Logo ={0} - Retour à l'accueil

lotissement de colonisation dit lotissement Crillon

Dossier IA13001486 réalisé en 2000

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Ce lotissement est à rapprocher du petit lotissement Laugier-Crillon situé à l'extrémité de la rive nord de la rue Le-Pelletier (Référence IA13001488) : même forme d'îlot avec passage sous porche permettant d'accéder au passage commun à l'arrière des constructions, tout comme la bordure de l'ilot Le-Pelletier-Fenouil- Puget (Référence IA13001494).

Ce lotissement semble être le premier réalisé par Jean-Eucher-Hyppolite Crillon. Celui-ci, associé à son oncle Joseph Bravet, maître-portefaix, par la suite, lotira au quartier du petit Camas la propriété Nouvelle acquise en 1854 et 1856. Ces deux lotisseurs donnent leur noms à deux rues entre le boulevard Baille et la rue Saint-Pierre, pour un lotissement plus important que celui-ci.

Exemple d'une opération immobilière réalisé par un homme d'affaire extérieur au secteur, qui fait d'une pierre deux coups : une opération immobilière par vente de lots et la construction d'une bastide pour son usage sur une pièce de terrain adjacente (Référence IA13001461). Exemple d'opération immobilière en partenariat avec un notaire, le notaire Brun, qui est alors l'un des propriétaires de Château Fallet (RéférenceIA13001450).

Exemple de plasticité du parcellaire, qui peut accueillir maison familiale avec commerce en rez-de-chaussée et maison de rapport à deux logements juxtaposés.

Précision dénominationlotissement de colonisation
Appellationslotissement Crillon
Parties constituantes non étudiéesmaison
Dénominationslotissement
Aire d'étude et cantonGrand Projet de Ville, l'Estaque-les Riaux
AdresseCommune : Marseille 16e arrondissement
Lieu-dit : quartier de l' Estaque-Gare
Adresse : à 1 à 35 rue, Le-Pelletier, 335 rue
Rabelais
Cadastre : 1819 Séon ; 1978 Estaque E 62 à 68, 70 à 76, 151, 152, 246

Jean-Eucher-Hyppolite Crillon, tantôt déclaré comme gérant d'immeubles, tantôt comme agent d'affaire, domicilié rue des Feuillants à Marseille, morcelle en 1849 une lisière de la propriéré Décroy (propriété Silvy épouse Gravine du cadastre de 1827). Il l'a acquise avec le notaire Camille Brun, alors propriétaire de Château-Fallet, par acte sous seing privé en décembre 1844. Cette lisière est morcelée en seize lots de sept mètres de large, ceux situés face à la gare étant plus large.

Ces parcelles, vendues entre 1849 et 1865, sont très rapidement construites - le cadastre indique des dates de constructions entre 1851 et 1867. Ces acquéreurs sont fabricants-tuiliers, charretiers, maréchal-ferrand, aubergiste. Certains semblent être des nouveaux venus dans le quartiers, et ont aussi acquis une tuilerie (Désiré Veran qui construit une maison avec magasin au rez-de-chaussée (parcelle E 73) qui est vraisemblablement son domicile et Antoine Blanc qui construit plusieurs maisons de rapport à deux logements juxtaposés). Un immeuble a été construit sur l'emplacement de plusieurs maisons, vraisemblablement dans les années 1970 (parcelles E 151, 70, 71).

L'actuelle parcelle E 80, pourtant dans l'alignement, ne fait pas partie du lotissement, ayant été vendue antérieurement. (Référence IA13004521).

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates1849, daté par source
Auteur(s)Auteur :
Personnalité : Crillon Jean-Eucher-Hyppolite promoteur attribution par source

Le lotissement découpe une lisière de vingt-cinq mètres de profondeur sur une centaine de mètres sur la rive sud de la rue Le-Pelletier.

Le parcellaire de base est de sept mètres sur vingt-cinq, profondeur qui inclut les dégagements avant et arrière que les acquéreurs doivent laisser libres pour la circulation. A l'extrêmité ouest, une grande maison à trois corps de bâtiments se distingue du reste de l'alignement. Le reste du parcellaire est occupé par des maisons qui présentent des caractéristiques identiques : toutes comptent un étage sur rez-de-chaussée et sont couvertes de toit à longs pans. Cependant, on peut distinguer deux types : à l'ouest, deux maisons à trois travées et une maison à deux travées avec traces de commerce au rez-de-chaussée ; à l'est quatre maisons comptant chacune deux logements juxtaposées. Entre ces deux séries d'édifices, un immeuble reconstruit compte deux étages, occupe plusieurs parcelles (E 151, 70, 71) et présente un passage sous immeuble, correspondant à l'emplacement de l'ancien passage situé au milieu de l'alignement, prévu par le plan.

