Logo ={0} - Retour à l'accueil

écart de la Nerthe

Dossier IA13001318 inclus dans quartier des Riaux réalisé en 2002

Fiche

Œuvres contenues

Le site du hameau de la Nerthe est établi sur l'un des passages entre l'étang de Berre et la côte.

Appellationsécart de la Nerthe
Parties constituantes non étudiéeschâteau fort, maison, ferme, usine de chaux, four à chaux, atelier, voie ferrée, tunnel, cabane, carrière, portail, blockhaus
Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonGrand Projet de Ville, l'Estaque-les Riaux
AdresseCommune : Marseille 16e arrondissement
Lieu-dit : les Riaux, la Nerthe
Adresse : chemin vicinal de l'
Estaque au Rove
Cadastre : 1979 Riaux A et B

Ce secteur est un site d'habitat médiéval. Le cadastre de 1819 signale un hameau au pied d'un rocher, où subsistent des constructions partiellement ruinées comportant des tours, vestiges probables d'un château fort (les tours étaient encore visibles en élévation au début du 20e siècle). Par ailleurs, le cadastre de 1819 mentionne aussi un château de la Nerthe hors agglomération. En 1827, c'est François Jennson (François de Janson ?) qui était le propriétaire de ce bâtiment (ce château de la Nerthe figure encore sous ce nom sur la carte d'état-major de 1933 ; appelé localement château de l'Air, il était déjà en ruines à cette date).

Dès 1847, Paulin Talabot construit une maison de vingt-trois fenêtres et un atelier de dix fenêtres, Varin d'Ainvelle érige une usine de chaux, et Jean Martin une maison et des fours à chaux. Toutes ces constructions s'établissent en vue de l'ouverture du chantier du tunnel de la Nerthe, de la ligne de chemin de fer Avignon-Marseille (1848-1849). Par la suite, quelques cabanons (logements modestes) sont construits dans le dernier quart du 19e siècle, peut-être par des entrepreneurs transporteurs.

En 1875, ne restaient plus de l'ancien hameau que cinq ou six maisons habitées. Le recensement de 1886 mentionnent huit maisons reparties sur l'ensemble du toponyme : elles abritent une centaine de personnes, dont des charretiers, des bergers et des cultivateurs.

Dans l'entre-deux-guerres, quelques cabanons - peut-être de villégiature - ont été construits. C'est probablement au cours de la Seconde Guerre mondiale qu'a été érigé un blockhaus, complété par des murs. Ces dernières années, la plupart des bâtiments ont fait l'objet de rénovations. Nombre de constructions appartiennent aujourd'hui à la Société coloniale des chaux et ciments Portland (Société Lafarge), qui a acquis les terrains au début du 20e siècle.

Période(s)Principale : Moyen Age
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Auteur(s)Auteur : Talabot Paulin ingénieur attribution par source
Auteur : Varin d'Ainvelle ingénieur attribution par source

Situé dans un petit bassin intérieur au massif de la Nerthe, où coulent des ruisseaux intermittents, cet écart est au débouché d'un défilé qui permet de descendre vers la mer, par le tracé suivi par le chemin de Saint-Louis au Rove. Le hameau initial, au pied d'un mamelon rocheux sur lequel se devinent toujours quelques ruines, se compose d'une toute petite chapelle (Référence IA13001319) et de quatre maisons modestes dont les façades principales sont précédées de muriers. Ces constructions sont regroupés au nord du rocher. A ce niveau, sont localisés un blockhaus et des murs épais (murs anti-char ?), construits en béton. Le chemin passe au nord du hameau, longeant une dépression au bord de laquelle s'élèvent quelques constructions rurales. Plus loin, à l'ouest du hameau, quelques bâtiments s'étirent le long de ce chemin, vestiges du chantier du tunnel de la Nerthe (le tracé du tunnel se lit sur le terrain par les puits d'aération aménagés en surface). Au pied d'une colline un peu plus au nord, les ruines adossées à la pente sont vraisemblablemernt les vestiges des fours à chaux, cependant que les bâtiments au gabarit relativement important, sont probablement les constructions de Paulin Talabot. Les quelques ruines du château de la Nerthe, de plan carré, sont localisées sur un mamelon un peu plus à l'ouest du hameau, au-delà d'une petite dépression, et évoquent des constructions plutôt modestes. Le hameau n'a aucun aménagement urbain, ni commerce. A la périphérie du hameau, un portail portant des inscriptions (SOCIETE COLONIALE, au revers du pilier droit, JARDINS, au revers du pilier gauche) donne sur une zone de grandes carrières de pierre à ciment.

