Copyright
  • (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Annot
  • Commune Le Fugeret
  • Lieu-dit les Raboulx
  • Cadastre 1830 A 883  ; 1983 A3 579

Selon un acte notarié du 12 avril 1670, La chapelle est fondée par Jean Rabon et Jean André Jacomet, maréchal de forge d'Argenton qui ont "fait bâtir et construire une chapelle au terroir dudit Argenton, quartier appelé Aquo de Rabon, sous le vocable et titre de Saint Joseph". Elle est figurée sur la Carte de Provence des Ingénieurs Géographes Militaires (1748-1778) au 1/14 000e environ. Le cadastre de 1830 la mentionne comme « bâtiment chapelle » appartenant à Jacomet Pierre, qui est alors un des gros propriétaires des Raboulx, sans doute un des descendants du fondateur.

Dans le questionnaire sur l'état des paroisses (vers 1840), elle est mentionnée comme dépendant de la paroisse d'Argenton et décrite comme chapelle appartenant à un particulier.

Fonte de la cloche à la Révolution (1793).

Cette chapelle est située dans l'écart ruiné des Raboulx, elle est adossée perpendiculairement au sens de la pente. Elle est construite en maçonnerie de moellons de grès, les chaînes d'angles sont en gros moellons. Les élévations reçoivent un enduit à pierres vues. Le pignon ouest s'ouvre en porche, il était accompagné d'un auvent sur poteaux en bois. Des dalles de grès sont dressées de part et d'autre de l'entrée. Le sol est dallé en lauzes. L'intérieur est couvert par une voûte en berceau plein-cintre. La voûte et les murs sont enduits, avec un décor peint de plinthe rehaussée d'un liseré. L'autel est composée d'une grande dalle de grès, complétée par une pièce de bois. Il est soutenu par un relief en maçonnerie, façonné au mortier de gypse et portant un badigeon. L'extrados de la voûte est couvert par une charpente à pannes et le toit à longs pans, en pente douce, est couvert en planches de mélèze.

  • Murs
    • grès
    • moellon sans chaîne en pierre de taille
  • Toits
    bois en couverture
  • Étages
    en rez-de-chaussée
  • Couvrements
    • voûte en berceau plein-cintre
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • État de conservation
    vestiges
  • Précision dimensions
    dimensions intérieures de la chapelle : longueur = 295 cm, largeur = 220 cm, hauteur = 270 cm
  • Statut de la propriété
    propriété privée

Documents d'archives

  • Fondation d'une chapelle à Argenton, hameau du Fugeret sous le vocable de saint Joseph. Dans Minutes de Me Angelin Aubert, notaire au Fugeret. 12 avril 1670. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 E 5803.

    f° 298-299
  • Extrait du registre des délibérations de la commune du Fugeret concernant la fonte des cloches des chapelles de la commune. 14 février 1793. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 Q 88.

    La commune ayant reçu une "lettre d'avis" envoyés par les adminstrateurs du district de Castellane leur enjoignant de faire parvenir à Castellane "toutes les cloches qui sont dans le cas d'être envoyées à la monoye [monnaie]", soit d'être fondues, dépose les cloches des hameaux autour du Fugeret.
  • Questionnaire sur l'état des paroisses du diocèse de Digne, cantons d'Allos à Colmars, vers 1840. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 V 76

  • PELLEGRIN, Jean. La chapelle Saint-Joseph des Rabons (Le Fugeret). 2021. Non publié <https://patrimages.maregionsud.fr/pdfGertrude/IA04002329/La%20chapelle%20Saint-Joseph%20des%20Rabons.pdf>

Date d'enquête 2011 ; Dernière mise à jour en 2012
Articulation des dossiers