coopérative agricole (coopérative céréalière) dite Coopérative agricole de céréales de Haute-Provence
Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Provence-Alpes-Côte d'Azur - Mées (Les)
  • Commune Oraison
  • Adresse Francis-Richard
  • Dénominations
    coopérative agricole
  • Précision dénomination
    coopérative céréalière
  • Appellations
    Coopérative agricole de céréales de Haute-Provence
  • Parties constituantes non étudiées
    silo, logement, maison

HISTORIQUE

Ce silo fut probablement créé en 1938. D'une capacité de 20.232 qx, il coûta 1.500.000 F. Il fut agrandi deux fois, en 1964 et 1966. Une maison de fonction fut ajoutée plus récemment.

État actuel : moyen. Capacité : 45.000qx.

Entrepreneur : 1968 SAMAT (Marseille)

DESCRIPTION

Situation : la coopérative se trouve légèrement à l'écart du centre d'Oraison dans un quartier très peu construit, vers le nord de l'agglomération. Le terrain est en dénivellation vers l'ouest et du nord au sud. La façade ouvre à l'est.

Matériaux : : béton pour parties anciennes. Parpaings et structures métalliques.

Structure : la partie la plus ancienne est constituée d'une tour de manutention sur une plate-forme, au nord, sur laquelle ont été greffés deux boisseaux de chargement, et d'un bâtiment plus bas accolé à la tour côté sud. Ce bâtiment est en partie masqué par un transformateur en béton auquel on accède par un escalier extérieur. Deux autres constructions de hauteurs différentes ont été rajoutées en façade latérale ouest, dans la partie basse du terrain.

Élévations extérieures

Élévation est. : la façade d'entrée est le côté est de la tour de l'élévateur. Celle-ci se présente comme une tour carrée dont l'angle nord-est est coupé. La façade d'origine à quatre niveaux est cachée en partie par un grand boisseau de chargement. Le rez-de-chaussée, légèrement surélevé, est percé d'une porte et d'une fenêtre sous un auvent de béton.

Les trois étages sont éclairés par une fenêtre à gauche et deux étroites fentes verticales entre des moulures de béton, à droite. Entre ces fentes est gravée l'inscription verticale SILO D'ORAISON. L'angle coupé est percé d'une porte au rez-de-chaussée et d'une fenêtre à chaque niveau.

Élévation nord : la partie nord de la tour est coupée entre les 2e et 3e niveaux par un abri installé au-dessus des fosses de réception. A l'arrière, on aperçoit une porte et trois petites fenêtres au rez-de-chaussée et un bandeau vertical de fenêtres qui passe au centre des étages. La tour est couronnée par une corniche de béton.

Couverture : toit plat de béton sur la tour. Plaques de fibrociment sur les autres bâtiments.

Distribution Intérieure : la tour comprend, outre l'élévateur, l'ancien appartement en façade est, à l'étage. Dans le prolongement de la tour, vers le sud se trouvent les 2 rangées de cellules en béton d'origine, séparées par une passerelle centrale. Ce silo n'ayant pas d'ascenseur, les communications sont assurées par de nombreuses volées d'escaliers très raides. L'extrémité sud du premier bâtiment communique, au rez-de-chaussée, avec les deux autres parties accolées au flanc ouest, qui abritent des cellules métalliques.

Une villa servant de logement de fonction est implantée assez près de la façade latérale est.

CONCLUSION

L'architecture du silo d'Oraison est plus modeste que celle des autres silos béton de la même époque pour la conception des volumes et pour le traitement du décor. Les structures extérieures qui ont été rajoutées ont modifié la simplicité et la lisibilité de son aspect d'origine. Certaines parties auraient actuellement besoin d'être réaménagées.

ANNEXES : Façade est (inscription verticale gravée) SILO D'ORAISON.

La coopérative date probablement de 1938. Elle a été agrandie en 1964 et en 1968 par l'entrepreneur Samat. Une maison de fonction a été ajoutée récemment.

La partie la plus ancienne de la coopérative est constituée au nord d'une tour de manutention sur une plate-forme contigüe à un bâtiment sur la façade sud duquel sont greffés 2 boisseaux de chargement. La tour de l'élévateur, dont l'angle nord-est est coupé, abrite l'ancien logement. Au sud se trouvent 2 rangées de cellules de béton séparées par une passerelle centrale ; le silo n'ayant pas d'ascenseur, les communications sont assurées par de nombreux escaliers. La maison est installée à l'est.

  • Murs
    • béton
    • métal
  • Toits
    béton en couverture, ciment amiante en couverture
  • Couvertures
    • terrasse
    • toit à longs pans
  • État de conservation
    état moyen
  • Statut de la propriété
    propriété privée
Date d'enquête 1990 ; Dernière mise à jour en 2003