Logo ={0} - Retour à l'accueil

maison

Dossier IA04001406 réalisé en 2008

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéesresserre, atelier, séchoir
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonPays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Castellane
AdresseCommune : Saint-Julien-du-Verdon
Adresse : 4e maison
Cadastre : 1834 B2 862 ; 1983 B2 521

La lecture des collages d'élévations de cet îlot de bâtiments indique une origine probable au 17e siècle. Sur le cadastre de 1834, elle est mentionnée comme maison et sol et appartient alors à Collomp Joseph dit Blanc. Les aménagements du sous-sol datent en partie du 17e siècle, le reste a été plusieurs fois repris. Le chronogramme 1911 dans l'enduit du comble indique une importante campagne de travaux qui a concerné les aménagements intérieurs (planchers, escaliers), ainsi qu'une surélévation du toit. Cette maison n'est plus habitée depuis les années 1920.

Période(s)Principale : 17e siècle , (?)
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Auteur(s)Auteur :

Cette maison est située dans l'îlot central du village. Elle est adossée au rocher et est mitoyenne sur trois côtés. Elle comporte quatre étages : un sous-sol, un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage de comble. Le sous-sol est occupé par une resserre séparée en trois volumes par des cloisons en pans de bois et mortier banché ; des étagères et une banquette maçonnée servent au stockage ; le sol est en terre battue, la roche en place est apparente ; le couvrement est réalisé par un plafond à solivettes très rapprochées soutenant une dalle de mortier banché ; l'accès se fait par une trappe percée dans le plancher. Le rez-de-chaussée est occupé par un atelier et une alcôve, séparés par une cloison en pans de bois et maçonnerie légère ; l'alcôve abrite un coffre à grains en bois ; dans un angle de l'atelier se trouve un petit foyer maçonné, sans doute destiné à blanchir les prunes. L'étage carré est réservés au logis (cuisine et alcôve) ; la cuisine possède un placard mural et une cheminée adossée. L'étage de comble est occupé par un séchoir, aéré par une large baie horizontale. Les murs sont enduits, les sols sont en carreaux de terre cuite. Un escalier intérieur, droit, dessert l'étage carré et l'étage de comble. L'ensemble est construit en maçonnerie de moellons calcaires ; l'enduit est à pierres vues. Les encadrements des ouvertures sont façonnés au mortier, avec linteau en bois ; les fenêtres sont occultées par des contrevents en bois pleins. La charpente est à pannes ; le toit à un pan est couvert en ciment-amiante en remplacement des tuiles creuses d'origine.

Murscalcaire
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toitciment amiante en couverture, tuile creuse
Étagessous-sol, rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Couverturestoit à un pan
Escaliersescalier intérieur : escalier droit
TypologiesA2 : maison avec partie agricole en partie haute
Statut de la propriétépropriété privée, []
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï