Logo ={0} - Retour à l'accueil

Maison de villégiature (villa balnéaire) dite Fontana Rosa

Dossier IA06002711 réalisé en 2014

Fiche

Le domaine de Fontana Rosa est situé à Garavan, à l'est de la ville, en direction de l'Italie. Protégé des vents froids par les collines des Colombières, il est à environ 400 mètres de la mer. La propriété est longée à l'ouest par un torrent nord-sud. Le terrain était à l'origine (deuxième moitié du 19e siècle) planté de citronniers. Le domaine aménagé par Blasco Ibanez comportait une partie surplombant le jardin d'agrément, au nord (parcelles 76 et 84), à vocation agricole mais où il avait fait construire une maison d'été et la partie basse d'agrément.

Parties constituantes

Jardin d'agrément dit Jardin des romanciers (étudié)

Aquarium de jardin (étudié)

Portail

Portail d'entrée. Vue de face.Portail d'entrée. Vue de face.La villa possède deux entrées, une entrée piétonne sur l'impasse des Jasmins, au sud-est de la parcelle, qui permet d’accéder directement à la gare de Garavan et le grand portail carrossable architecturé sur l'avenue. Ce dernier est en demie-lune. La partie centrale est surmontée d'un attique aux angles adoucis par des ailerons à volutes et surmonté par deux boules d'amortissement de part et d'autre d'un pyramidion. Le mur d'attique porte les portraits de Balzac, Cervantès et Dickens en céramique. Un bandeau en céramique court sur l'ensemble du portail. Il porte sur fond bleu les inscriptions EL JARDIN DE LOS NOVELISTAS traduit en français et en anglais et FONTANA ROSA, ainsi qu'un décor de fleurs roses et jaunes. Sur l'aile gauche, se trouve une plaque commémorative en pierre gravée rappelant le séjour de Blasco Ibanez à Fontana Rosa de 1921 à 1928 ainsi que les cérémonies de funérailles nationales organisés à Menton lors du transfert de ses cendres en Espagne en 1933. La plaque est surmontée d'un bas-relief en bronze représentant le poète et signée Bernard.

Garage et terrasse-belvédère

Le garage surmonté de sa terrasse-belvédère est construit directement sur l'avenue, à droite du portail.

Maison du jardinier

La maison est située face au portail d'entrée et fit également office de maison de chauffeur et de gardien. Elle est élevée d'un étage d'habitation au-dessus d'un garage qui sera transformé en logement après la construction du garage sur l'avenue dans les années 1920.

Villa Fontana Rosa (détruite)

La villa, d'inspiration néo-classique, occupait la partie centrale du jardin d'agrément. C'était un volume régulier, de plan rectangulaire, d'un étage au-dessus d'un rez-de-chaussée surélevé sur un soubassement. L'entrée était sur la façade latérale, en rez-de-chaussée surélevée. Sur la façade d'agrément, à quatre travées ordonnancées, des portes-fenêtres ouvraient sur une terrasse surélevée d'où un escalier en marbre d'une seule volée légèrement convexe descendait à un espace au sol pavé de dalles préfabriquées en béton armé coloré dont les joints étaient traités en gazon. Au centre de cet espace se trouvait un bassin octogonal. A l'étage, les deux portes-fenêtres centrales ouvraient sur une terrasse. La façade était couronnée par une corniche à modillons surmontée d'un attique masquant la toiture.

Bibliothèque et bureau (ancienne Villa Amélie)

Bibliothèque. Pièce à l'étage.Bibliothèque. Pièce à l'étage.La petite maison de campagne dite Villa Amélie est la première construction à avoir été bâtie sur le terrain. Elle est en limite orientale de la parcelle, le long d'un sentier. Elle est constituée d'un étage sur rez-de-chaussée et a été agrandie au sud pour réaliser la bibliothèque au rez-de-chaussée. Le bâtiment, à présent en mauvais état, abritait à l'étage le bureau de Blasco Ibanez, le secrétariat et le logement du secrétaire. L'entrée se fait dans un vestibule au sol revêtu d'un plancher. Le rez-de-chaussée laisse voir son plafond constitué de voûtes catalanes en brique revêtues de plâtre. Une pièce, à l'étage, a conservé un plafond peint.

