Logo ={0} - Retour à l'accueil

ferme

Dossier IA00049706 réalisé en 1979

Fiche

Dossiers de synthèse

HISTORIQUE

Le bâtiment principal est indiqué sur le cadastre de 1809. Les baies en pierre de taille au linteau délardé en arc datent le rez-de-chaussée du XVIIIe siècle. Les fenêtres de l'étage paraissent postérieures.

L'appentis nord a été construit après 1809. Ce bâtiment semble avoir été remanié dans le courant du XIXe siècle : agrandi en plan, peut-être surélevé. La distribution par un couloir central dans lequel se trouve l'escalier est très caractéristique de la deuxième moitié du XIXe siècle.

DESCRIPTION

Situation

Cette maison est située dans le hameau des Eyrauds, à l'est de la route nationale qu'elle surplombe. La façade en mur-pignon regarde vers l'ouest, c'est-à-dire le Drac.

Matériaux

Les murs sont en moellons de pierre locale, liés à la chaux. La façade est entièrement crépie en blanc ; le mur-gouttereau sud est crépi jusqu'au conduit de la cheminée.

Le pignon ouest était autrefois fermé par un clayonnage de branches tressées 1 (système que l'0n rencontre rarement dans le Champoléon, mais qui est très caractéristique de la vallée d'Orcières).

Façade ouest.Façade ouest.

Structure

La maison est construite sur deux niveaux et comporte un étage de soubassement. Elle a été agrandie au nord par un appentis. Elle comporte au rez-de-chaussée la cuisine et deux écuries. Toutes ces pièces sont couvertes d'un plancher. Les corbeaux qui soutiennent la hotte (sans piédroits) sont deux grosses pierres qui traversent tout le mur et dépassent, à l'extérieur, d'une trentaine de centimètres 2.

Élévation

Les ouvertures sont toutes situées sur la façade ouest. Les fenêtres du premier étage et les différentes portes sont surmontées d'un simple linteau en bois, alors que les fenêtres du rez-de-chaussée et de l'aile nord sont encadrées de blocs de pierre taillés (tuf-molasse).

Couverture

Le toit à deux longs pans est couvert de tôle. Il était autrefois couvert de bardeaux et d'ardoises.

Distribution intérieure

La porte d'entrée donne sur un escalier intérieur en bois qui dessert les chambres du premier étage. Au pied de l'escalier s'ouvrent deux portes, l'une donnant dans la cuisine, au sud, l'autre dans la petite étable au nord.

Une porte de communication existe entre la cuisine et la grande étable, à l'arrière de la maison, ainsi qu'entre les chambres du premier étage et la grange. Toutes les pièces de la maison ont donc une communication intérieure.

Escalier intérieur.Escalier intérieur.

1Information orale du propriétaire actuel.2Information orale du propriétaire actuel.
Parties constituantes non étudiéesétable, grange, fenil
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonOrcières
AdresseCommune : Champoléon
Lieu-dit : les Eyrauds
Cadastre : 1941 G4 494

Maison du 18e siècle ? ; transformée au 19e siècle ?, le toit autrefois en planches de mélèze est actuellement couvert de tôle ondulée

Période(s)Principale : 18e siècle , (?)
Principale : 19e siècle , (?)
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu
Mursenduit partiel
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toitmétal en couverture, bois en couverture, ardoise
Étagesétage de soubassement, en rez-de-chaussée
Couverturestoit à longs pans
Escaliersescalier intérieur : escalier droit
Typologiesmaison bloc type IA2 : entrée distincte pour les hommes et les animaux ; cuisine au rez-de-chaussée ; étable plafonnée ; pignon ouvert
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Mallé Marie-Pascale