Logo ={0} - Retour à l'accueil

maison de villégiature de négociant dite Villa Sainte-Anne ou Campagne Bellevue

Dossier IA13001433 inclus dans quartier des Piches réalisé en 2002

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

  • maisons
    Marseille 16e arrondissement, L'Estaque

Cette maison est représentative des campagnes marseillaises avec ses hauts murs, sa simplicité architecturale, son aménagement de jardin. D'après une source orale, l'architecte de la Campagne Bellevue serait le même que celui de la Villa Bellevue, située de l'autre côté du chemin (Référence IA13001167).

Genrede négociant
Précision dénominationmaison de villégiature
AppellationsVilla Sainte-Anne, Campagne Bellevue
Parties constituantes non étudiéescabane, allée, bassin, escalier indépendant, jardin, buanderie, mur de clôture, parc, remise
Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonGrand Projet de Ville, l'Estaque-les Riaux
AdresseCommune : Marseille 16e arrondissement
Lieu-dit : l' Estaque, quartier des Piches
Adresse : 129 montée
Pichou
Cadastre : 1978 Estaque P 247

Martial Cauvin, négociant - peut-être marchand de grains - domicilié rue de la Pyramide, au centre-ville, acquiert de Pierre Puget dit Jules, tuilier, en 1873 une propriété rurale de trois hectares "partie en terre cultivée et partie en bois de pins sans logement". Il s'agit de la partie haute de la propriété Lambrusc, selon le découpage de 1856 qui a divisé en deux la propriété Cheylan du cadastre napoléonien. Martial Cauvin fait construire la maison et un cabanon en 1874. Deux buanderies sont ajoutées en 1903. La propriété est vendue en 1918 à Mme Escoffier, veuve Bounnaud, entrepreneur de camion, domiciliée rue Breteuil. Elle détache une parcelle sur la lisière est de la propriété et fait construire une courée en 1923. Puis en 1930, la propriété est vendue à Alexandre Rivallant, ancien marchand de voitures en région parisienne, qui crée le lotissement Rivallant, autorisé en 1934. Enfin des parcelles sont détachées dans les années 1970. Le nom de "Villa Sainte-Anne" est attestée durant toute la première moitié du 20e siècle.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates1874, daté par source
1903, daté par source
Auteur(s)Auteur :
Personnalité : Cauvin Martial commanditaire attribution par source

Derrière de hauts murs ouvrant par un portail sur la montée Pichou, la campagne s'étendait sur environ deux hectares et demi, incluant un vallon de ligne. La maison à façade ordonnancée à cinq travées présente un débord de toiture supporté par des aisseliers. Revêtue d'un enduit ciment, elle porte un léger décor de trame de façade en ciment moulé. Sur le côté, cabanons et buanderies. Devant la maison s'étend une terrasse ombragée avec un escalier qui descend dans un jardin où subsistent des traces de bordures en rocailles et un bassin.

Mursenduit
maçonnerie
Toittuile plate mécanique
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans
pignon couvert
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour
escalier isolé : escalier droit en maçonnerie
Jardinsrocaille de jardin
Typologiesbastide marseillaise ; enduit ciment ; haut mur de clôture ; rocaille en ciment
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Rapport d'expert du partage de la succession Puget-Olive à l'Estaque (Marseille), 1854. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 410 U 75

  • Vente d'une propriété rurale à l'Estaque (Marseille) par Pierre Puget à Martial Cauvin, 1873. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 355 E 668

    acte n°136 Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 355 E 668
  • Vente de la "Villa Sainte Anne" à l'Estaque (Marseille) par Escoffier et Bounnaud à Rivalant, 1930. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 6554

    transcription hypothécaire n°51
  • Cadastre napoléonien de la ville de Marseille. 6e section F Séon (Saint Henri). Matrice des propriétés bâties et non bâties. 1827-1914. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : P4 1841-1843

    folio 6124
  • Cadastre napoléonien de la ville de Marseille. 6e section F Séon (Saint Henri). Matrice des propriétés bâties. 1882-1912. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : P4 1849 à 1852

    Case 400
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fuzibet Agnès - Gontier Claudie