Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var
  • Commune Barrême
  • Cadastre 1980 H 473 à 475
  • Dénominations
    parfumerie
  • Précision dénomination
    distillerie de lavande
  • Appellations
    distillerie Selin
  • Parties constituantes non étudiées
    chaufferie, réservoir

Parfumeur à Grasse, J.-B. Selin décide d'implanter une usine d'extraction par solvants volatils à Barrême, où il exploite déjà une unité de distllation à l'eau depuis le début des années 1920. L'usine est construite en 1927, mais l'autorisation administrative ne sera demandée et accordée qu'en 1928. En 1929, plusieurs pétitions signées par les habitants de Barrême protestent contre l'implantation de cette usine dont les rejets d'hydrocarbures sont particulièrement mis en cause. Dès 1930, le site est investi par Reynaud et Cie, de Montbrun. A partir de 1932, Selin est en grande difficultés financières. Avec Cavallier Frères, parfumeur à Grasse, Reynaud loue l'usine Selin, puis la rachète lors de la mise aux enchères du 2 avril 1936 consécutive à la faillite Selin. L'usine devient donc la distillerie Reynaud et Cavallier. Elle a fonctionné jusqu'au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Le toit, récemment refait, était à l'origine fendu d'un lanterneau qui n'existe plus aujourd'hui. Toutes les machines de production ont été détruites à l’exception de la chaudière Joya.

  • Période(s)
    • Principale : 2e quart 20e siècle
  • Dates
    • 1927, daté par source

Située au bord de la rivière Asse, l'ancienne parfumerie Selin était composée de deux bâtiments : la chaufferie et le bâtiments des batteries d'extracteurs, situé à plus de 40 m de la chaudière pour limiter les risques d'explosion des réservoirs d'hydrocarbure. Ce dernier, de plan rectangulaire, abritait sur deux niveaux deux batteries d'extraction complètes. Les murs sont enduits et recouverts d'une large inscription : ABSOLUES DE FLEURS / JB SELIN GRASSE. Une autre inscription, largement effacée, laisse lire CAVALLIER F. GRASSE / H. Reynaud ill.

La chaufferie où se trouve toujours la chaudière Joya, est largement ruinée. Le portique métallique qui permettait le transfert de la paille issue de la lavande distillée vers la chaudière est encore en place.

  • Murs
    • maçonnerie enduit (incertitude)
  • Toits
    tôle ondulée
  • Étages
    1 étage carré, rez-de-chaussée
  • Couvrements
  • Couvertures
    • toit à deux pans
  • État de conservation
    établissement industriel désaffecté
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • Installation de la distillerie J.-B. Selin à Barrême. Dossier sur la création de l'usine, plans, pétition des habitants... 1927-1930. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 5 M 24.

  • Ministère de l'Intérieur, Direction de la sureté générale, rapport d'inspection des distilleries Isidore Silvy, Chiris, Selin, Chauvet et cie de Barrême et de la distillerie Lautiers fils de Saint-André, 22 août 1929. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 7 M 16.

  • Cahiers de description des campagnes Cavallier et Reynaud de distillation de lavande à Barrême. Trois cahiers portant sur les années 1933-1938. Archives communales, Grasse, non coté.

  • Origine des biens de J.-B. Selin vendus aux enchères après la faillite (dont ceux rachetés par Cavallier Frères et H. Reynaud, adjudication du 2 avril 1936). Copie de 1961 du PV d'adjudication du 2 avril 1936. Archives communales, Grasse : 39 S 13 /3.

  • Faillite J.-B. Selin. Archives communales, Grasse : 39 S 13 / 3.

Bibliographie

  • BUFFA, Géraud. Distiller la lavande à Barrême. Collection Parcours du Patrimoine, n° 398. Lyon : Lieux Dits, 2015, 72 p.

Documents figurés

  • Monsieur J. B. Selin parfumeur ; projet d'installation d'une usine d'extraction par dissolvants volatils à Barrême : plan et coupes. / Bleu d'architecte, 1927 (circa).Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 5 M 24.

  • Papier à en-tête de J.-B. Selin. / Vers 1928. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 5 M 24.

  • [Vue de l'usine Selin de Barrême]. Photographie anonyme, vraisemblablement prise par François de Boutiny, vers 1936, collection particulière.

  • [La chaufferie et le portique de l'usine Selin de Barrême]. / Photographie anonyme, vers 1936, collection particulière.

  • [Vue de l'intérieur de l'usine Selin de Barrême]. / Photographie anonyme, vers 1936. A gauche : François de Boutiny. Collection particulière.

Annexes

  • Description des biens de J.-B. Selin rachetés par Cavallier Frères et H. Reynaud.
  • Origine des biens barrêmois de J.-B. Selin vendus aux enchères après sa faillite (dont ceux rachetés par Cavallier Frères et H. Reynaud, adjudication du 2 avril 1936), archives communales de Grasse, 39 s 13 /3.
Date d'enquête 2006 ; Dernière mise à jour en 2006
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général