Dossier d’œuvre architecture IA05000198 | Réalisé par ;
  • inventaire topographique
hospice Sainte-Madeleine, chapelle
Auteur
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Monêtier-les-Bains (Le)
  • Commune Saint-Chaffrey
  • Lieu-dit Villard-Laté
  • Cadastre 1982 A4
  • Dénominations
    hospice, chapelle
  • Vocables
    Sainte-Madeleine

DESCRIPTION

Situation

Édifice isolé, au nord-ouest du hameau, en contrebas de la route conduisant au Tronchet et au col du Granon. La façade antérieure, à l'est, opposée au chevet, est dégagée par une place.

Matériaux

Maçonnerie de blocage crépie pour le gros-œuvre ; calcaire compact gris appareillé pour la porte ; dalles de calcaire local beige pour les différentes corniches et le couronnement des contreforts.

Structure

Nef de trois travées ; chœur de plan hémi-circulaire ; tribune ; sacristie ouverte sur le côté nord de l'abside, correspondant essentiellement à la troisième travée. Voûtes de la nef en berceau brisé. Pilastres, arcs doubleaux et corniche. Contreforts en arrière des pilastres ; contrefort dans l'axe de l'abside.

Vue en direction du choeur.Vue en direction du choeur. Vue en direction de la tribune.Vue en direction de la tribune.

Élévations

- Élévations intérieures

Pilastres et doubleaux à arêtes vives corniche profilée d'une doucine en retour sur les pilastres.

- Élévations extérieures

Deux fenêtres ouvrant dans les façades nord et sud sur les deuxième et troisième travées.

Corniches constituées de un ou plusieurs rangs de dalles sur la façade antérieure, les façades latérales et le chevet ; couvrement des pilastres également en dalles. Croix en fer forgé sur le faîte du clocher.

Couvertures

Matériau moderne imitant l'ardoise.

Vue de situation prise de l'ouest.Vue de situation prise de l'ouest.

Distribution intérieure

Plancher ; murs et éléments de structure enduits, en deux tons. Sol de la sacristie en ciment.

INSCRIPTIONS

Date 1893 gravée dans le sol de la sacristie.

Au 13e siècle existait à cet emplacement un hospice ou refuge pour les voyageurs sous la dépendance des religieux établis à l'hospice du Lauzet. L'hospice est encore mentionné sur le cadastre de 1412, mais n'apparaît plus en 1518. Seule la chapelle s'est maintenue, plusieurs fois reconstruite, jusqu'au 19e siècle. En 1879, la chapelle, qui se trouvait sur le tracé d'une route militaire, est détruite. L'édifice actuel aurait été construit par les Ponts et Chaussées entre 1882 et 1884, date de sa consécration par l'archevêque de Gap. Le sol de la sacristie porte la date 1893.

Matériau moderne imitant l'ardoise en couverture.

  • Murs
    • calcaire
    • enduit
    • moellon
  • Toits
    matériau synthétique en couverture
  • Plans
    plan allongé
  • Étages
    3 vaisseaux
  • Couvrements
    • voûte en berceau brisé
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • flèche polygonale
    • pignon couvert
  • Typologies
    choeur à l'ouest ; présence d'une tribune
  • Statut de la propriété
    propriété publique
Date d'enquête 1983 ; Date(s) de rédaction 1996
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général