Logo ={0} - Retour à l'accueil

maison de villégiature de négociant dite La Souvenance, du lotissement Martin-Zédé

Dossier IA13001460 inclus dans quartier de la Falaise réalisé en 2000

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

  • maisons
    Marseille 16e arrondissement, L'Estaque

Exemple de maison de villégiature bourgeoise vers 1900. La tour de plan carré est comme un rappel du belvédère de la maison Maleterre, située de l'autre côté de la traverse Mistral (Référence IA13001145).

Genrede négociant
Précision dénominationmaison de villégiature
AppellationsLa Souvenance
Parties constituantes non étudiéesjardin, communs, maison, immeuble, mur de clôture
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonGrand Projet de Ville, l'Estaque-les Riaux
AdresseCommune : Marseille 16e arrondissement
Lieu-dit : l' Estaque, quartier de la Falaise
Adresse : 51 chemin de la
Nerthe
Cadastre : 1978 Estaque L 7

Sur un terrain acquis en 1897 des hoirs Martin-Zédé, la maison de villégiature a été construite en 1900 pour Joseph-René-François Gaimard, portefaix, domicilié dans le centre-ville. Dans le jardin, sans qu'il semble y avoir eu division parcellaire, un immeuble a été construit vers 1960 - peut-être s'agit-il de la transformation d'anciens communs ? -, et plus récemment une maison néo-provençale vers 1980.

Période(s)Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle
Dates1900, daté par source
Auteur(s)Auteur :
Personnalité : Gaimard Joseph-René-François commanditaire attribution par source

Propriété de trois mille cinq cents mètres carrés environ, enclose de hauts murs. La maison, de plan carré, est flanquée dans l'angle nord-ouest d'une tour de plan carré, surmontée d'un toit brisé en pavillon en ardoise. Epis de faîtage, trame de façades en ciment moulé, polychromie d'enduits, frise en céramique polychrome marquent le soin apporté à la construction. Un escalier extérieur, à l'arrière, dessert le premier étage (résultat de l'aménagement d'un appartement au premier étage ou d'un escalier de service d'origine ?)

Mursenduit
Toittuile plate mécanique, ardoise
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, 2 étages carrés
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à deux pans
toit brisé en pavillon
croupe
pignon couvert
Escaliersescalier dans-oeuvre
escalier hors-oeuvre : escalier droit en maçonnerie
Typologiesvilla balnéaire ; haut mur de clôture
Techniquescéramique
Représentationsfleur
Précision représentations

Frise en céramique polychrome sous la corniche et sur l'entablement des baies de l'étage. Cabochons en forme de fleurs.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Vente d'un terrain à l'Estaque (Marseille) par les hoirs Martin à Gaimard (1897). Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 5513

    transcription n° 20
  • Cadastre napoléonien de la ville de Marseille. 6e section F Séon (Saint Henri). Matrice des propriétés bâties. 1882-1912. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : P4 1849 à 1852

    case 2490
  • Cadastre napoléonien de la ville de Marseille. 6e section F Séon (Saint Henri). Matrice des propriétés bâties. 1910- 1945. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : P4 1863 à 1867

    case 777
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Brunet Marceline - Gontier Claudie - Fuzibet Agnès