Dossier d’œuvre architecture IA84000484 | Réalisé par ;
  • inventaire topographique
maison
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Cavaillon - Cavaillon
  • Commune Cavaillon
  • Adresse cours Ernest-Renan
  • Cadastre 1982 CK 647
  • Dénominations
    maison
  • Parties constituantes non étudiées
    bureau

DESCRIPTION

Situation

Située au nord de la ville, elle borde la rive sud du cours Ernest Renan.

Composition d'ensemble

La maison est bâtie entre la rue, sur laquelle donne sa façade prin­cipale, et une cour au sud fermée par un mur. Le plan de la maison est à peu près trapézoïdal.

Niche contre le mur de la cour.Niche contre le mur de la cour.

Matériaux

Maçonnerie de moellons recouverte d'un enduit à la tyrolienne. Toiture faite de tuiles creuses.

Structure

Deux étages sur rez-de-chaussée.

Seul le rez-de-chaussée a été visité.

Élévations extérieures

- Élévation nord : à trois niveaux et trois travées avec disposi­tion symétrique ; la porte au centre possède une imposte en fer forgé contenant les initiales J et B. La fenêtre de droite a été élargie dans un cadre maçonné.

- Élévation sud : une porte-fenêtre donne accès à la cour.

Cour : contre le mur de clôture est appliquée une niche en pierre contenant une statue de Notre-Dame de Lourdes

Couverture

Non visité.

Distribution intérieure

Le sol du vestibule (a) est fait d'une mosaïque.

L'escalier possède des marches recouvertes de carreaux de céramique et une rampe en fer forgé.

Dans la première pièce au nord-est (b), dont le sol est un parquet, un décor plafonnant peint est disposé au centre entre deux poutres coffrées. Son thème semble allégorique. Il est en bon état et ses couleurs sont vives.

Plafond peint au rez-de-chaussée.Plafond peint au rez-de-chaussée.

La pièce suivante (d) donnant sur la cour possède un sol de mosaï­que aux coins fleuris et, contre le mur est, une cheminée de marbre gris dont le manteau est sculpté.

CONCLUSIONS

Le type de cette maison, le style de son escalier, des sols de mo­saïque (identiques à ceux par exemple du café "Fin de Siècle"), du décor peint et de la niche extérieure (qui semble à sa place d'origine) permettent de la dater de la fin du XIXe siècle.

Le décor plafonnant est le seul de cette période rencontré dans une maison de Cavaillon.

Le type de cette maison et le style du décor intérieur permettent de la dater de la fin du 19e siècle.

La maison est bâtie entre la rue, sur laquelle donne sa façade principale, et une cour au sud fermée par un mur. Le plan est à peu près trapézoïdal. Maçonnerie de moellons recouverte d'un enduit à la tyrolienne ; toiture de tuiles creuses, deux rangs de génoises. Elle comporte deux étages sur rez-de-chaussée, avec trois travées : porte centrée, vitrine de commerce à droite et hiérarchisation des étages (petites baies carrées sous les génoises). Dans la cour se trouve une niche en pierre contenant une statue de Notre-Dame de Lourdes. Le rez-de-chaussée, seul niveau visité, comporte quelques décors intéressants : sol du vestibule en mosaïque, rampe en fer forgé pour l'escalier, peinture plafonnante dans la pièce de gauche, à thème allégorique, entre deux poutres coffrées et parquet. Elle est en très bon état. La pièce derrière, sur la cour, possède également un sol en mosaïque aux coins fleuris et une cheminée de marbre. Le décor plafonnant est le seul de cette période rencontré dans une maison de Cavaillon.

  • Murs
    • enduit
    • maçonnerie
  • Toits
    tuile creuse
  • Étages
    rez-de-chaussée, 2 étages carrés
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à deux pans
  • Techniques
    • peinture
  • Représentations
    • putto
    • torche
    • oiseau
  • Précision représentations

    Sur un fond de ciel nuageux et sur une nuée au centre, un enfant tient un flambeau allumé, trois autres putti endormis appuyés contre lui. Autour, débordant du cadre, branches d'olivier et oiseaux, papillons et libellules.

  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date(s) d'enquête : 1987; Date(s) de rédaction : 2002
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général