Logo ={0} - Retour à l'accueil

courée de la Campagne Bellevue

Dossier IA13001304 inclus dans quartier des Piches réalisé en 2002

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

La maison située à l'entrée de l'impasse a un décor soigné et fonctionne comme maison sur rue, cependant que l'immeuble à logements est en fond. Ce type de disposition est à rapprocher de la courée de l'impasse des Chalets (Référence IA13001308), de la courée Fenouil-Puget (Référence IA13000888), des immeubles du boulevard de la Falaise (Référence IA13001453).

Appellationscourée de la Campagne Bellevue
Parties constituantes non étudiéesmaison, immeuble à logements
Dénominationscourée
Aire d'étude et cantonGrand Projet de Ville, l'Estaque-les Riaux
AdresseCommune : Marseille 16e arrondissement
Lieu-dit : l' Estaque, quartier des Piches
Adresse : 131 à 135 montée
Pichou
Cadastre : 1978 Estaque P 25

Ensemble construit en 1923 pour Mme Escoffier veuve Bounnaud, entrepreneur de camion, domiciliée rue Paradis, qui acquiert en 1918 la Campagne Bellevue des héritiers Cauvin. L'ensemble est divisé en copropriété en 1957. La fermeture de la petite cour devant le premier logement, l'adjonction d'une pièce et la création d'une terrasse devant le bâtiment du fond de l'impasse datent vraisemblablement des années 1960.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates1923, daté par source
Auteur(s)Auteur :
Personnalité : Escoffier, veuve : Bounnaud promoteur attribution par source

La courée s'organise le long d'un passage-cour commune cimenté, perpendiculaire à la voirie. Elle se compose d'une maison à deux logements superposées et d'un immeuble à trois logements en fond desservi par un escalier extérieur en façade antérieure. La maison a fait l'objet d'un soin certain : ferronnerie, mur-écran en gradins, encadrement des baies en ciment moulé, tuiles de rive et épi de faîtage. L'appartement de l'étage de la maison est desservi par un escalier extérieur en façade postérieure. L'appartement du rez-de-chaussée est fortement individualisé : des fragments de carreaux de céramiques multicolores sont utilisés pour le placage du premier niveau de façade et pour le carrelage de la cour privatisée dont les piles du portail sont incrustées de coquilles d'huitre.

Mursenduit
Toittuile plate mécanique
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré
Couverturesappentis
toit à longs pans
demi-croupe
pignon couvert
Escaliersescalier de distribution extérieur : en maçonnerie
Typologiescourée à cour-chemin ; immeuble à logements à coursière ; ensemble à maison de fond ; deux logements superposés à accès indépendant
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Cadastre napoléonien de la ville de Marseille. 6e section F Séon (Saint Henri). Matrice des propriétés bâties. 1910- 1945. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : P4 1863 à 1867

    Case 398
  • Vente de la "Villa Sainte Anne" à l'Estaque (Marseille) par Escoffier et Bounnaud à Rivalant, 1930. Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Marseille : 4 Q 2 6554

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Fuzibet Agnès - Gontier Claudie