Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton bassin du Rhône - Avignon
  • Hydrographies Rhône (le)
  • Commune Avignon
  • Lieu-dit île de la Barthelasse, île de Piot
  • Adresse R.N. 580
  • Cadastre 2008 DI, AC non cadastré ; domaine public
  • Dénominations
    pont
  • Précision dénomination
    pont routier
  • Appellations
    pont Edouard Daladier

Le pont Edouard Daladier d’'Avignon permet de traverser le bras gauche du Rhône - encore voie navigable au moment de sa construction - et remplace le pont suspendu (Référence : IA84000924) devenu insuffisant pour assurer la fluidité du trafic routier et gênant pour le trafic fluvial. Le projet initial est établi en 1954, par le service central d’Études techniques du ministère des Travaux publics : il s'agit d'un pont en béton armé à poutre bicaisson qui ne comporte qu'une pile en rivière. Sous la direction des Ponts et Chaussées du département du Vaucluse, le maître d’œuvre, l'entreprise Rangeard et Fils est chargée des travaux qui commencent fin août 1955. L'étude définitive est mise au point par les Ateliers de Construction de Paimboeuf en 1957. Cette année là, l'entreprise Rangeard dépose son bilan. Le relai est pris en 1958 par la Société des Grands Travaux de Marseille qui propose une variante en béton précontraint pour les voûtes. L'inauguration du pont a lieu le 21 juin 1961.

Le pont routier Edouard Daladier assure la traversée du bras gauche du Rhône par la R.N. 580, de la Porte de l'Oulle à Avignon, en rive gauche, à l'Ile de la Barthelasse (commune d'Avignon), en rive droite. Il est situé juste en amont de l'ancien pont suspendu (Référence : IA84000924). D'une longueur totale de 236 m, le pont Daladier se compose d'un ouvrage principal et de deux viaducs d'accès. C'est un pont à poutre bicaisson. L'ouvrage principal comporte deux arcs en anse-de-panier en béton précontraint, de 74 m d'ouverture, dont les parties centrales sont en béton armé sur 4 m. Ces voûtes sont encastrées sur une pile centrale fondée sur un caisson à air comprimé. Les deux viaducs d'accès sont constitués par trois voûtes de décharge (en plein-cintre) en béton non armé reposant sur deux piles et deux culées à becs. Le pont offre à la circulation une chaussée bidirectionnelle de 9 m de large à trois voies de circulation (deux en amont, une en aval) et deux trottoirs. Ces derniers accueillent une piste cyclable de 2,60 m et sont bordés de garde-corps en métal. Un escalier d'accès à volée droite et en béton se trouve dans l'axe du pont, en rive droite amont.

  • Murs
    • béton béton précontraint
    • béton béton armé
  • Couvrements
    • voûte en berceau en anse-de-panier
    • voûte en berceau plein-cintre
  • Escaliers
    • escalier demi-hors-oeuvre : escalier droit en maçonnerie
  • Typologies
    pont en poutre à hauteur variable à travées continues ; TYPO2 pont en poutre
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune

Repérage cartographique. Pont de la R.N. 580 franchissant le bras gauche du Rhône à Avignon ; dessert l'île de Piot/île de la Barthelasse. Propriété : commune d'Avignon (base CNR-Oasis).

  • /Dessin, 1/200, 11,5 x 31,4 cm, 1956.

    Archives départementales de Vaucluse, Avignon : 164 W 36
  • /Photographie négative, 24,5 x 18 cm, 1966.

    Archives départementales de Vaucluse, Avignon : Fonds Henrard, 13 Fi Avignon 30321
  • /Photographie négative, 12,5 x 17,5 cm, 1956.

    Archives départementales de Vaucluse, Avignon : 164 W 36
Date d'enquête 2011 ; Dernière mise à jour en 2012