• inventaire topographique
présentation de la commune d'Allos
Auteur
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

  • Aires d'études
    Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
  • Adresse
    • Commune : Allos

Allos est considéré comme l'ancien chef-lieu de la peuplade gauloise des Gallitae. En 1056, le territoire d'Allos est mentionné dans la charte de Colmars qui consiste en une donation faite à l'abbaye Saint-Victor de Marseille. Allos dépend de l'arrondissement de Barcelonnette jusqu'à la Révolution française puis de l'arrondissement de Castellane. La population d'Allos s'élève à 302 habitants en 1278, à 1491 habitants en 1765 et à 1513 habitants en 1831. La première moitié du 20e siècle se caractérise par une forte diminution de la population avec un redémarrage dans les années 1960. D'après le cadastre napoléonien, Allos compte 10 moulins en 1825. Aujourd'hui, il reste des traces de 5 moulins, dont 3 au sud-est du village et 2 dans les écarts de la Baumelle et du Bouchier. Les 5 autres moulins, aujourd'hui disparus, étaient implantés dans les écarts du Bouchier, Champ Richard, la Foux, la Foux d'Allos et les Gays. Sur le plan agricole, Allos se caractérisait essentiellement par une activité d'élevage qui a progressivement disparu au cours du 20e siècle au profit du tourisme de montagne. Dès 1935, le Seignus et la Foux sont équipés de remontées mécaniques. Entre 1970 et 1980, ces 2 hameaux sont aménagés en station de ski.

Située au nord du canton d'Allos-Colmars, la commune est implantée dans la vallée du haut Verdon et du val d'Allos. Le territoire d'Allos est traversé par le Verdon qui prend sa source à la Foux d'Allos. L'altitude minimale est de 1339 m et l'altitude maximale est de 3040 m. Le lac d'Allos (2230m), considéré comme le plus grand lac naturel d'altitude d'Europe, est situé sur la montagne du Laus à l'est du village.