Cinéma

Vicente Blasco Ibanez a entretenu des liens étroits avec le cinéma. Plusieurs de ses livres ont été adaptés à Hollywood dans les années 1920. Il collaborera avec le metteur en scène américain Rex Ingram lorsque celui-ci viendra s'installer aux studios de la Victorine à Nice vers 1924. Il est l'auteur de scenarii qu'il tourne parfois lui-même. En 1923, il projette l'édification d'une nouvelle maison qui abriterait une salle de cinéma dans la partie haute, le rez-de-chaussée servant d'appartement pour les invités. C'est lui-même qui en dessine les plans tel qu'il le dit dans une lettre à son secrétaire. 1

Le bâtiment, de plan allongé, se situe dans le prolongement de la bibliothèque. C'est un parallélépipède où la forme se réduit à un volume fondamental, simple, aux angles vifs et aux arêtes lisses. Le toit de tuiles à longs pans, à croupes est masqué par un muret qui donne l'impression d'un toit terrasse. Le décor est essentiellement donné par la couleur et l'usage de la céramique. Les élévations jouent avec l'ocre rouge (façade sud, niveaux supérieurs de la façade ouest) et le jaune (niveaux inférieurs de la façade ouest et pilastres en très léger relief rythmant la façade). Les fenêtres ont des encadrements de carreaux de céramique bleus ou rouges. Une frise en céramique ornée d'oranges et de citrons couronne les élévations. On retrouve ce décor en linteau des fenêtres du niveau supérieur. La façade sud est couronnée d'un entablement portant l'inscription FONTANA ROSA en céramique bleue et blanche.

Le bâtiment est situé perpendiculairement à la pente du terrain aménagée en terrasses en terre-plein. Cela induit un rez-de-chaussée surélevé au-dessus d'un soubassement occupé par une chaufferie. Le rez-de-chaussée était un appartement pour les visiteurs. A gauche de l'entrée, une fontaine adossée surmontée d'une niche, est en perspective de l'allée de Bacchus. Dans la niche, une statue en plâtre est un moulage de l'original qui est à présent au musée des Beaux-Arts au palais de Carnolès. Cette statue en marbre est une statue fabriquée en série que l'on vendait sur catalogue dans les années 1920. La salle de projection occupait l'étage auquel on accède par un escalier extérieur tournant à trois volées droites. Le sol des marches et des repos est en granito avec un motif délimitant un tapis. On pénètre dans un vestibule largement vitré au sol en granito formant une mosaïque à motif de roses, puis dans la salle de projection ouverte par des fenêtres sur trois côtés et dont la charpente apparente a été refaite.

Cinéma. Vue de volume prise du sud-ouest.Cinéma. Vue de volume prise du sud-ouest. Escalier d'accès à la salle de cinéma.Escalier d'accès à la salle de cinéma. La salle de cinéma.La salle de cinéma.

1ROMÉO de ZERBI, Lise. Blasco Ibanez et Fontana Rosa
Genred'écrivain
Précision dénominationmaison de villégiature
villa balnéaire
AppellationsFontana Rosa
Parties constituantes non étudiéeslogement, bibliothèque, garage, portail, cinéma
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonMenton
AdresseCommune : Menton
Lieu-dit : Garavan
Adresse : 6 avenue
Blasco-Ibanez
Cadastre : 2013 AT 250

Sur le cadastre de 1862 existent à l’emplacement de l'actuelle parcelle 250 une maison accompagnée d'un terrain planté de citronniers d'une superficie de 6110 m². La maison, petite maison de campagne de 65 m² au sol, constituée d'un étage sur rez-de chaussée, correspond à ce qui deviendra après agrandissement le bureau et la bibliothèque de Vicente Blasco Ibanez. L'ensemble appartient alors à madame Veuve Antoinette Fabre. En 1881, la propriété appartient à Victor Armand Dongois, entrepreneur de pompes funèbres à Menton. La maison existante a pris le nom de Villa Amélie. Deux autres demeures sont en construction sur le terrain en 1882, la villa Fontana Rosa et le pavillon du jardinier.

Le 17 avril 1906, l'ensemble est acheté par un négociant allemand dans le secteur de l'alimentaire, Adolf Brougier, pour son fils Adolf M. Brougier, peintre-paysagiste (1870-1926). L'acte de vente mentionne également "un grand jardin avec kiosque", "ainsi qu'un grand terrain au nord servant de jardin potager avec vignes et arbres fruitiers". La propriété, comme les autres biens appartenant à des Allemands, est mise sous séquestre au moment de la guerre, en 1914. C'est ce domaine mis aux enchères qu'achète le romancier espagnol Vicente Blasco Ibanez le 25 août 1921.

Né à Valence en 1867, Blasco Ibanez est un romancier reconnu dès les années 1900. Disciple de l'école naturaliste, ses œuvres les plus connues sont Arènes sanglantes (1908), Les quatre cavaliers de l'Apocalypse (1916), Mare nostrum (1917). Également journaliste et homme politique, engagé dans le camp républicain, il passe une grande partie de sa vie en exil, en Argentine puis en France à partir de 1914. Il s'installe sur la Côte d'Azur en 1916 pour raison de santé, d'abord à Monaco puis à Nice, jusqu'à l'achat de Fontana Rosa en 1921 dont il commence très vite l'aménagement du jardin et de ses parties constituantes. Il désigne Abel Glena comme architecte de la propriété et lui donne carte blanche pour tous les travaux d'embellissement. Il achète en 1926 le terrain au nord de la propriété (Parcelle 76) et en 1928 une parcelle au nord-ouest (Par. 84). Vicente Blasco Ibanez fait construire en 1926 le portail architecturé dont le décor de céramique est signé Donadoni, la salle de cinéma dont il dessine lui-même le projet, la tour belvédère, l'aquarium, le garage. Il agrandit l'ancienne villa Amélie qui va abriter sa bibliothèque et son bureau. Il fait construire dans la partie nord (parcelle 76) une résidence d'été pour lui-même, maison tour avec un belvédère accessible en ascenseur (bâtiment détruit).

