Logo ={0} - Retour à l'accueil

ferme

Dossier IA04002721 réalisé en 2014

Fiche

  • Elévation sud.
    Elévation sud.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • étable
    • cellier
    • fenil
    • four à pain

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesétable, cellier, fenil, four à pain
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonPays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Moustiers-Sainte-Marie
AdresseCommune : La Palud-sur-Verdon
Lieu-dit : le Brec
Cadastre : 1835 D4 525 ; 2014 W3 350

L'origine de ce bâtiment pourrait remonter à la fin du 17e siècle ou au début du 18e siècle.

Il est figuré sur la Carte des frontières Est de la France, de Colmars à Marseille, dressée dans les années 1780.

Sur le cadastre de 1835, il possède un plan de masse similaire à l'actuel et il est mentionné comme "maison et cour", appartenant à Turrel Louis. Celui-ci possède également un "hangard" mitoyen (1835 D4 526), ainsi qu'un "pré" (1835 D4 524), une "terre labourable" (1835 D4 527) et un "jardin" (1835 D4 513) à proximité immédiate.

La lecture des élévations montre que la partie orientale est la plus ancienne. La partie occidentale a été accolée ultérieurement, alors que le bâtiment originel possédait déjà ses trois étages. Cette extension a été réalisée avant 1835, et sans doute même avant les années 1780.

Le four à pain a été rasé au cours de la seconde moitié du 20e siècle, et le toit a été entièrement refait à la fin du 20e siècle.

Période(s)Principale : limite 17e siècle 18e siècle , (?)
Principale : 18e siècle

Cette ferme est située à environ 700 mètres au nord du village de La Palud, au hameau du Brec.

Implantée perpendiculairement au sens de la pente, elle comporte un étage de soubassement, un rez-de-chaussée surélevé et un étage de comble.

L'étage de soubassement est séparé en deux parties indépendantes. La partie orientale est occupée par une étable, accessible par une porte piétonne ouverte dans le mur sud et éclairée par un jour en fente percé dans ce même mur. La partie ouest est occupée par un cellier, qui est accessible par une porte piétonne ouverte dans le mur sud. Dans le mur ouest, on remarque la bouche d'un four à pain, murée, en pierre de taille calcaire.

Le rez-de-chaussée est occupé par les deux pièces du logis. L'accès se fait par une terrasse avec murs de soutènement en pierre sèche, aménagée devant le pignon oriental et sur laquelle ouvre une porte piétonne. La pièce orientale est éclairée par une fenêtre percée dans le mur sud, et une cheminée est adossée au mur nord. La pièce occidentale possède également une fenêtre ouverte dans le mur sud, et deux placards-niches sont aménagés dans les murs nord et ouest.

L'étage de comble est réservé au fenil, dont l'accès se fait par une grande baie fenière (aujourd'hui murée) ouverte dans le mur nord ; deux jours d'aération sont percés dans les murs sud et ouest ; une niche est aménagée dans le mur est.

L'ensemble du bâtiment est construit en maçonnerie de moellons calcaires, les chaînes d'angles sont en gros moellons équarris. Les élévations reçoivent un enduit rustique. Une treille de vigne court le long de l'élévation est.

Les encadrements des ouvertures sont façonnés au mortier de gypse, avec un linteau en bois. Au deuxième niveau de l'élévation sud, les fenêtres du logis sont occultées par des contrevents à cadres.

Le toit à un pan est couvert en tuile creuse.

Une dépendance disjointe, ruinée, se situe à l'angle nord-est de la ferme. Il s'agit du "hangard" mentionné sur le cadastre de 1835, et il n'en subsiste qu'un pilier maçonné. Un amandier est planté devant ce hangar.

Murscalcaire moellon sans chaîne en pierre de taille enduit
Toittuile creuse
Étagesétage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, étage de comble
Couverturestoit à un pan
TypologiesF3a : ferme à maison-bloc à bâtiments accolés et/ou disjoints
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • État de section du cadastre de la commune de La Palud, 1836. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains, 3 P 259.

    Section D, dite de Bourbon.
Documents figurés
  • Cartes des frontières Est de la France, de Colmars à Marseille. / Dessin à l'encre sur papier, par Jean Bourcet de La Saigne et Jean-Claude Eléonore Le Michaud d'Arçon, 1764-1778. Echelle 1/14000e. Cartothèque de l’Institut Géographique National, Saint-Mandé : CH 194 à 197.

    Feuille 195-33.
  • Plan cadastral de la commune de La Palud. / Dessin à l'encre sur papier par Gelinsky, géomètre du cadastre, 1835. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 105 Fi 144 1 à 105 Fi 144 14.

    Section D, feuille 4, parcelle 525, échelle d'origine 1/2500e.
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï