• enquête thématique régionale, ponts et aménagements du Rhône en Provence-Alpes-Côte d'Azur
double viaduc ferroviaire (TGV) d'Avignon
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton bassin du Rhône - Avignon
  • Hydrographies Rhône (le)
  • Commune Avignon
  • Lieu-dit Z.I. de Courtine
  • Cadastre 2008 CX non cadastré ; domaine public
  • Précisions oeuvre située en partie sur le département 30 ; oeuvre située en partie sur la commune Villeneuve-lès-Avignon ; Angles (Les)
  • Dénominations
    viaduc
  • Précision dénomination
    viaduc ferroviaire (TGV)
  • Appellations
    viaducs d'Avignon

La mise en oeuvre de la Ligne à Grande Vitesse (LGV) Méditerranée entre 1996 et 2001 a nécessité la construction d'un double viaduc TGV sur le Rhône entre Avignon (Vaucluse), en rive gauche, et Les Angles (Gard), en rive droite. Réseau Ferré de France, représenté par la direction de la Ligne Nouvelle TGV Méditerranée (LN5) est maître d'ouvrage, tandis que LN5, division territoriale du Vaucluse et du Gard Rhodanien est maître d'oeuvre du projet. Le chantier, exécuté par Bouygues Construction et GTM Construction commence en avril 1996 pour s'achever en 1999. Il emploiera jusqu'à cinq cents personnes. Deux viaducs assurent le franchissement du Rhône et la montée sur le plateau des Angles à plus de 60 m : le viaduc TGV qui relie Paris à Marseille et le viaduc Grand Sud qui relie Marseille à Montpellier. L'architecte Jean-François Blassel, associé au paysagiste Michel Desvignes ainsi que l'ingénieur Michel Virlogeux doivent tenir compte de contraintes patrimoniales et architecturales importantes dans la réalisation de ces ouvrages innovants dans le domaine ferroviaire.

Les deux viaducs assurent le franchissement du Rhône (Référence : IA84000946) à la pointe sud-ouest de la commune d'Avignon entre les départements du Vaucluse et du Gard. Ils s'élèvent progressivement entre la Z.I. de Courtine d'Avignon, en rive gauche, et la colline des Angles, en rive droite, à 2 km environ en aval du pont ferroviaire dit viaduc d'Avignon (Référence : IA84000922). C'est un ensemble complexe composé de cinq lots sur 1500 m de long : deux viaducs parallèles de 1123,70 m en béton précontraint qui portent chacun deux voies ferrées ; deux ouvrages d'approche ou estacades de 392 et 450 m de long et un saut de mouton, dispositif qui permet à la branche Grand Sud de passer sous la branche TGV, en rive gauche. Les tabliers, en béton beige clair pour se fondre dans le paysage, sont de type caisson classique à deux âmes de hauteur variable. Ils sont réalisés à l'aide de voussoirs préfabriqués construits par encorbellement, ce qui était alors une innovation. Trente-huit piles en béton armé, dont douze dans le fleuve, supportent deux fois vingt travées cintrées allant jusqu'à 100 m de long. Sur l'estacade Grand Sud, il existe une pile double particulière à l'endroit de la scission des deux lignes ferroviaires.

  • Murs
    • béton béton précontraint
    • béton béton armé
  • Typologies
    pont en poutre à hauteur variable à travées continues ; TYPO2 pont en poutre
  • Statut de la propriété
    propriété d'un établissement public
  • Intérêt de l'œuvre
    à signaler

Ponts TGV franchissant le Rhône entre Avignon (84) et Les Angles (30-Languedoc-Roussillon). Propriété : R.F.F. (base CNR-Oasis).

Date d'enquête 2011 ; Date(s) de rédaction 2012