Dossier d’œuvre architecture IA04002615 | Réalisé par
  • inventaire topographique
entrepôt agricole
Œuvre étudiée
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Moustiers-Sainte-Marie
  • Commune La Palud-sur-Verdon
  • Lieu-dit près de Bourbon
  • Cadastre 1835 D4 628  ; 2014 W3 325
  • Dénominations
    entrepôt agricole
  • Parties constituantes non étudiées
    étable, fenil

L'origine de ce bâtiment pourrait remonter au 18e siècle, il s'agissait alors d'un bâtiment d'un seul niveau, à toit à un pan.

Le cadastre de 1835 le mentionne comme "bâtiment rural" faisant partie d'un domaine agricole appartenant à Turrel Jean-Baptiste, et qui comprend une "terre labourable" (parcelle 629), une "aire" (parcelle 626), une "maison et cour" (parcelle 627) et une terre "aride" (parcelle 625).

La lecture des élévations montre diverses reprises de la maçonnerie, notamment à l'angle sud-est. On note également au moins deux surélévations successives, sans modification du sens du toit. En outre, deux portes hautes (ou baies fenières) percées au second niveau des pignons ont été murées. Ces campagnes de réaménagement du bâtiment datent du 19e siècle.

  • Période(s)
    • Principale : 18e siècle , (incertitude)
    • Principale : 19e siècle

Ce bâtiment est isolé à environ 200 mètres à l'ouest du village de La Palud.

Adossé perpendiculairement à la pente, il comporte un étage de soubassement et un rez-de-chaussée surélevé.

L'étage de soubassement est occupé par une étable, accessible par une porte piétonne ouverte dans le mur sud. Elle est éclairée par un jour en fente côté sud, et un jour côté ouest. Une petite niche est aménagée dans le mur sud.

Le rez-de-chaussée surélevé est réservé au fenil. Il est accessible par une porte fenière ouverte dans le mur nord ; deux autres portes, murées, donnaient accès par les pignons. On remarque la présence de section de canalisation en terre cuite intégrées à la maçonnerie, qui assurent l'aération du fenil.

L'ensemble du bâtiment est construit en maçonnerie de moellons calcaires, les chaînes d'angles sont en gros moellons équarris. Les élévations reçoivent un enduit rustique ou à pierres vues. Les encadrements sont façonnés au mortier, avec linteau en bois.

La charpente à panne et le toit à un pan couvert de tuile creuse sont en partie ruinés. L'avant-toit est constitué du débord des chevrons de couverture.

  • Murs
    • calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille enduit
  • Toits
    tuile creuse
  • Étages
    étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé
  • Couvertures
    • toit à un pan
  • Typologies
    2.1 : entrepôt agricole multifonctionnel : fenil sur étable
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • État de section du cadastre de la commune de La Palud, 1836. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains, 3 P 259.

    Section D, dite de Bourbon.

Documents figurés

  • Plan cadastral de la commune de La Palud, 1835. / Dessin à l'encre sur papier par Gelinsky, géomètre du cadastre, 1835. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 105 Fi 144 / 001 à 014.

    Section D, feuille 4, parcelle 628, échelle d'origine 1/2500e.
Date(s) d'enquête : 2014; Date(s) de rédaction : 2015
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général