Logo ={0} - Retour à l'accueil

immeuble à logements dit Cité Mouraille

Dossier IA13000884 inclus dans quartier de l'Estaque-Gare réalisé en 2000

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Immeuble appartenant à une typologie représentée trois fois à l'Estaque et caractérisée par les dimensions importantes de l'édifice, le nombre relativement élevé de logements, la présence de jardins individuels en lanière (Référence IA13000906 et Référence IA13000913). La distribution intérieure est ici comparable à celle des immeubles à logements du lotissement Druilhe, construit vers 1890-1900 (Référence IA13001151). Le même promoteur a vraisemblablement construit la courée appelée Maisons Mouraille (Référence IA13001328), située au Vallon des Riaux, dont les logements sont très modestes.

AppellationsCité Mouraille
Parties constituantes non étudiéestuilerie, jardin, cour
Dénominationsimmeuble à logements
Aire d'étude et cantonGrand Projet de Ville, l'Estaque-les Riaux
AdresseCommune : Marseille 16e arrondissement
Lieu-dit : quartier de l' Estaque-Gare
Adresse : 21 à 41 traverse
Bovis
Cadastre : 1978 Estaque H 72 à 81, 277, 279

Immeuble locatif, autrefois appelé Cité Mouraille, construit en 1900 pour Louis Mouraille, directeur de la Société des Tuileries de l'Estaque Gare Nord. Cette opération de promotion immobilière rentabilisait l'emplacement occupé de 1841 à 1900 par la tuilerie Mouraille, selon un procédé assez courant à l'Estaque. L'ensemble a été divisé en dix propriétés en 1941.

Période(s)Principale : 19e siècle , (détruit)
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1900, daté par source
Auteur(s)Auteur :
Personnalité : Mouraille Louis promoteur, promoteur attribution par source

Immeuble de onze logements juxtaposés, dotés de jardins individuels en lanières devant et d'une courette à l'arrière. Chaque logement comprend un rez-de-chaussée et un étage carré. Actuellement seuls cinq logements ont conservé leur élévation d'origine à deux travées. Au rez-de-chaussée la porte d'entrée donne accès à un couloir qui distribue un séjour en façade, l'escalier en milieu de bâti et une cuisine en fond desservant la courette. L'étage comprend trois chambres : une grande en façade et deux plus petites à l'arrière.

Mursenduit
maçonnerie
Toittuile plate mécanique
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
pignon couvert
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour
Typologiesimmeuble à logements à escaliers intérieurs individuels
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Cadastre napoléonien de la ville de Marseille. 6e section F Séon (Saint Henri). Matrice des propriétés bâties. 1882-1912. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : P4 1849 à 1852

    case 2489
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Brunet Marceline - Fuzibet Agnès