Logo ={0} - Retour à l'accueil
église paroissiale de la Transfiguration puis Sainte-Sévère

statue (petite nature) : Vierge à l'Enfant (N° 2)

Dossier IM04002381 réalisé en 2010

Fiche

Dénominationsstatue
Numérotation artificielle2
Aire d'étude et cantonPays Asses, Verdon, Vaïre, Var
AdresseCommune : Villars-Colmars
Emplacement dans l'édificenef latérale
mur droit

Cette sculpture est attribuable à Galard ; la plaque du fabricant est manquante, mais son emplacement visible sur le côté droit du socle. D'après l'inventaire de 1905, cette statue aurait été donnée vers 1875 par M. Barbaroux, curé, ce que confirme la visite pastorale du 13 octobre 1873 qui mentionne, dans les acquisitions réalisées depuis la précédente visite pastorale (27 octobre 1869), une statue de la sainte Vierge donnée par M. l'abbé Barbaroux, aumônier de l'Hôtel-Dieu à Marseille.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Provence-Alpes-Côte d'Azur, 13, Marseille
Auteur(s)Personnalité : Barbaroux abbé donateur
Auteur : Galard
Galard

Maison de fabricants de statues dont la première mention dans l'Indicateur marseillais date de 1844, la maison est alors sise 11 rue d'Aix et est tenue par Joseph Marius (1803-1868).

On trouve une nouvelle mention en 1850 avec une orthographe différente : Gallard, qui est dit statuaire en carton, toujours à la même adresse.

En 1852, mention de Gallard Fils, sculpteur dans la rubrique statuaire en carton et Galard dans la rubrique sculpteur, l'adresse a changé : 74 rue Bernard du Bois.

En 1854, idem mais figure aussi dans la rubrique plâtrier.

En 1855, Galard et Fils, statuaire, fabricant d'ornements d'église en tous genres, 11 rue d'Aix.

1859, idem mais 27 rue de La Fare (atelier).

1864, idem et aussi 39 rue Tapis-Vert (boutique ?).

1870, Galard et soeur, fabricants d'ornements d'église, spécialité de statues religieuses (même adresse qu'en 1864). Il s'agit de Raymon Galard (1826-1905) et Thérèse.

Entre 1885 et 1896, Galard Raymond, 27 rue de la Fare.

De 1903 à 1905, Galard R., 157 bd de la Madeleine.

1905, Galard (sans profession spécifiée).

De 1901 à 1905 Galard (L. Ramat successeur), statuaire, 27 rue de La Fare.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant de statues

Les chairs et cheveux sont polychromes, les vêtements dorés.

Catégoriessculpture
Structuresintérieur creux revers sculpté
Matériauxcarton-pâte, moulé, doré à la feuille, peint (polychrome)
Précision dimensions

h= 135 ; l= 45 ; pr= 42

IconographiesVierge à l'Enfant, couronn Vierge
Enfant Jésus)
nuée
Précision représentations

La Vierge est debout au-dessus d'une nuée ; l'Enfant bénit de la dextre.

Précision état de conservation

Traces de brûlures sur le manteau de la Vierge ; Usure de la dorure.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Protectionsinscrit au titre objet, 1987/11/19

Références documentaires

Documents d'archives
  • Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Digne, doyennés de Castellane, Colmars, Digne et Entrevaux, 1840 - 1879. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 87

    Visites pastorales des 27 octobre 1869, 13 octobre 1873.
  • Direction générale des domaines. Inventaire des biens dépendant de la fabrique paroissiale de Villars-Colmars dressé en exécution de l'art. 3 de la loi du 9 décembre 1905. 30 avril 1905. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 V 65.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Bertrand Etienne - Cerciello-Bachy Marie