On peut lire d'ouest en est une stratification sociale : la position remarquable au plus près de la Gare est occupée par une maison bourgeoise, plus large mais aussi plus haute que les autres maisons de l'alignement, à la fin viennent des maisons à deux logements juxtaposés selon un modèle qui fit des émules (Référence IA13001151 et IA13001152).

Typologiesportion d'îlot ; lotissement de maisons de ville ; lisière avec passage

Ce lotissement est à rapprocher du petit lotissement Laugier-Crillon situé à l'extrémité de la rive nord de la rue Le-Pelletier (Référence IA13001488) : même forme d'îlot avec passage sous porche permettant d'accéder au passage commun à l'arrière des constructions, tout comme la bordure de l'ilot Le-Pelletier-Fenouil- Puget (Référence IA13001494). Ce lotissement semble être le premier réalisé par Jean-Eucher-Hyppolite Crillon. Celui-ci, associé à son oncle Joseph Bravet, maître-portefaix, par la suite, lotira au quartier du petit Camas la propriété Nouvelle acquise en 1854 et 1856. Ces deux lotisseurs donnent leur noms à deux rues entre le boulevard Baille et la rue Saint-Pierre, pour un lotissement plus important que celui-ci. £Exemple d'une opération immobilière réalisé par un homme d'affaire extérieur au secteur, qui fait d'une pierre deux coups : une opération immobilière par vente de lots et la construction d'une bastide pour son usage sur une pièce de terrain adjacente (Référence IA13001461). Exemple d'opération immobilière en partenariat avec un notaire, le notaire Brun, qui est alors l'un des propriétaires de Château Fallet (RéférenceIA13001450). £Exemple de plasticité du parcellaire, qui peut accueillir maison familiale avec commerce en rez-de-chaussée et maison de rapport à deux logements juxtaposés.

Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Rapport de partage de copropriété entre Brun et Crillon (à l'Estaque, Marseille), 1848. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 410 U 70.

  • Vente d'un terrain à l'Estaque (Marseille) par Crillon à Jean Désiré Veran, 1849 Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 3468

    transcription hypothécaire n°39
  • Vente d'un terrain à l'Estaque (Marseille) par Crillon à Mathieu Rollandin, 1849 Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 3467

    transcription hypothécaire n°64
  • Vente par les syndics de faillite de Camille Brun à la Ville de Marseille (lisière des parcelles pour l'élargissement du chemin de l'Estaque), 1849. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 3468

    transcription hypothécaire n° 19
  • Vente d'un terrain à l'Estaque (Marseille) par Crillon à Antoine Cayol, 1849. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 3468

    transcription hypothécaire n° 64
  • Vente d'un terrain à l'Estaque (Marseille) par Crillon à Mathieu Rollandin, 1850 A chives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille: 4 Q 2 3479

    transcription hypothécaire n°23
  • Rapport de bornage de la propriété Decroy à Tour Saumaty (Marseille) 1851. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 356 E 139

    Donne la liste des acquéreurs du lot 5 du lotissement.
  • Vente d'un terrain à l'Estaque Marseille) par Crillon à Paulin Félicien Olivier lot n°9) ,1853 Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 3479

    transcription hypothécaire n°5
  • Vente d'un terrain à l'Estaque (Marseille) par Crillon à Thérèse Olivier lot n°10) 1853 Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseiile : 4 Q 2 3561

    transcription hypothécaire n°41
  • Vente d'un terrain acquis de Crillon à l'Estaque (Marseille) par Guichard à Puget Clarius, 1863. Archives départementales des Bouches-du-Rhône : 4 Q 2 3909

    transcription hypothécaire n°52
  • Vente d'un terrain à l'Estaque (Marseille) par Crillon à Antoine Blanc lot sn11 et 12), 1865 Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseiile : 4 Q 2 3990

    transcription hypothécaire n°5
Documents figurés
  • Plan des parties de la propriété dite Decroy située dans le territoire de Marseille, quartier de Séon St Henry, appartenant à Mr Crillon. / Dessin encre sur papier, 1850, échelle 1/1000e. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 356 E 139

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Gontier Claudie -