Logo ={0} - Retour à l'accueil

cité H.L.M. dite Résidence Marcel Baudin

Dossier IA13000729 inclus dans secteur urbain dit le Mallebarge réalisé en 2000

Fiche

Précision dénominationcité H.L.M.
AppellationsRésidence Marcel Baudin
Parties constituantes non étudiéesimmeuble, espace vert
Dénominationscité
Aire d'étude et cantonPort-Saint-Louis-du-Rhône
AdresseCommune : Port-Saint-Louis-du-Rhône
Adresse : avenue
Marcel-Baudin
Cadastre : 1982 C3 2439, 2441, 1946 à 1957, 1961, 1963, 1965

Les 237 logements de la Résidence Marcel Baudin, gérée par la LOGIREM, sont construits en 1974.

Période(s)Principale : 4e quart 20e siècle
Dates1974, daté par source

La Résidence Marcel Baudin, située au sud est de la ville est formée de 12 immeubles, parmi lesquels on distingue 8 édifices en forme de tour et 4 édifices en forme de barre. L'espace vert se trouve au sud des immeubles (côté façades arrière) . Ces immeubles, alignés sur 2 bandes parallèles forment 2 îlots séparés par la voirie. Tous les immeubles sont construits selon le même module : les façades en mur gouttereau présentent des éléments préfabriqués constitués de paravents sur les loggias (formant les larges travées) ; les travées plus étroites sont formées de baies rectangulaires et revêtues de dalles de gravillons lavés. Le toit en terrasse, le revêtement en dalles de gravillons lavés, le plan au sol longitudinal, la volumétrie simple donnent à ces édifices un caractère moderne. Les cités H.L.M. Ambroise-Croizat et Jules-Jolivet, qui datent de la même époque, sont édifiées sur les mêmes modules .

Mursbéton
enduit
Toitbéton en couverture
Plansplan rectangulaire régulier
Étages4 étages carrés
Couverturesterrasse
Typologiescaractère moderne ; dalles de gravillons lavés ; immeuble à appartements
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Bulletin Municipal d'Information (de Port-Saint-Louis-du-Rhône). 1974. Archives communales, Port-Saint-Louis-du-Rhône : non coté.

    1974
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Pauvarel Carole