaussée surélevé qui est l'étage principal. L'entrée est précédée d'un patio flanqué à l'est du garage. On pénètre ensuite dans un hall desservant la cuisine à l'ouest, un dégagement à l'est et le living-room au sud. Ce dernier est prolongé au sud par un fumoir. Ces deux pièces ouvrent sur une terrasse en partie abritée par une véranda Le dégagement dessert à l'est, la lingerie, des penderies, les toilettes et une chambre. L'étage de soubassement est occupé par deux chambres et un salon d'été donnant sur une loggia au sud ; le nord (en partie enterré) sert de cave et de buanderie. Les deux étages sont reliés par l'intérieur et par l'extérieur.

  • Murs
    • enduit
  • Toits
    tuile creuse
  • Étages
    étage de soubassement, en rez-de-chaussée surélevé
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • pignon couvert
  • Escaliers
    • escalier dans-oeuvre : escalier tournant en maçonnerie
    • escalier de distribution extérieur : escalier tournant à retours sans jour en maçonnerie
  • Typologies
    maison de caractère régionaliste à tendance provençale
  • Techniques
    • céramique
  • Statut de la propriété
    propriété d'une personne privée

Documents d'archives

  • Demande de permis de construire n° 178. 1949. Plans par l'architecte Léon David. Archives communales, Hyères.

Date d'enquête 1999 ; Dernière mise à jour en 2001
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
Dossiers de synthèse