Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chapelle Saint-Barnabé puis Saint-Pierre

Dossier IA04002420 réalisé en 2011

Fiche

VocablesSaint-Barnabé, Saint-PIerre
Dénominationschapelle
Aire d'étude et cantonPays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Allos-Colmars
AdresseCommune : Thorame-Basse
Lieu-dit : Le Moustier
Cadastre : 1827 B1 324 ; 2016 B1 858

Si la cloche porte bien l'inscription mentionnée dans l'ouvrage, A l'ombre du clocher : "Sancta Barnaba et Sancta Clari. Ora pro nobis. 1652". Elle pourrait donner une date approximative pour la chapelle, cohérente avec l'aspect formel de celle-ci.

Un peu plus tard, en 1712, la chapelle, au Moustier, est bien mentionnée sous le titre de saint Barnabé. Cependant, l'évêque d'en faire la visite, la considérant - à l'image de celle de Saint-Mathieu à Chateaugarnier et celle de Saint-Agathe à La Batie - comme "inutile et seulement propre à séparer les peuples de leur Église paroissiale". Ainsi, il ajoute : "nous avons deffendu depuis longtems de dire la messe dans toutes les trois". En 1714, face à la demande des habitants des hameaux qui ont un "grand désir d'y faire leur prière particulière", il révise son jugement et en fait la visite. Il trouve la chapelle dans un "meilleur état" et nomme un "commissaire, avec pouvoir, s'il les trouve régulières, de les bénir et d'y dire la messe".

Elle fait ensuite partie de la liste des biens du clergé saisis à la Révolution : il est question d'une "chapelle au hameau du moutier".

Dans l'inventaire de 1906, il est écrit que "la fabrique possède une chapelle au hameau de Moustier dédiée à St Pierre et St Paul. Elle occupe une superficie de 15 mètres carrés [...], elle est comprise dans la section B du plan cadastral sous le n°324. Sa construction remonte avant la Révolution".

On constate ici un changement de vocable. Il pourrait être lié à l'abandon de la chapelle Saint-Pierre, située à une plus haute altitude, à l'aplomb du Moustiers. Aujourd'hui ruinée, cette chapelle est sans doute une des premières (si ce n'est la première) chapelles fondées sur la commune de Thorame-Basse. Son abandon, probablement à la fin du 18e siècle (elle apparaît sur les cartes de Cassini et de Bourcet de la Saigne), pourrait justifier du transfert de vocable.

Divers travaux de restauration ont été effectués au cours du 20e siècle : une première campagne en 1991, une seconde en 2008-2010. Lors de cette dernière phase, le toit a été changé avec le placement de bardeaux de mélèze en surcouverture et une rénovation intérieure a également été entreprise.

Période(s)Principale : milieu 17e siècle
Dates1652, porte la date

La chapelle est construite perpendiculairement à une légère pente, dans la partie supérieure du hameau du Moustier, en bordure du chemin montant à l'ancienne chapelle Saint-Pierre, aujourd'hui ruinée.

Il s'agit d'un édifice de petites dimensions dont le chevet est tourné vers le nord. Construit en moellons de calcaire et gallets, le plan en est très simple : une seule nef, à chevet plat, étroite et profonde, voûtée en berceau, uniquement éclairée par l'oculus au-dessus de la porte d'entrée. Le pavement est constitué de mallons de terre cuite. L'ensemble est couvert d'un toit à longs pans avec bardeaux de mélèze. La façade principale est surmontée d'un petit clocher à une seule baie.

Murscalcaire moellon
Toitbois en couverture
Couvrementsvoûte en berceau
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Procès-verbaux d'estimation des biens des émigrés des districts de Castellane et Sisteron, 1790 - an VIII. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 Q 62.

    3 février 1795.
  • Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Senez, 1708-1723. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 G 18.

  • Procès-verbaux de visites pastorales, évêché de Senez, 1745-1753, 1764 à 1768, 1775, 1779 à 1781, 1785 à 1788. Registre tenu successivement par Louis Jacques François de Vocance (évêque de Senez de 1741 à1756), Antoine-Joseph D'Amat de Volx (évêque de Senez de 1757 à 1771), Étienne François Xavier des Michels de Champorcin (évêque de Senez de 1771 à 1773), Jean-Baptiste Charles Marie de Beauvais (évêque de Senez de 1774 à 1783), Sixte-Louis-Constance Ruffo (Roux) de Bonneval (évêque de Senez de 1783 à 1784), Jean-Joseph-Victor de Castellane-Adhémar (évêque de Senez de 1784 à 1788). Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 2 G 19

  • Inventaires des biens des fabriques des paroisses de l'arrondissement de Castellane dressés en exécution de l'article 3 de la loi du 9 décembre 1905. 1906. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 1 V 65

  • Dossier de restauration de la chapelle Saint-Pierre, hameau du Moustier, Thorame-Basse. 2008-2010. Archives communales, Thorame-Basse : non coté.

Documents figurés
  • Carte de France dite carte de Cassini. / Dessin à l'encre par César-François Cassini de Thury, seconde moitié du 18e siècle. Bibliothèque nationale de France.

    Carte de Cassini levée entre 1760 et 1789 : Thorame-Basse.
  • Cartes des frontières Est de la France, de Colmars à Marseille. / Dessin à l'encre sur papier, par Jean Bourcet de La Saigne et Jean-Claude Eléonore Le Michaud d'Arçon, 1764-1778. Echelle 1/14000e. Cartothèque de l’Institut Géographique National, Saint-Mandé : CH 194 à 197.

    Feuille 194-10bis.
  • Plan cadastral de la commune de Thorame-Basse / Dessin à l'encre sur papier par Beaudun, Corriol et Ricard, 1827. Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence, Digne-les-Bains : 105 Fi 218 / 001 à 022.

    Section B1, parcelle 324 (105 Fi 218 / 006).
Bibliographie
  • GEAN, Jacky, GIORDANENGO, Jean. A l'ombre du clocher. Histoire d'un pays entre Var et Verdon. Breil-sur-Roya : Les Editions du Cabri, 1997. 207 p. : ill.

    p. 97 : description de la cloche portant l'inscription "Sancta Barnaba et Sancta Clari. Ora pro nobis. 1652".
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Masson-Lautier Maïna