Statut de la propriétépropriété publique
propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Cadastre de Marseille : enregistrement des mutations foncières du 1er arrondissement. Quartier nord ouest. 1844-1847. Archives communales, Marseille : 21 G 93

    1844 n° 17 : acquisition des parcelles 98 à 106 par Paulin Talabot et Palamède de Janson
  • Correspondance des commissariats de Marseille. Arrondissement du nord. 1817-1855. Etat des logeurs (1846). Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 M 521

    "L'état nominatif des individus tenant des maisons garnies et logements demeurant dans l'arrondissement au 10 octobre 1846" mentionne 13 logeurs à la Nerthe dont Jean Brun (cf IA13001317)
  • Cadastre napoléonien de la ville de Marseille. 6e section F Séon (Saint Henri). Matrice des propriétés bâties et non bâties. 1827-1914. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : P4 1841-1843

    folio 5807 - Compte Talabot (construction)
  • Cadastre napoléonien de la ville de Marseille. 6e section F Séon (Saint Henri). Matrice des propriétés bâties et non bâties. 1827-1914. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : P4 1841-1843

    folio 5945 - Compte Varin d'Ainvelle (construction)
  • Cadastre napoléonien de la ville de Marseille. 6e section F Séon (Saint Henri). Matrice des propriétés bâties et non bâties. 1827-1914. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : P4 1841-1843

    folio 5628 et 5797 - Compte Jean Martin (construction)
  • Recensement de population : listes nominatives pour Marseille, 1886. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 6 M 276-277

  • Vente d'une usine à chaux par les consorts Varin d'Ainvelle à (la maison de commerce) Carvin et fils à la Nerthe (Marseille), 1899. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 5091

    transcription hypothécaire n° 12
Documents figurés
  • [Plan des biens vendus par les consorts Varin d'Ainvelle à Carvin, joint à l'acte de vente du 1er avril 1889 notaire Decormis. Il s'agit de l'usine à chaux de Villeneuve lors du chantier de la Nerthe ] 1889 /Dessin à l'encre et aquarelle sur papier, échelle 1/1000e, 1889. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 355 E 730.

  • L'oratoire, la ferme Turc, la chapelle Notre-Dame-de-la-Galline et le château./carte postale.

  • Notre-Dame de la Galline (La Nerthe, l'Estaque). L'oratoire de Belsunce. Ensemble du site. /Carte postale, début 20e siècle.

  • Souterrain de la Nerthe sur le chemin de fer d'Avignon à Marseille dans : l'Illustration, journal universel, n° 246, 13 novembre 1847/dessin à la plume, imprimé. Archives communales, Marseille :

Bibliographie
  • ACHARD, Claude-François. Description historique, géographique et topographique des villes, bourgs, villages et hameaux de la Provence ancienne et moderne, du Comté-Venaissin, de la principauté d'Orange, du comté de Nice etc. Aix-en-Provence : Pierre-Joseph Calmen, 1788, 2 vol.

  • SAUREL, Alfred. Dictionnaire des villes, villages et hameaux des Bouches-du-Rhône. Marseille, 1877-1878. 2 vol. - 389 p, 416 p., 24 cm

    vol 2, p. 106-110
  • Souterrain de la Nerthe sur le chemin de fer d'Avignon à Marseille. Dans : l'Illustration, journal universel, n°246, 1847/11/13. Archives communales, Marseille.

    p. 167-170 - Description du chantier du tunnel, diverses illustrations, description du hameau de la Nerthe
  • Chemin de fer d'Avignon à Marseille. Dessins de MM. Chapuy et Champin. Dans : l'Illustration, journal universel, n°257, 1848/01/29. Archives communales, Marseille.

    p.547-549 - Description de la ligne. Illustrations.
  • ECHINARD, Pierre. Les débuts du chemin de fer à Marseille. Dans Marseille, La revue culturelle de la Ville de Marseille, 1969, 4e trimestre 1993.

    p32-39
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fuzibet Agnès - Gontier Claudie - Poulin Yvan