Dossier IA06003820 | Réalisé par
Dallo Roberte
Dallo Roberte

Historienne de formation, elle travaille depuis 15 ans sur le patrimoine architectural. Son sujet de prédilection concerne les matériaux des façades. Elle a contribué au Guide du Ravalement de la Ville de Nice et poursuivi ses recherches au sein de l'association Gloria Mansion dont elle est présidente. Elle est l'auteure de l'ouvrage Art déco, une méditerranée heureuse, éd. Gilletta, 2015 ainsi que de quelques articles de l'ouvrage Les 75 monuments historiques de Nice, éd. Mémoires millénaires, 2017. Elle a publié un article dans la revue ANABF "Le béton coloré : un patrimoine Art déco, un matériau d'avenir". Elle participe régulièrement au Salon International du Patrimoine Culturel à Paris et à co-organisé le séminaire "Façades en ciments colorés, une identité niçoise à valoriser" en 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Prédal Christophe
Prédal Christophe

Responsable de la cellule "inventaire du patrimoine architectural et paysager" à la ville de Nice, depuis septembre 2018.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
immeuble jumelé dit Maisons Dabray
Auteur
Dallo Roberte
Dallo Roberte

Historienne de formation, elle travaille depuis 15 ans sur le patrimoine architectural. Son sujet de prédilection concerne les matériaux des façades. Elle a contribué au Guide du Ravalement de la Ville de Nice et poursuivi ses recherches au sein de l'association Gloria Mansion dont elle est présidente. Elle est l'auteure de l'ouvrage Art déco, une méditerranée heureuse, éd. Gilletta, 2015 ainsi que de quelques articles de l'ouvrage Les 75 monuments historiques de Nice, éd. Mémoires millénaires, 2017. Elle a publié un article dans la revue ANABF "Le béton coloré : un patrimoine Art déco, un matériau d'avenir". Elle participe régulièrement au Salon International du Patrimoine Culturel à Paris et à co-organisé le séminaire "Façades en ciments colorés, une identité niçoise à valoriser" en 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Ville de Nice
  • (c) Inventaire général, Région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Nice - Nice
  • Commune Nice
  • Lieu-dit Libération
  • Adresse 9 avenue Borriglione , 6 rue Edouard Dalmas
  • Cadastre 2018 LO 0737
  • Dénominations
    immeuble
  • Précision dénomination
    immeuble jumelé
  • Appellations
    maisons Dabray
  • Parties constituantes non étudiées
    cour jardin

Comme le mentionne la plaque sur la façade, les Maisons Dabray sont édifiées grâce au legs de 1899 de Séraphin-André-Théodore Dabray à l'hôpital de la ville. L'hôpital édifie en effet grâce à ce legs un asile pour vieillards (10 rue Molière, aujourd'hui remplacé par l'Institut Claude Pompidou) et les Maisons Dabray, logement de type social sur une parcelle entre l'avenue Borriglione et la rue Edouard Dalmas. L'immeuble est encore en 2020 propriété du CHU de Nice. On peut supposer que l'architecte des maisons Dabray soit Louis Daniel car il est par ailleurs l'auteur du plan de lotissement et de l'asile de vieillards.

Cet ensemble est composé de deux immeubles identiques, en "L", édifiés en miroir autour d'un espace carré traité en cour jardin. Ils comprennent quatre étages sur rez-de-chaussée et sous-sol (soupiraux présents côté rue Dalmas). Une partie carrée de ces immeubles, comportant un étage supplémentaire, forme pavillon ou belvédère selon la vue rapprochée ou distante que l'on en a. Toiture à plusieurs pans et en forme de pavillon pour le volume sommital. Tuiles mécaniques. Les immeubles reçoivent une riche décoration avec refends, larges consoles, pilastres d'angle...L'étage formant sorte de belvédère est la partie la plus décorée des bâtiments avec notamment de longs balcons en ferronnerie, des cartouches aux traitements divers ou encore des feuillages insérés dans les écoinçons d'un grand fronton sommital qui devait recevoir une décoration peinte. Les façades ont en effet perdu leur décoration peinte qui était très présente et devait donner une polychromie forte à l'ensemble : frise sous toiture sur l'ensemble des façades et grand fronton cintré terminant les deux belvédères. Le relief encore visible sur la face nord laisse penser à un traitement en sgraffite, sans doute ocre jaune et brun foncé comme on le retrouve sur l'immeuble voisin "villa Capucine". Chacun des deux immeubles possède une large porte cochère permettant l'accès à la cour jardin. Cet immeuble, destiné à l'origine à une population locale moins aisée, reprend les typologies et les qualités plastiques des immeubles de villégiature du secteur.

  • Murs
    • pierre moellon enduit (incertitude)
  • Toits
    tuile mécanique
  • Plans
    plan symétrique
  • Étages
    4 étages carrés, sous-sol
  • Élévations extérieures
    élévation ordonnancée
  • Couvertures
    • toit à plusieurs pans croupe
    • toit en pavillon
  • Escaliers
    • escalier dans-oeuvre
  • Techniques
    • peinture
  • Représentations
    • feuillage

Z Nice repérage

  • 01-DENO immeuble
  • 02-CHRONO 1860-1919
  • 03-CARACTERE
  • 04-TENDANCES
  • 05-INTEGRITE complète
  • 06-VISIBILITE limitée
  • 07-SITUATION isolé
  • 08-IMPLANTATION sur rue
  • 09-MATERIAUX oui
  • 10-MACONNERIE enduit avec parements
  • 11-SUR FACADE
  • 12-ENTREE
  • 13-TOIT
  • 14-COMBLES
  • 15-DOME
  • 16-BELVEDERE oui
  • 17-FRISE frise sgraffite
  • 18-CERAMIQUE
  • 19-MATERIEUX GROS OEUVRE moellon
  • 20-SITE
  • 21-LOTISSEMENT
  • 22-PERGOLA non
  • 23-JOINTS
  • Statut de la propriété
    propriété d'un établissement public de l'Etat, Centre hospitalier universitaire de Nice
Date d'enquête 2018 ; Dernière mise à jour en 2018
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général
(c) Ville de Nice
Dallo Roberte
Dallo Roberte

Historienne de formation, elle travaille depuis 15 ans sur le patrimoine architectural. Son sujet de prédilection concerne les matériaux des façades. Elle a contribué au Guide du Ravalement de la Ville de Nice et poursuivi ses recherches au sein de l'association Gloria Mansion dont elle est présidente. Elle est l'auteure de l'ouvrage Art déco, une méditerranée heureuse, éd. Gilletta, 2015 ainsi que de quelques articles de l'ouvrage Les 75 monuments historiques de Nice, éd. Mémoires millénaires, 2017. Elle a publié un article dans la revue ANABF "Le béton coloré : un patrimoine Art déco, un matériau d'avenir". Elle participe régulièrement au Salon International du Patrimoine Culturel à Paris et à co-organisé le séminaire "Façades en ciments colorés, une identité niçoise à valoriser" en 2017.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Prédal Christophe
Prédal Christophe

Responsable de la cellule "inventaire du patrimoine architectural et paysager" à la ville de Nice, depuis septembre 2018.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers
Dossier d’ensemble