Vicence Blasco Ibanez décède le 28 janvier 1928. Le projet d'aménager à Fontana Rosa après sa mort une résidence pour écrivains ne se fera pas. En 1939 les locaux et le jardin sont occupés par l'armée italienne, en partie pillés et laissés à l'abandon jusqu'en 1970. La partie nord de la propriété est alors vendue à des promoteurs et le jardin et la partie sud sont laissés à la ville. La villa Fontana Rosa a été détruite en 1985. Le jardin et les bâtiments restants ont été classés monuments historiques en 1990. Des débuts de restauration ont eu lieu en 1993 puis en 2004-2008.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 1ère moitié 20e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates1882, daté par source
1926, porte la date
Auteur(s)Personnalité : commanditaire attribution par source
Auteur : Glena Abel
Glena Abel (1862 - 1932)

Architecte à Menton. Auteur de l'hôtel Riviera Palace en 1901 et de la villa Mer et Monts en 1905.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Auteur : céramiste signature
Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreà signaler
Éléments remarquablesjardin d'agrément, maison, aquarium de jardin, bibliothèque, cinéma, tour de jardin, garage
Sites de protectionsite inscrit
Protectionsclassé MH, 1990/08/21
Précisions sur la protection

Ensemble, avec ses bâtiments, fabriques, grottes et rocailles, statuaire, fontaine et pièces d'eau, à savoir : 1/ Bâtiments : maison du jardinier (actuellement maison du gardien) , aquarium sur préau précédé au même niveau d'une terrasse à piliers, bibliothèque, salle de cinéma, tour belvédère avec son ascenseur inachevé, garage surmonté d'une terrasse bordée de piliers ; 2/ Fabriques, grottes, rocailles : portail monumental, rotonde de Cervantès, colonnade et banc courbe devant miroir d'eau, pergola en béton, piliers, vases, bancs revêtus de céramique disposés autour de la maison principale, grande pergola ronde en acier recouvrant un grand escalier au centre de la propriété ; 3/ Statuaire, sculpture : monument à V. Blasco Ibanez par Léopold Bernstramm, socles des bustes ; 4/ Fontaines, pièces d'eau : bassin à jets d'eau de la rotonde de Cervantès, bassin ovale près de la maison, quatre bassins ronds à jets d'eau devant la maison, bassin le long de la bibliothèque, fontaine dans la nichede l'escalier est, fontaine à colonnes à l'entrée du cinéma (cad. AT 166) : classement par arrêté du 21 août 1990

Références documentaires

Documents d'archives
  • Menton. Matrice cadastrale des propriétés foncières, bâties et non bâties. 1863-1913. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 03 P 0733.

    Folio 1744. Deux maisons sont en construction en 1882.
  • GATIER, Pierre-Antoine. Alpes-Maritimes. Menton. Fontana Rosa. Étude préalable à la restauration. 2004. Archives communales, Menton.

Documents figurés
  • Plan de la propriété de Blasco Ibanez [Villa Fontana Rosa. Menton]. 1923. Archives communales, Menton : 4 O 8 / PC N°1923-156.

  • Plan cadastral de la commune de Menton / Dessins à l'encre par Fouque, Guichard, Laubeuf et Verrier, 1861-1862. Archives départementales des Alpes-Maritimes, Nice : 25 F i 083.

    Section A, feuille unique, parcelles 816 à 824, 1/2000.
Bibliographie
  • GAYRAUD, Didier. Belles demeures en Riviera. 1835-1930. Nice : Éditions Gilletta. Nice-matin, 2005.

    P. 272. Vue de la villa Fontana Rosa.
  • ROMÉO de ZERBI, Lise. Blasco Ibanez et Fontana Rosa. <URL : http://www.blascoibanez.fr/vicente-blasco-iba%C3%B1ez-et-fontana-rosa-lise-de-zerbi-blascoibanez-fontanarosa-dezerbi>

    Source de l'attribution des travaux d'embellissement entre 1921 et 1928 à Abel Glena.

Liens web

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Négrel Geneviève - Aliotti Jean-Marc
Aliotti Jean-Marc

Architecte du patrimoine. Prestataire extérieur pour l'opération de repérage du patrimoine de la villégiature de Menton en 2013-2014, de Beausoleil (06) et de Roquebrune-Cap Martin (06) en 2016 et 2017.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.