Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Luc (Le)
  • Commune Vidauban
  • Lieu-dit Coua de Can
  • Cadastre 1981 B 1120
  • Dénominations
    coopérative vinicole, coopérative agricole
  • Appellations
    Cave Coopérative la Vidaubanaise
  • Parties constituantes non étudiées
    cellier, magasin de commerce, entrepôt commercial

HISTORIQUE

"La Vidaubanaise" fut créée en 1912. Elle fut agrandie de nombreuses fois, vers l'est dans les années 1930, vers l'ouest ensuite. Les travées furent allongées ensuite vers le nord. En1970, la cave absorba le local de la coopérative agricole à l'extrémité est, qui fut transformée en magasin. Actuellement, la cave de Vidauban est avec celles des Arcs, de Pierrefeu, de Pourrières, parmi les plus importantes du Var. Sa renommée, sa production d'AOC rosé, la mettent un peu à l'abri de l'arrachage qui se pratique beaucoup dans cette région.

État actuel : bon, mais problèmes de toitures. Cap. 110.000hl.

Architectes : 1950 BOISVERT

VILLENEUVE

Entrepreneurs : LASSAGNE / BRUNO

DESCRIPTION

Situation : la cave est située à l'écart de Vidauban, sur un grand terrain voisin de la gare et de la voie ferrée. Le terrain est en dénivellation sud-nord. Le sol est paraît-il marécageux et a été creusé à l'arrière pour asseoir les cuves. Les façades ouvrent au sud-est.

Matériaux : pierres sur le bâtiment ancien et magasin. Parpaings pour l'entrepôt. Béton pour les autres.

Structure : c 'est une série de travées parallèles du sud au nord, dont trois grandes et deux étroites. A cet ensemble, il faut ajouter, sur le flanc est, deux éléments supplémentaires, le magasin un peu en retour sur l'avant sud du terrain, et un entrepôt, presque indépendant, à l 'arrière. Les réceptions étaient autrefois en façade, elles sont actuellement en façade latérale est.

Élévations extérieures

Élévation sud-est : l 'entrée se fait dans la cave ancienne par des portes vitrées, encadrées de petites ouvertures groupées. A l'étage, deux fenêtres sur balcon, sont surmontées d'une table en chapeau de gendarme. Les structures du toit sont légèrement débordantes. Les façades sont beige, les boiseries grises. Vers l'est, la façade est percée des anciens postes de réception. A l'extrémité, le magasin est en pierres apparentes.

Couverture : charpente de bois, renforcée de pièces métalliques sur la cave ancienne. Charpente métallique et tuiles plates sur les autres parties.

Distribution intérieure : dans l'entrée, qui conserve encore la bascule et le réseau de rails pour la circulation des wagonnets, se trouvent des bureaux. De là on passe dans la cuverie ancienne dont une partie forme une rotonde au niveau inférieur. Cette structure est exceptionnelle. De là partent deux rangées de cuves décorées et superposées, séparées par un couloir central. De chaque côté, des passages permettent de passer dans les locaux parallèles. Les cuves sont superposées sur deux parois et en sous-sol au nord, dans la travée de l'est. Dans la travée de l'ouest, des cuves isothermiques ont été installées. Le magasin est installé à l'extrémité est de l'ensemble et le local d 'embouteillage au nord.

CONCLUSION

Cette cave est surtout remarquable par la conception de sa cuverie en forme de rotonde qui est peut-être l'œuvre de l'architecte cité ici mais qu'on ne rencontre pas ailleurs, BOISVERT. Peut-être la cuverie a-t-elle été faite plus tard. Elle est à rapprocher de la cuverie de La Londe-les-Maures, beaucoup plus tardive.

ANNEXES : façade sud au pignon : LA VIDAUBANAISE

COOPERATIVE VINICOLE

entre les portes 1912

Coopérative vinicole créée en 1912. Agrandie de nombreuses fois : vers l'est dans les années 1930, vers l'ouest ensuite. Travées allongées ensuite vers le nord en 1950 par les architectes Boisvert et Villeneuve et les entrepreneurs Lassagne et Bruno. En 1970, la cave absorbe le local de la coopérative agricole à l'extrémité est, qui fut transformée en magasin.

Pierres sur le bâtiment ancien et magasin ; parpaings pour l'entrepôt ; béton pour les autres ; série de travées parallèles du sud au nord, dont 3 grandes et deux étroites ; élévation sud-est ordonnancée ; cuverie en forme de rotonde

  • Murs
    • pierre
    • béton
    • enduit
    • moellon sans chaîne en pierre de taille
    • parpaing de béton
  • Toits
    tuile plate mécanique
  • Étages
    5 vaisseaux
  • Élévations extérieures
    élévation ordonnancée
  • Couvertures
    • toit à longs pans
    • pignon couvert
  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date d'enquête 1989 ; Dernière mise à jour en 1995