Logo ={0} - Retour à l'accueil

Entrepôt agricole

Dossier IA04003046 inclus dans village de Thorame-Haute réalisé en 2011

Fiche

Parties constituantes non étudiéesfenil, atelier, remise agricole
Dénominationsentrepôt agricole
Aire d'étude et cantonPays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Allos-Colmars
AdresseCommune : Thorame-Haute
Lieu-dit : Cadastre : 1827 E 178 ; 2019 E 142

Le bâtiment existait en 1827, mentionné sous la dénomination "bâtiment rural" et propriété de Jean Joseph Jaume dit baïle, c'est-à-dire "maître berger", une appellation désignant sans doute aucun sa profession. De fait, le recensement de 1836 indique qu'un Joseph Jaume (il était fréquent à l'époque dans les documents administratifs et fiscaux de ne préciser qu'un seul des prénoms le cas échéant), âgé de 46 ans, faisait profession de berger. Il avait donc 37 ans en 1827, et possédait quelques bâtiments dans le village (deux maisons proches, parcelles 1827 E 179, en face de l'entrepôt en question, et E 185, ainsi qu'un entrepôt au quartier du Riou (1827 E 76), et des terres dans le village ou sa périphérie immédiate (prés, jardin et terre labourable) et au-delà dans le terroir, dont 32 hectares de pâturages sur la montagne de Champlatte en rive gauche du Verdon. La composition de cette propriété, en tout cas en ce qui concerne Thorame-Haute, fait en effet sens vers une activité d'élevage, avec une proportion de pâture presque équivalente à la moitié de la superficie totale (49,3%, et 50,6% avec les prés, quand les terres vagues représentaient l'autre bloc principal, avec 47,1%, et les terres labourables seulement 2,2%).

L'entrepôt agricole était accompagné d'une aire. Le bâtiment a fait l'objet d'une adjonction, vraisemblablement dans la seconde moitié du 19e siècle, correspondant à l'atelier, ainsi que d'une restauration en 2012. Il était jusqu'alors l'un des rares édifices communaux à être toujours au moins partiellement couvert avec la tuile plate artisanale produite dans le village, au quartier du Riou, où la tuilerie est toujours en place bien que désaffectée. Le bac acier est ainsi venu remplacer le mode de couverture traditionnel.

Période(s)Principale : 2e moitié 18e siècle
Secondaire : 2e moitié 19e siècle , (?)
Secondaire : 1er quart 21e siècle
Dates2012, daté par source

Le bâtiment se présente sous la forme d'un parallélépipède de deux niveaux - un étage de soubassement et un étage de comble - construit de manière traditionnelle : des moellons de grès et de calcaire en complément liés avec du mortier de chaux et couvert d'un enduit à la chaux, sous un toit à longs pans et pente douce recouvert de tuile plate artisanale produite localement, et de quelques tuiles plates mécaniques en complément. Une rénovation récente a conduit à remplacer la tuile par du bac acier. Le premier niveau se divise en deux espaces : le premier, au nord, correspond à une remise plafonnée disposant d'une porte charretière sur le mur gouttereau est. Une adjonction au sud, plus petite et dans le prolongement, servait d'atelier avec un sol carrelé en mallons de terre cuite, avec un plafond plat maçonné. Une porte extérieure assurait l'accès indépendant depuis l'extérieur (sur le mur gouttereau est), mais une ouverture dans l'ancien mur-pignon sud devenu mur de refend intérieur, permet la communication intérieure entre les deux espaces. On accède à l'étage de comble depuis l'extérieur par une porte haute sur le mur-pignon nord. Ce niveau, qui correspondait au fenil, formait un volume unique sous une charpente traditionnelle à pannes.

Mursgrès moellon enduit
calcaire moellon enduit
Toittuile plate
Étagesétage de soubassement, étage de comble
Couverturestoit à longs pans
Escaliers
Typologies2.2 : entrepôt agricole multifonctionnel : polyvalent avec fenil
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral de la commune de Thorame-Haute, 1827 / Dessin à l'encre sur papier par Bonnete, Builly, Fortoul, Frison, Lambert et Laugier, 1827. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 105 Fi 219 / 001 à 019.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Mosseron Maxence
Mosseron Maxence (1976 - )

Chercheur au Service régional de l'Inventaire de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur (2007- )


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.