Logo ={0} - Retour à l'accueil

lotissement de comblement, de la Campagne Bellevue, dit lotissement Rivallant

Dossier IA13001315 inclus dans quartier des Piches réalisé en 2002

Fiche

Dossiers de synthèse

Selon une pratique assez répandue dans les banlieues, la voie de desserte intérieure du lotissement porte le nom du lotisseur. La longue durée de remplissage du lotissement entre les années 1930 et la fin du 20e siècle explique les différences importantes de style des maisons pavillonnaires. Ce lotissement est le premier en date des lotissements de comblement bastidaire dans le secteur l'Estaque-Les Riaux.

Précision dénominationlotissement de comblement
Appellationslotissement Rivallant
Parties constituantes non étudiéesmaison, rue, jardin, mur de clôture
Dénominationslotissement
Aire d'étude et cantonGrand Projet de Ville, l'Estaque-les Riaux
AdresseCommune : Marseille 16e arrondissement
Lieu-dit : l' Estaque, quartier des Piches
Adresse : boulevard, Rivallant, montée
Pichou
Cadastre : 1978 Estaque P

Alexandre Rivallant, qui apparaît comme éleveur domicilié à Piche en 1931, demande l'autorisation de lotir une partie importante de sa propriété, les lots étant "destinés à être vendus à des ouvriers journaliers par des ventes à tempérament". Ce lotissement est autorisé en avril 1934 et les travaux de voirie sont reçus en 1939. Deux maisons sont bâties en 1940, le long de la montée Pichou. La construction reprend après guerre : douze maisons entre 1947 et 1965 ; les premiers propriétaires sont maçon, boiseur, navigateur, mécanicien, forgeron, chaudronnier. Le parcellaire initial a souvent été modifié, toujours dans le sens d'un accroissement. Les dernières maisons ont été construites sur la rive nord du boulevard Alexandre-Rivallant dans les années 1970-1990.

Période(s)Principale : milieu 20e siècle
Auteur(s)Auteur :
Personnalité : Rivallant Alexandre promoteur attribution par source

Le lotissement s'étend de part et d'autre d'un vallon et couvre environ deux hectares. Le projet prévoyait trente-et-un lots de quatre cents mètres carrés minimum avec une rotonde et une voirie de huit mètres de large. Dix-neuf maisons au total ont été construites, sur des terrains, parfois très abrupts, plutôt de plan rectangulaires, entre quatre cents mètres carrés et deux mille mètres carrés. Toutes les constructions sont en retrait sur voie et les jardins sont clos de murs-bahuts. La plupart des maisons donnent sur la voirie interne, quelques-unes donnent sur la montée Pichou. Les styles sont assez hétérogènes : du pavillon à façade en pignon au pavillon moderne jusqu'à la construction contemporaine.

Typologieslotissement pavillonnaire ; portion d'îlot ; voirie interne en cul-de-sac ; domiciliation des propriétaires

Selon une pratique assez répandue dans les banlieues, la voie de desserte intérieure du lotissement porte le nom du lotisseur. La longue durée de remplissage du lotissement entre les années 1930 et la fin du 20e siècle explique les différences importantes de style des maisons pavillonnaires. Ce lotissement est le premier en date des lotissements de comblement bastidaire dans le secteur l'Estaque-Les Riaux.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Demande d'autorisation du lotissement Rivallant sis à l'Estaque (Marseille) présenté par Rivallant. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille :12 O 1985

    dossiers de morcellement Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 12 O 1985
Documents figurés
  • Lotissement Rivallan" sis à l'Estaque (Marseille). [Plan de situation et plan masse de la propriété Bellevue et du lotissement projeté avec voirie à créer, délimitation des lots et courbe de niveaux, 1932]. /Dessin à l'encre sur papier, 63 X 90 cm, échelle 1/500e, vers 1932. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 12 O 1985

    Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 12 O 1985
  • Lotissement Rivallan. Profil en long. Boulevard Rivallan. Chemin de la Nerthe (l'Estaque, Marseille), 1934. /Dessin à l'encre sur papier, 29 X 105 cm, 1934. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 12 O 1985

    Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 12 O 1985
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fuzibet Agnès - Gontier Claudie