coopérative agricole (coopérative fruitière) Les Vergers de Saint-Andiol
Auteur
Heller Marc
Heller Marc

Photographe au service régional de l'Inventaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur de 1970 à 2006.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Roucaute Gérard
Roucaute Gérard

Photographe au service régional de l'Inventaire de Provence-Alpes-Côte d'Azur de 1968 à 2005.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Bouches-du-Rhône - Orgon
  • Commune Saint-Andiol
  • Lieu-dit près de Saint-Andiol
  • Adresse R.N. 7
  • Cadastre 1989 B 504
  • Dénominations
    coopérative agricole
  • Précision dénomination
    coopérative fruitière
  • Appellations
    Les Vergers de Saint-Andiol
  • Parties constituantes non étudiées
    logement, bureau, pont bascule, chambre froide

HISTORIQUE

La coopérative a entrepris de bâtir ces installations en 1949. Les bâtiments ont été agrandis à plusieurs reprises mais les projets n'ont pas été réalisés exactement selon les documents conservés en archives. Un projet de création d'un bar à jus de fruits, contre le bâtiment des femmes, n'a jamais abouti. La coopérative a cessé son activité et c'est la société d'expédition CECODIF qui est propriétaire des bâtiments depuis 1976.

État actuel : le bâtiment des femmes n'est plus utilisé et se délabre.

Architecte : H. ENJOUVIN.

DESCRIPTION

Situation : les bâtiments se situent entre la route N 7 et la voie ferrée, à environ 3 km au sud de l'agglomération.

Matériaux : béton et aggloméré de ciment.

Structure : les installations sont complètes pour ce type de station et comportent : des salles de conditionnement, des chambres frigorifiques,des hangars de stockage, des locaux administratifs, un logement de fonction et un bâtiment pour le logement du personnel féminin. Devant les quais se trouve un pont-bascule. La voie ferrée sert à l'expédition.

Élévations extérieures : les horizontales des hangars à marchandise contrastent avec les lignes verticales du bâtiment administratif relié au batiment des femmes par une aile basse.

Couverture : charpente métallique, sheds et plaques de fibro-ciment.

Distribution intérieure : seuls ont été visités les hangars. Le bâtiment des femmes est désaffecté.

CONCLUSION

Avec "La Muscadelle" (St Andiol) et "Les Vergers de Cabannes" (cf. dossiers IA13001127 et IA13001124), c'est une des plus anciennes et des plus importantes stations fruitières de la région. Celle-ci risque d'être prochainement détruite par l 1actuel propriétaire CECODIF qui juge les locaux peu commodes.

La coopérative est construite en 1949 par l'architecte Enjouvin et agrandie à plusieurs reprises. La coopérative a cessé son activité ; c'est la société d'expédition CECODIF qui est propriétaire des bâtiments depuis 1976.

La coopérative comporte des salles de conditionnement, des chambres froides, des bâtiments de stockage, des bureaux, un logement de fonction et un logement pour le personnel féminin. Devant les quais de déchargement se trouve le pont bascule. Le bâtiment abritant les bureaux, contigü au logement du personnel est couvert d'une terrasse en béton. Les autres bâtiments ont un toit en shed.

  • Murs
    • béton
    • ciment
  • Toits
    ciment en couverture
  • Couvertures
    • terrasse
    • shed
  • État de conservation
    inégal suivant les parties
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Avec la Muscadelle et les Vergers de Cabannes c'est une des plus anciennes et des plus importantes coopératives fruitières de la région.

Date d'enquête 1986 ; Dernière mise à jour en 2003