Logo ={0} - Retour à l'accueil

maison d'industriel dite maison Pierre, puis gendarmerie

Dossier IA13001447 inclus dans quartier de l'Estaque-Gare réalisé en 2000

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

  • maisons
    Marseille 16e arrondissement, L'Estaque

Exemple de maison bourgeoise (avant transformation) du milieu du 19e siècle, qui dissociait sous un même toit logis et logement, dans une séparation avant / arrière.

Elle forme avec les maisons qui lui font face (Références IA13001325 et Référence IA13001326) un ensemble de maisons d'industriels tuiliers construites vers 1850-1880, au croisement de la rue Le-Pelletier et de l'avenue de la Gare, non loin du croisement du boulevard Fenouil.

Genred'industriel
Appellationsmaison Pierre
Parties constituantes non étudiéesmur de clôture, cour, logement
Dénominationsmaison, gendarmerie
Aire d'étude et cantonGrand Projet de Ville, l'Estaque-les Riaux
AdresseCommune : Marseille 16e arrondissement
Lieu-dit : quartier de l' Estaque-Gare
Adresse : 16 rue
Le-Pelletier
Cadastre : 1978 Estaque E 81

La maison a peut-être été construite en 1884 pour Adolphe-Eloi Blanc, fabricant tuilier, fils d'Antoine Blanc et de Marie Puget qui possèdaient plusieurs tuileries à l'Estaque-Gare. Puis, cette maison, dite alors maison Pierre, a été transformée en gendarmerie vers 1917, après dénonciation du bail de la précédente gendarmerie (Référence IA13001443). Cette transformation en gendarmerie modifia la distribution intérieure. Elle est restée gendarmerie jusqu'aux années 1950.

L'appellation "maison Pierre" n'infirme pas l'attribution de cette maison à la famille Blanc, celle-ci étant alliée à la famille Pierre.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates1884, daté par source
Auteur(s)Auteur :
Personnalité : Blanc Adolphe-Eloi commanditaire (?), attribution par source

Maison de plan rectangulaire couverte de deux toits à longs pans distincts : la partie antérieure abritait un logis, cependant que la partie arrière abritait l'espace de service. Le passage intérieur entre ces deux espaces n'existait qu'à l'étage. La transformation en gendarmerie a unifié l'espace intérieur par destruction d'un des deux escaliers, afin de pouvoir créer cinq logements. La façade à quatre travées, les trames de façades, la porte à deux vantaux surmontés d'une imposte, montrent un certain soin apporté à la construction.

Murscalcaire
enduit
moellon
Toittuile creuse mécanique
Étagessous-sol, rez-de-chaussée, 1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
pignon couvert
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie
Typologiesmaison bourgeoise

Exemple de maison bourgeoise (avant transformation) du milieu du 19e siècle, qui dissociait sous un même toit logis et logement, dans une séparation avant / arrière. Elle forme avec les maisons qui lui font face (Références IA13001325 et Référence IA13001326) un ensemble de maisons d'industriels tuiliers construites vers 1850-1880, au croisement de la rue Le-Pelletier et de l'avenue de la Gare, non loin du croisement du boulevard Fenouil.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Gendarmerie de banlieue. Baux des diverses casernes avec état des lieux. Estaque (Marseille) 1890-1948. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 N 115

Documents figurés
  • Plan de la propriété Pierre à l'Estaque-Gare (Marseille) n°136. Aménagée en caserne de gendarmerie nationale. Plan du rez-de-chaussée. Plan du 1er étage. /Dessin sur papier, 31 X 42 cm, 1er quart 20e siècle. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 N 115

  • Plan de la propriété Pierre 136 Estaque-Gare (Marseille). Gendarmerie. Plan d'ensemble. Maison d'habitation : plan du rez-de-chaussée, plan du 1er étage. /Dessin sur papier, 31 X 42 cm, 1er quart 20e siècle. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 N 115

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Brunet Marceline - Gontier Claudie - Fuzibet Agnès